29 morts aux Philippines après un mois d'inondations et de glissements de terrains

Auteur  
# 09/08/2009 à 21:10 L'Asie est en proie à des intempéries majeures : inondations aux Phili
Jeudi 6 août 2009 à 5H59

29 morts aux Philippines après un mois d'inondations et de glissements de terrains

Le bilan d'un mois d'inondations et de glissements de terrains est monté à 29 morts aux Philippines, avec 21.000 personnes déplacées. Les sauveteurs tentent d'atteindre les zones coupées du monde par les eaux, ont indiqué les autorités jeudi.

La plupart des décès se situent dans les régions montagneuses du nord du pays, dans l'île de Negros au centre, et dans la région de Mindanao au sud, après la tempête tropicale Goni, et les pluies de mousson qui durent depuis la fin juillet. Les pluies ont causé des glissements de terrain et gonflé les rivières.

La tempête a tué 12 personnes, selon l'agence nationale de secours, fait dix blessés et deux disparus. Dix-sept personnes de plus ont péri à Mindanao dans la ville de Cotabato, inondée par les eaux du Rio Grande et de la rivière Tamonkata.

La municipalité de Sablayan au sud de Manille s'est retrouvée isolée plusieurs jours après l'enfoncement de l'autoroute, sapée par les forts courants de la rivière Mompong, d'après le centre de coordination de la sécurité civile. AP
# 09/08/2009 à 23:49 Important séisme au Japon, à l'issue des fêtes de Tanabata le dimanche 9 ao
Un fort séisme d'une magnitude préliminaire de 6,9 a secoué la capitale nipponne Tokyo et sa région, a annoncé dimanche l'agence météorologique japonaise.

On ne faisait pas état de dégâts ou victimes dans un premier temps après la secousse, qui a frappé Tokyo à 19h56 (10h56 GMT), faisant trembler les murs et les meubles dans les immeubles de la capitale. Toujours selon l'agence nippone, le séisme a également été ressenti dans les préfectures d'Ibaraki, Saitama et Chiba entre autres autour de la capitale.

Il n'y avait pas de risque de tsunami, selon l'agence japonaise, qui précisait que le séisme s'est produit à 340m au-dessous du fond de l'océan au large de la côte est du Japon.

L'Institut géologique américain faisait état de son côté d'une magnitude préliminaire de 7,1 et situait l'épicentre dans les îles Izu, à environ 320km au sud-ouest de Tokyo. AP
http://fr.news.yahoo.com/3/20090809/twl-japon-seisme-2f4e741.html

Cette éruption s'est produite alors que le Japon fêtait Tanabata http://www.commecadujapon.com/articles/20040806-sendai-tanabata-partie-33.html qui débute le 7 juillet quand les deux étoiles Véga et Altaïr, séparées par le bras de la galaxie se rencontrent, du moins comme les voients les regards terrestres. C'est alors le début des carnavals dans tout le pays les rues sont décorées de papier et les kimonos légers sont les tenues de cérémonies. http://steffijapon.canalblog.com/

A propos de la distance de l'épicentre de Tokyo certains articles l'estiment à près de 300 Km alors que d'autres l'indiquent à moins de 200.

Pour la petite histoire nous rapprochons cette période de celle qui est aussi commémorée par les Chinois le 08.08 portant selon eux une marque de chance.

# 10/08/2009 à 00:07 Le typhon Morakot a également fait plusieurs morts à Taïwan
http://www.lepost.fr/article/2009/08/07/1649304_inondations-aux-philippines-deux-francais-tues-un-troisieme-porte-disparu.html
');return false;" rel="nofollow" title="Link">http://fr.news.yahoo.com/3/20090808/twl-taiwan-typhon-1be00ca.html');return false;" rel="nofollow" title="Link">
Dimanche 8 août
Au moins six morts ou disparus dans un typhon à Taïwan
Le typhon Morakot a touché terre dans l'est de Taïwan tard vendredi soir, faisant au moins six morts ou disparus et plus d'une dizaine de blessés, selon les autorités.
Morakot a touché terre dans le comté de Hualien avec des vents soufflant jusqu'à 120km/h, selon l'agence météorologique taïwanaise. A 10h15 locales samedi (02h15GMT), son centre se trouvait à environ 30km au sud de la capitale Taïpei, et il progressait vers le nord-ouest à environ 11km/h.

Deux personnes ont été tuées, selon les autorités et les médias. Quatre autres sont portées disparues et sont vraisemblablement mortes, selon les pompiers.

Plus de 20.000 personnes ont évacué leurs maisons dans les régions côtières de la province du Fujian, en Chine, que devrait atteindre le typhon dans la journée de samedi, selon l'agence officielle Chine nouvelle. Toutes les écoles ont été fermées et plus de 3.300 paramilitaires ont été placés en alerte. AP
[url]http://fr.news.yahoo.com/3/20090808/twl-taiwan-typhon-1be00ca.html
===========================================================
Le typhon Morakot touche terre en Chine

Le typhon Morakot a frappé dimanche la côte de la Chine où près d'un million de personnes avaient été évacuées en prévision de son arrivée. Samedi, la tempête a provoqué les pires inondations depuis 50 ans à Taïwan.

En Chine, Morakot a touché terre dans le comté de Xiapu, dans la province du Fujian, accompagné de fortes pluies et de vents soufflant jusqu'à 120km/h, a-t-on après auprès de l'Agence météorologique chinoise.

Près d'un million de personnes ont été évacuées dans les provinces côtières chinoises: plus de 490.000 dans le Zhejiang et 480.000 dans le Fujian voisin. Les autorités du Fujian ont rappelé 48.000 bateaux au port.

Par ailleurs, 39 vols ont été annulés au départ de la ville de Wenzhou, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

Morakot a touché terre à Taïwan vendredi et a balayé l'île samedi, avant d'être rétrogradé en tempête tropicale dans le détroit de Taïwan. Une femme a été tuée et 29 personnes étaient portées disparues dans le sud de l'île, selon le Centre des catastrophes naturelles.

Plusieurs comtés du sud de l'île ont signalé jusqu'à deux mètres de précipitations, qui ont provoqué les pires inondations dans la région depuis un demi-siècle.

Vendredi matin, le typhon avait frappé le nord des Philippines, causant des inondations et des effondrements de terrain qui ont fait au moins 12 morts. AP
http://fr.news.yahoo.com/3/20090809/twl-taiwan-chine-typhon-2f4e741.html
============================================================
# 10/08/2009 à 16:03 Treize morts au Japon à l'approche de la tempête tropicale Etau
lundi 10 août 2009

Au moins treize personnes ont été tuées au Japon dans des inondations et des glissements de terrain à l'approche de la tempête tropicale Etau, déclarent les autorités.

Plus de 47.000 personnes ont reçu l'ordre d'évacuer leur domicile, rapporte la télévision NHK alors que l'agence météorologique japonaise met en garde contre des pluies diluviennes, des inondations et des glissements de terrain dans de nombreuses régions du centre et de l'ouest de l'archipel.

Certains trains et vols intérieurs ont été annulés et des autoroutes ont été partiellement fermées, précise NHK.

Au moins 12 personnes ont été tuées dans la préfecture de Hyogo, dans l'ouest du pays, a déclaré la police sans préciser comment ces personnes avaient péri.

Une femme de 68 ans a par ailleurs été tuée lorsque sa maison a été emportée dans un glissement de terrain à Okayama, également dans l'ouest du pays.

La tempête tropicale Etau devrait frapper le centre du Japon mardi, selon les services météorologiques. Elle devrait être accompagnée de vents soufflant en rafales à plus de 120 km et de pluies diluviennes.

Le passage du typhon Morakot sur les Philippines, Taiwan et la Chine continentale a fait au moins 37 morts et causé d'importants dégâts.

Yoko Kubota et Colin Parrott, version française Clément Dossin et Guy Kerivel

# 10/08/2009 à 17:31 Emissions solaire d'He et H pendant la période
Nous notons sur les enregistrements de STEREO entre le 6 et 7 août un pic d'émission de 0.14-0.62 MeV H et de 0.12-1.08 MeV He
Image
http://stereo-ssc.nascom.nasa.gov/browse/2009/08/07/insitu_7day.shtml

Alors que
- la température des ions grimpait de 1.DE+04 à 1.DE+04
- la vitesse du vent solaire passait de moins de 400 à près de 550 Km/s
- le taux de protons/cm3 baissait de 10 le 6 août à progressivement 1 le 7 août.
http://yfrog.com/0h4au11aot2009g
Image

# 11/08/2009 à 11:14 L'alerte au tsunami levée après deux violents séismes
Publié le 11/08/2009 à 08:04 - Modifié le 11/08/2009 à 08:16 Le Point.fr avec AFP

Image
A Makinohara, au Japon, un glissement de terrain provoqué par la secousse a endommagé une autoroute, et le trafic a dû être suspendu © MAXPPP


Le Centre d'alerte des tsunamis dans le Pacifique, une branche de la météorologie nationale américaine (NWS), a levé l'alerte qu'elle avait émise pour l'Inde, la Birmanie, l'Indonésie, la Thaïlande et le Bangladesh. "La lecture du niveau de l'océan indique qu'aucun tsunami important n'a été généré" par le tremblement de terre et "par conséquent, l'alerte au tsunami (...) est maintenant levée", indique le Centre dans un bulletin.

Un séisme a frappé mardi matin, à 1 h 55 locales, soit 21 h 55 à Paris, les îles Andaman, apparemment sans faire ni victimes ni dégâts majeurs. Selon l'Institut de géophysique américain (USGS), l'hypocentre du séisme a été localisé à environ 33 km de profondeur et à quelque 263 km au nord de Port Blair, la principale ville des îles Andaman, situées entre l'Inde et la Birmanie. Le centre de contrôle de la police a Port Blair a indiqué n'avoir été informé pour l'heure d'aucune éventuelle victime et d'aucun dégât majeur. De légères secousses ont été ressenties jusque dans le port de Madras, sur la côte orientale indienne, à plus de 1.200 km de l'épicentre. L'archipel des Andaman, composé de plus de cinq cents îles, a été frappé de plein fouet par le tsunami meurtrier du 26 décembre 2004, qui a dévasté les côtes de pays riverains de l'océan Indien et a fait plus de 3.000 morts et disparus dans les Andaman.

Au moins 65 blessés au Japon

Au Japon, un violent séisme de magnitude 6,4 a fait une soixantaine de blessés et provoqué un mini tsunami. Selon l'USGS, le tremblement de terre s'est produit mardi à 5 h 07 heure locale - lundi à 22 h 07, heure française - dans l'océan Pacifique, à 26,8 km de profondeur seulement et à 30 km des côtes de la préfecture de Shizuoka. L'Agence métérologique japonaise a estimé pour sa part la magnitude à 6,5, rectifiant le chiffre de 6,6 donné auparavant. La secousse, très violente, a été ressentie à Tokyo, située à 170 km plus au nord, où les immeubles ont tremblé.

Au moins 65 personnes ont été blessées, la plupart par la chute d'objets, et trois d'entre elles se trouvaient dans un état grave, ont indiqué des responsables des préfectures côtières de Shizuoka, Kanagawa et Aichi. Dimanche déjà, un violent séisme de magnitude 7,1 s'est produit dans le Pacifique, à 205 km au sud des côtes de Shizuoka. Mais en raison de la très grande profondeur de l'épicentre (plus de 300 km), aucun tsunami n'a été constaté. Un cinquième des séismes les plus violents au monde frappent chaque année le Japon.
http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2009-08-11/asie-l-alerte-au-tsunami-levee-apres-deux-violents-seismes/924/0/368073
============================================================
Taïwan: l'armée porte secours à 260 personnes après une coulée de boue provoquée par le typhon Morakot

Alors que 400 à 600 personnes étaient toujours portées disparues lundi 10 août dans le sud de Taïwan, où une coulée de boue provoquée par le typhon Morakot avait enseveli Shiao Lin, un village de montagne, les chaînes de télévision rapportaient mardi que l'armée avait pu en secourir quelque 260 personnes sans que l'on ait une idée précise du bilan humain

Le typhon Morakot ("émeraude" en thaï) a déversé jusqu'à 2 mètres de pluies sur certaines localités ce week-end avant de se déplacer sur la Chine, où il fait au moins six morts et entraîné l'évacuation de près d'un million d'habitants sur la côté Est.

Mardi, les autorités de Taïwan faisaient état d'au moins 41 morts et 60 disparus après le passage de Morakot sur l'île. Ce bilan ne tient pas compte des disparus de Shiao Lin dont le sort est encore incertain depuis la coulée de boue de dimanche. AP
http://fr.news.yahoo.com/3/20090811/twl-taiwan-typhon-1be00ca.html
=============================================================
Un glissement de terrain ensevelit plusieurs immeubles en Chine
mardi 11 août 2009

Un glissement de terrain important a englouti au moins six immeubles et un nombre d'habitants inconnu, dans l'est de la Chine, frappé par le typhon Morakot, selon Chine nouvelle.

Le glissement de terrain a eu lieu mardi en matinée au pied d'une montagne, dans la ville de Pengxi de la province du Zhejiang, frappée par des pluies torrentielles, d'après l'agence officielle.

Les sauveteurs de la ville ignorent encore le nombre des personnes qu'ils auront à dégager des décombres.

Morakot a fait au moins six mort et trois blessés en Chine depuis qu'il a touché le continent dimanche. Les autorités ont fait évacuer 1 million 400.000 personnes. AP
http://fr.news.yahoo.com/3/20090811/twl-chine-typhon-glissement-2f4e741.html


# 11/08/2009 à 15:21 épisode pluvieux depuis la fin juillet aux Philippines
Nous n'omettrons pas de noter que l'épisode pluvieux a débuté aux Philippines en même temps que se produisait la plus forte activité électromagnétique solaire de ces deux dernières années avec le groupe de taches solaires 1024. A mediter sereinement.
# 12/08/2009 à 16:38 Puissant séisme dans l'océan Indien, alerte au tsunami levée
Un puissant séisme de magnitude 7,6 s'est produit dans l'océan Indien à environ 260km des îles Andaman en Inde, selon le centre d'études géologiques américain.

La surveillance régionale de tsunami qui avait été activée pour l'Inde, la Birmanie, l'Indonésie, la Thaïlande et le Bangladesh sur le conseil du Centre d'alerte aux tsunamis dans le Pacifique a été levée vers 00hGMT.

Le tremblement de terre s'est produit à environ 257km au nord de Port Blair dans les îles Andaman, à 33km de profondeur, selon le centre d'études géologiques américain (USGS). La secousse a eu lieu à quelque 365km au sud/sud-ouest de la Birmanie, à 825km à l'ouest de Bangkok et à 2.295km au sud-est de New Delhi, a-t-il ajouté.

William Leith, spécialiste des séismes au centre d'études géologiques américain, a précisé que même si le danger de tsunami était réel, le tremblement de terre de lundi dans l'Océan Indien était nettement moins puissant que celui de décembre 2004 au large de Suamtra, qui avait fait 230.000 morts. Le séisme de Tokyo était trop éloigné pour que les deux tremblements de terre aient un lien, selon lui. AP

cr/v613/644/650/xo/v0671
# 12/08/2009 à 21:59 Taïwan au secours de 1.000 sinistrés, le bilan du typhon atteint 107 morts
Les secours taïwanais, aidés d'une noria d'hélicoptères, ont commencé mercredi à évacuer près d'un millier de personnes isolées dans des villages ravagés par des coulées de boue alors que le bilan du typhon Morakot sur l'île s'est alourdi à 107 morts.

Morakot est le typhon le plus meurtrier depuis 50 ans à Taïwan. En août 1959, un typhon avait fait 667 morts sur l'île et 1.000 disparus.

Le dernier bilan, qui fait également état de 61 disparus et 45 blessés, inclut 32 personnes ensevelies sous des coulées de boue à Liukuai, une zone montagneuse reculée dans le comté de Kaohsiung.

Selon les services de secours, quelque 200 personnes étaient bloquées et attendaient d'être évacuées dans un autre village du secteur de Liukuai.

Le bilan ne comprend pas la centaine de personnes, selon les secours, qui pourraient avoir été ensevelies par une coulée de boue à Hsiaolin, un village du sud.

L'armée a poursuivi ses opérations de secours à Hsiaolin, où les survivants de la catastrophe étaient évacués par hélicoptère.


"Nous avons découvert 700 personnes vivantes dans trois villages hier soir (mardi) et 26 ce matin. Nous déployons 25 hélicoptères pour les évacuer", a déclaré le général Richard Hu, responsable militaire. Plus de 17.000 soldats participent aux opérations.

Les opérations ont été interrompues en milieu d'après-midi en raison de fortes pluies. Les militaires ont évacué jusqu'à présent 192 personnes.

M. Hu a ajouté ne pas être en mesure de confirmer le nombre de personnes ensevelies par une coulée de boue à Hsiaolin et dans deux villages voisins. Des médias avaient évoqué le chiffre, non confirmé par les autorités, de 600 personnes enterrées dans le seul village de Hsiaolin.

"J'ai vu la montagne s'écrouler en quelques secondes, comme dans une explosion, et recouvrir la moitié du voisinage. Je pense que 600 ou 700 personnes ont été enterrées et il y a peu de chances qu'elles aient survécu", a témoigné Hung Chin-bao, habitant de Hsiaolin.

Cet homme de 56 ans et une quarantaine de voisins ont été guidés par deux chiens vers un point haut et sûr. "Les chiens nous ont sauvés", a-t-il raconté.

"La vague de boue s'est abattue sur notre maison et ma mère a été tuée par des pierres reçues à la tête. Nous avons fui vers le sommet de la montagne", a témoigné Lee Hsiu-ying, habitante de Shanmin, un autre village ravagé.

Morakot, qui a balayé Taïwan durant le week-end avant d'atteindre la Chine, a provoqué les pires inondations en cinquante ans sur l'île. Des villages entiers ont été submergés par les eaux. De nombreuses routes ont été coupées et des ponts se sont effondrés, rendant l'accès à de nombreuses localités impossible.

Morakot a causé à Taïwan des dégâts d'au moins 7,2 milliards de dollars de Taïwan (225 millions de dollars américains). Environ 30.000 foyers étaient encore privés d'électricité mercredi et 750.000 d'eau, selon les autorités.

De nombreux dons sont arrivés d'oeuvres caritatives, d'entreprises et de particuliers, pour aider les sinistrés. L'ex-président taïwanais Chen Shui-bian, accusé de corruption et emprisonné, a donné 1 million de dollars de Taïwan. Un téléthon, réunissant des vedettes taïwanaises et hongkongaises doit être organisé vendredi pour récolter des fonds.

Huit personnes ont également péri en Chine dans des glissements de terrain et des inondations provoqués par Morakot ainsi que quinze au Japon, où les responsables craignent que le puissant tremblement de terre qui s'est produit mardi matin n'ait fragilisé des sols déjà imbibés d'eau à la suite du passage d'un autre typhon, Etau.

Quelque 17 personnes étaient toujours portées disparues mercredi dans l'ouest du Japon, deux jours après le passage de Etau, alors que le bilan du séisme de mardi dans le centre du pays s'est alourdi à un mort et 122 blessés.

Trois patrouilleurs des garde-côtes et 400 policiers et militaires recherchaient des disparus dans une rivière en crue dans la ville de Sayocho (centre-ouest), la zone la plus touchée par le cyclone.
http://actu.orange.fr/articles/a-la-une/Taiwan-au-secours-de-1-000-sinistres-le-bilan-du-typhon-atteint-107-morts.html
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site