A partir du milieu de la semaine les températures du mois d'avril viendraient rafraîchir et humidifier l'atmosphère

Auteur  
# 05/06/2011 à 01:00 Alerte à la sècheresse mais l'automne fait son apparition au sud-est
Alors qu'après de fortes chaleur l'état de sécheresse a été déclaré pour plus de la moitié des départements de l'hexagone, le sud-est connaît un épisode automnal.

Aujourd'hui une alerte orange est lancée pour 3 départements du sud-est Var, Alpes de Haute Provence et Alpes Maritime. Une tornade de grêlons a ravagé les vergers de Cavaillon et endommagé les toitures. Des pluies torrentielles sont attendues accompagnées de forts vents. L'alerte court jusqu'à demain soir. Le reste de la France est en vigilance jaune tandis que les 3 départements de la pointe bretonne ne sont pas concernés selon meteofrance.

Voici ce qu'indique les runs ce soir :
un épisode proche d'une tempête de neige pourrait dans la nuit surprendre les dromois et dans une moindre mesure l'Eure et Loire. Du moins cette configuration ressemble à celle déjà vue et qui avait généré une surprenante tempête de neige inattendue (les cellules bleu nuit sur la carte)
Image
Image
Températures encore très douces pour la fin de semaine finiront par chuter par le nord ouest
Image
Pendant la journée ce serait sur la Gironde, la Charente, Charente Maritime, la Vendée que les vents pourraient être forts selon l'indication de ce run
Image
Image
la Corse
Image
L'on voit que les vents sont plus forts au nord mais c'est aussi là où les courbes s'enroulent ou se coupent que les forts coups de vent peuvent arriver.
Image
Image

Carte montrant la couverture nuageuse sur la France, elle pourrait enfin favoriser les précipitations !
Image
Image

Lundi les températures commenceront à chuter par le nord-ouest
16 à 22°C de moyenne maximales du nord-ouest au sud-est
Image
Image
Image
Image
Image
mardi système tempétueux sur le sud-est. L'on notera les systèmes cycloniques récurrents dans le Pacifique est vers le Japon
Image
Les valeurs commenceront à chuter sur toute la frange ouest à 16-18°C 20-22°C ailleurs
Image
Image
Mercredi la chute des température s'abattra progressivement sur l'ensemble du territoire
Image
Image
à partir de la nuit de jeudi la pluie devraient s'estomper
Image
avant de revenir par le nord est le soir
Image
mais les températures resteront fraîches pour la saison de 14-16°C sur la pointe bretonne 16-18°C pour le reste du territoire seul l'extrêe sud-est connaîtra des valeurs autour de 22°C
Il faudrait compter sur quelques averses entrecoupées de très belles éclaircies pour la fin de semaine.
Côté températures le sud retrouvera peu à peu des valeurs printanières tandis que la Bretagne continuera de flirter avec la descente de la goutte froide polaire. La poussée chaude par l'est sous l'effet de la canicule qui sévira toute la semaine sur le proche et moyen orient (38 à 40°C, voir les runs précédents) provoquera cette descente polaire sur le nord-ouest
Image
Mais cela devrait s'arrêter progressivement. Les USA seraient alors exposés. Les runs montraient sur la côte ouest de nouvelles chutes de neige probablement accompagnées de vent vu comme les masses d'air vont des va-et-vient, il n'y aurait rien de surprenant. Surtout que les températures sont très élevées au sud (38°C par endroit)
Image
Les modèles bougent sans cesse, il n'est pas certain que les températures remontent pour la fin de semaine selon ce qui vient de sortir. Le territoire entier pourrait être pris sous des valeurs infèrieures à 20°C (sauf peut-être d'infimes parcelles)
Image
Vu l'instabilité il convient de vérifier au jour le jour avec les bulletins meteo.

Remarque personnelle : Sur l'ensemble des runs de la période j'ai noté qu'il n'y a pas d'ample dynamique. Cela se passe comme si les mouvements avaient tendance à rester localisés. Du moins par rapport aux situations antérieures connues.
# 05/06/2011 à 01:16 voir les précédents messages (site web)
http://albert-nodon.e-monsite.com/forum-lire-327230-12.html
# 06/06/2011 à 13:53 Les intempérie dans le sud-est (site web)
Il y a une erreur dans le titre de ce fil je voulais écrire "les températures d'un mois d'avril"
Le temps que nous n'avons pas eu en avril pourrait se produire en juin. De mémoire il me semble que cette situation a déjà été vue. Mais je ne me souviens plus quelles années ? Si vous en avez une idée merci de laisser un message.

Un article de la rédaction du post.fr qui reprend un florilège de l'épisode pluvio-orageux sur le sud-est
http://www.lepost.fr/article/2011/06/06/2515642_violents-orages-et-deluge-de-grele-le-ciel-nous-est-tombe-sur-la-tete.html
# 06/06/2011 à 14:24 alerte orange pour les Pyrénées Atlantique aujourd'hui
Aujourd'hui sur la carte d'alerte meteofrance les Pyrénées Atlantiques sont en alerte orange (à partir de 22H selon les dernières sources). La majeure partie du territoire en alerte jaune, le grand sud-est et le large nord-ouest sont épargnés.
Image

Tempête de grêle à Pau le 3 juin
http://temoins.bfmtv.com/fr/photos/a/2011-06-03/19948/tempete-de-grele-a-lasseubetat-64.html

Pluie de grêlons à Corbeny dans l'Aisne

Prévision par meteorologic
http://www.meteorologic.net/Bulletin-meteo-du-226400.html

Bulletin cyclonique du dimanche 5 juin 2011 à 12h00 UTC
2 perturbations tropicales
94L dans le bassin Atlantique Nord
91E dans le bassin Pacifique Nord-Est

Hier le tournoi de tennis à Paris a été perturbé par les chutes de pluie et l'orage de grêle (voir sur le post.fr message précédent)
la foudre sur la tour Eiffel
Image
nuit orageuse à Montreuil (93)
Image
c'est peut-être ce qui a causé l'effondrement d'un immeuble en mauvais état à Montreuil
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/06/06/01016-20110606ARTFIG00513-un-immeuble-s-effondre-a-montreuil-faisant-trois-morts.php

Les commentaires sur le forum infoclimat
http://forums.infoclimat.fr/topic/68689-suivi-de-la-degradation-orageuse/page__st__100
en Algérie
http://forums.infoclimat.fr/topic/45801-meteo-en-algerie/page__st__5400
vu ce que montrait les runs hier cela n'est as étonnant que sur l'Algérie et le pourtour méditerranéen les orages se développent violemment. Les conflits des masses d'air y sont nombreux
# 06/06/2011 à 14:40 Le coupable de la sécheresse : le jet stream trop faible
nous tenons le coupable de la sècheresse : la faiblesse du jet stream

Il cause les fortes chutes de pluie sur l'Algérie. Il passe au large de la côte Atlantique, mais il contrairement aux années passées il ne provoque pas de chute de pluie. La semaine dernière quand le vent soufflait si fort il était sur nos têtes mais il n'a pas plu. Le vent soufflait sans lasser tomber la pluie.

Image

je ne sais pas si j'avais laissé le lien de cette photo sur la Camargue
http://www.infoclimat.fr/multimedia/photo/2011-06/10581040620111212.jpg

la solution selon les expériences de la NASA
http://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3DIJIJF3EzP8Q%26feature%3Dshare&h=db397
# 07/06/2011 à 01:40 Des vents très forts secs mais aussi orageux
Avec des températures à près de 40°C il était prévisible que les USA connaissent des risques d'incendie. Celui qui a commencé a semaine dernière en Arizona n'est pas près de s'éteindre. Des vents secs l'attisent, la pluie n'est toujours pas décidée à tomber. Tout comme le vent soufflait la semaine dernière sur Bordeaux, le jet stream pauvre en H2O ne déverse plus les jets d'eau nécessaires.

Voir une video
http://youtu.be/goQzZeJPNKQ

A Bordeaux cette fin de semaine
Avec 2 500 impacts de foudre relevés, plusieurs incendies se sont déclarés aux abords de Bordeaux en Gironde. Le principal foyer s'est déclaré au milieu du camp d'entraînement militaire de Souge, à cheval sur les communes de Martignas-sur-Jalle et de Saint-Médard-en-Jalles, qui s'étend sur 2 800 hectares. 35 hectares de bois et de taillis ont brûlé.
Le feu a débuté vers 13 heures, mais s'est surtout développé en fin d'après-midi. Il a alors été fait appel à un avion Dash 8 (De Havilland Canada DHC-8), bombardier d'eau d'une capacité de 10 000 litres. Parti de la base aérienne de Marseille-Marignane, il est arrivé vers 19 h 30 au-dessus du camp de Souge et a effectué plusieurs rotations avant d'être démobilisé vers 21 heures.
Dans le même temps, les pompiers Girondins ont mené seize autres opérations dans le département, toujours liées à la foudre de la veille. Neuf de ces opérations se sont traduites par des interventions sur de véritables départs de feux. Deux hectares de pins ont ainsi brûlé à Marcheprime, où une soixantaine de sapeurs-pompiers a été dépêchée, et 2,5 hectares à Carcans-Le Poutche. Des départs de feux de petite envergure, de 1 000 à 2 000 m², ont également dû être combattus à Saumos, Fronsac, Le Pian-Médoc, Saint-André-des-bois, Mérignac, Le Tuzan et Audenge.
Le Centre opérationnel départemental d'incendie et des secours a mobilisé tous les moyens et des cadres ont été rappelés pour faire face à cette situation, tout en maintenant les 80 centres d'intervention du département opérationnels pour d'autres opérations.
Source : Sud-Ouest


Et en Suède en fin de semain
Le Nord de la Suède a été balayé par des vents violents et mêmes des tornades. Un homme a été grièvement blessé dans la province septentrionale de Västerbotten après avoir été écrasé par un arbre qui a été déraciné.
Dans toute la région touchée, des milliers d'arbres ont été déracinés. Des lignes électriques ont été coupées privant d'électricité près de 20 000 foyers dans les provinces de Västerbotten et de Norrbotten.
Des rafales de vent atteignant 70 m/s ont été enregistrées
Source : RSOE


# 07/06/2011 à 12:47 Lien entre troposphère et oscillations climatiques
une étude scientifique japonaise sur le lien entre le jet stream, la troposphère et les oscillations ENSO
http://www.jstage.jst.go.jp/article/jmsj/81/3/581/_pdf

Alors qu'il est communément admis que les bassins océaniques jouent une rôle déterminant dans les oscillations climatiques, il apparaît que ce qui se passe dans la troposphère y tient un rôle non moins actif.

J'explique personnellement ce phénomène par l'activité solaire. Le minimum solaire a été spécialement long entre la fin du cycle 23 et le début du 24 qui reste cependant un des plus faibles de ces 50 dernières années. Les émissions de protons ont été rares, les CME moins fréquentes. Tout cela pourrait avoir un impact sur la haute atmosphère et sur le comportement du jet stream. A y bien réfléchir H2O est la combinaison de H et O. Eléments émis par le Soleil. Il n'y aurait donc rien de surprenant que le jet stream soit tributaire de l'activité solaire.

Si l'activité solaire est faible, le jet stream le deviendrait également. Avec un décalage de quelques années pour tenir compte de la retro-action. Ce cycle solaire est prévu pour être faible et les deux suivant également. Il faudrait tenir compte de ce paramètre pour les 30 prochaines années.

Si le cycle solaire 24 a été comparé au 13 par moi-même dès 2008, et au 14 par le Dr. Svalgaard aujourd'hui, nous pourrions nous dire que le climat ressemblerait à celui du début du 20° siècle. Il faut seulement tenir compte que la composition de l'atmosphère pourrait avoir été différente que l'actuelle situation puisque nous sortions d'un autre minimum celui de Dalton. Si l'activité solaire influe sur la composition de la haute atmosphère les périodes ne seraient donc pas strictement comparables.
# 11/06/2011 à 15:12 L'humidité sur la camargue
cette photo traduit le taux d'humidité dans la haute atmosphère au-dessus de la Camargue, nous ne devrions pas manquer de riz cette année. C'est déjà çà de pris pour les stocks !

http://www.infoclimat.fr/multimedia/photolive.php?photoid=122388&d=&dept=&region=&motcle=&start=&auteur=&ord=

Sur le sud-ouest l'humidité ambiante et la fraîcheur sont notés mais les précipitations s'y font toujours appelées désirées. Le gouvernement vient de décider des aides à apporter aux agriculteurs sinistrés par le manque de pluie. Les moissons seront minces, la solidarité doit s'organiser pour permettre un flux dans les récoltes et les réseaux d'alimentation de l'hexagone. L'armée est réquisitionnée ainsi que la SNCF comme au début du 20° siècle quoi.

J'avais prévenu dès 2008 que la période climatique pourrait ressembler à celle du début du 20° siècle puisque l'amplitude du cycle solaire était prévu pour être comparable... attention aux 30 prochaines années, il faut penser à la rationnalisation comme aux grandes heures de la naissance de l'aménagement du territoire.
# 12/06/2011 à 13:09 A propos de la haute atmosphère : les avaries de solar impluse. Semaine ins
Vent fort de face (sens Bruxelles-Paris), couverture nuageuse basse

L'avion expérimental Solar Impulse échoue à rejoindre le Bourget
L'avion solaire expérimental Solar Impulse, qui devait rejoindre l'aéroport du Bourget, près de Paris, a connu le premier échec de sa jeune histoire samedi après une série de difficultés en vol, l'obligeant à remettre le cap sur Bruxelles.
Solar Impulse a atterri samedi peu avant minuit sur l'aéroport de Bruxelles-National, d'où il était parti trois heures plus tôt.
L'appareil, qui a décollé à 18H37 de l'aéroport de Bruxelles-National, avait dû faire demi-tour à 21H39 (19H39 GMT) peu après la commune française de Bavay (Nord), à quelques kilomètres de la frontière belge, a expliqué à l'AFP une porte-parole de Solar Impulse. Cette annonce est intervenue après un article publié sur le blog de l'aventure faisant état de difficultés en série.
"Il n'y a pas de piste d'atterrissage intermédiaire et comme les batteries d'énergie diminuaient, on a préféré faire demi-tour pour ne pas mettre en danger la vie du pilote", André Borschberg, a expliqué la porte-parole. "Comme nous n'avions connu que des succès, on avait fini par penser que c'était un projet très facile, mais en fait, c'est très difficile", a expliqué l'aéronaute et psychiatre suisse Bertrand Piccard, concepteur de l'avion.
"Aujourd'hui, quelques pièces du puzzle étaient manquantes. Mais nous avons gagné en expérience, puisque nous n'avions jamais dû faire face à ce type de conditions météo. N'oublions pas que le but ultime est de faire le tour du monde", a-t-il ajouté.
L'avion va tenter à nouveau la semaine prochaine de rejoindre Le Bourget, dés qu'une fenêtre météo le permettra. Le Solar Impulse est l'invité d'honneur du 49e Salon aéronautique du Bourget, qui doit s'ouvrir le 20 juin.
"On arrivera peut-être pour l'ouverture du salon, ce qui ne serait pas plus mal", a lancé Bertrand Piccard.
Samedi soir, le pilote a notamment dû composer avec "un gros vent de face", selon la porte-parole.
Le pilote n'a notamment pas pu rentrer son train d'atterrissage, à la main, par le biais de 80 tours de manivelle. En conséquence le train d'atterrissage est resté déployé, "ce qui freine l?avion et augmente sa dépense énergétique", écrit l'équipe de cet avion révolutionnaire sur le blog www.solarimpulse.com/blog/fr/. "André Borschberg a également été contraint de voler plus bas que prévu en raison de la couverture nuageuse, à 2500 pieds au lieu de 3500", peut-on lire.
La pluie et un vent trop fort avaient empêché l'avion de prendre l'air samedi matin. Mais le temps s'est dégagé sur Bruxelles dans l'après-midi. "Nous savions que l'ultime moment pour décoller était 18H30. Or, nous sommes partis à 18H36, juste à la limite. On a eu des turbulences les deux premières heures, ce qui a coûté de l'énergie. (...) Si on avait décollé une heure plus tôt, ça n'aurait pas été un problème de rejoindre le Bourget", a expliqué de son côté Raymond Clerc, directeur de mission.
"Nous n'avons pas eu de problème mécaniques, mais l'état des batteries, la vitesse et le vent ne nous permettent pas d'aller jusqu'à Paris", a-t-il ajouté.
C'est le premier échec pour cet avion prototype qui est entré dans l'histoire de l'aéronautique en juillet 2010 en assurant un premier vol de 24 heures sans interruption et uniquement propulsé par ses panneaux solaires et ses batteries.
Il avait également réussi son premier vol international le 13 mai en atterrissant à Bruxelles après avoir décollé treize heures plus tôt de l'aérodrome militaire suisse de Payerne.
Cet avion prototype a l'envergure d'un Airbus --64 mètres-- mais le poids d'une voiture, soit 1,6 tonne. Ses ailes, recouvertes de 12.000 cellules photovoltaïques, alimentent quatre moteurs électriques d'une puissance de 10 chevaux chacun.
source : sfrnews

les forts vents contraires pourraient venir les lambeaux du jet stream mal en point comme l'indique ce run
Image

La pluie arrive par l'ouest aujourd'hui sous l'effet de ces morceaux du jet stream. La dynamique continue de montrer une tendance faible au retour de vents d'ouest si bénéfiques à la pluviométrie sous nos latitudes. Mais ce n'est pas encore stabilisé. Très certainement le phénomène Nina qui s'achève en faveur d'une période neutre favorise ce système dans les courants atmosphériques. L'on notera la persistance de la forte pluviométrie sur les mêmes régions des USA (Arkansas...) mais surtout en Asie sur le Pacifique est où le naissances de typhons sont annoncés.
Image
la goutte froide qui progressivement se retire par le nord est
Image

Maintient de la couverture nuageuse lundi avec de faibles pluies, plus importantes localement. La dynamique serait alors par le nord à nouveau, preuve que la dynamique n'est pas encore en place, même si les deux mouvements sont mous à l'instar du jet stream.
Image
Image
les températures remonteront progressivement avec la disparition de la goutte froide. Comprises autour de 20-22°C, 26°C dans le sud-est puis un large sud, 18°C en Alsace le matin.
Image
Image

Mardi ce sera par le nord-est que les précipitations descendront sur notre territoire
Image

Mercredi journée agréable, la tendance serait à un ciel moins nuageux laissant entrevoir le bleu et les rayons du soleil, dans la matinée une bonne fenêtre meteo s'annonce pour la migration de solar impulse vers le Bourget. Mais elle sera de courte durée. Dans l'après-midi c'est vers le nord-est que la dynamique pousserait les pluies. Les vents toutefois ne devraient pas être contraires à solar impluse.
Image
22°C sur la quasi totalité du territoire le matin poussée de la chaleur par le sud en journée jusqu'à 30°C de prévu
Image
Image
Image

Jeudi des cellules pluvieuses devraient s'annoncer par le nord-ouest poussées par une importante dépression qui suit le mouvement de la déconcentration polaire comme l'indique les runs
la rotation polaire fait redescendre la goutte plus froide par le nord-ouest à partir de jeudi. Quelques épisodes orageux à prévoir avec le conflit des masses d'air, air chaud du sud plus froid du pôle.
Image
Image
Les prairies et cultures du nord-ouest recevront une pluviométrie plus habituelle pour la région. Enfin !
Image
l'ensemble du territoire ne devrait pas être en reste
Image

Vendredi c'est par le nord et l'est que les bandes pluvieuses convergeraient pour alimenter des nouvelles précipitations plus ou moins faibles surtout à l'est. Mais le modèle bouge et rien est certain.
Image
Les températures auront continué de baisser sous l'effet du vortex polaire qui repousse la chaleur du sud. Retour à des valeurs d'un mois d'avril pour une bonne partie de l'hexagone
Image
le sud avec 22-24°C mais surtout le sud-est avec des valeurs pouvant atteindre les 30°C feront des jaloux au nord.
Image

Samedi les gouttelettes (probablement plus abondantes en bordure de mer) pourraient rafraîchir le nord ouest avec la bande pluvieuse qui aborderait ses côtes
Image
Les températures devraient progressivement retrouver des valeurs de saison alors que la goutte froide s'éloigne laissant remonter la chaleur du sud.
L'on notera la canicule sur les USA avec des valeurs à 45°C
Image
la canicule à 45°C se déplace au proche et moyen orient sous l'effet diurne
Image

Dimanche le ciel devrait être dégagé, quelques entrées pluvieuses en soirée sur les Pyrénées
Image
l'absence de précipitations écarte tout risque de violents orages car à nouveau la goutte froide devrait redescendre par le nord-ouest
Image

Finalement les ingénieurs de solar impluse auront à surveiller les modèles meteo avant de sortir l'engin. Car on l'a vu je moins que l'on puisse dire c'est que le vortex polaire fait du yo-yo ! pour taquiner solar impulse peut-être et le mettre à rudes épreuves. Quels défis ils se lancent !

Mais l'homme a toujours su s'adapter ! Des conditions printanières pour un début d'été il fallait y penser messieurs les ingénieurs !
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site