Activité solaire à la hausse, vent solaire et température bas, essaim de météorites particulièrement interactifs dans l'atmosphère terrestre.

Auteur  
# 12/06/2009 à 02:19 A propos du crash de l'airbus A330 - AF447 Rio de Janeiro - Paris du 1 (site web)
En fait nous pourrions être amenés à constater que l'activité solaire sur la période a été particulièrement basse. Les courbes montraient un vent solaire bas (au moins pour les rélevés SOHO - STEREO enregistre des valeurs sensiblement plus élevées http://stereo-ssc.nascom.nasa.gov/browse/2009/06/03/insitu_7day.shtml

Image
Ainsi nous avions remarqué depuis le site spaceweather que passant au-dessous de 1 proton/cm3 avec une vitesse proche de 300 Km/s et une température avoisinant 1-DE+04 (10puissance4) la caractéristique d'un vent solaire pouvant induire des éruptions volcaniques, séismes. Les orages suivant le mécanisme des décharges électro-atmosphériques nous étions attentifs aux moindres incidents. Nous avons noté avec Ronald Karel le séisme précurseur sur la dorsale océanique le 31 mai.


Magnitude 5.0
Thursday, June 11, 2009 at 08:03 UTC
Thursday, June 11, 2009 at 07:03 AM at epicenter

Location 25.062°S, 13.612°W
Depth 10 km (6.2 miles) set by location program
Region SOUTHERN MID-ATLANTIC RIDGE
Distances 1305 km (810 miles) SW of Saint Helena
3015 km (1870 miles) E of Rio de Janeiro, Rio de Janeiro, Brazil

Location Uncertainty horizontal +/- 18.7 km (11.6 miles); depth fixed by location program
Parameters NST= 15, Nph= 15, Dmin=>999 km, Rmss=1.18 sec, Gp= 79°,
M-type=body wave magnitude (Mb), Version=7
Source USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID us2009htaw


Magnitude 6.0
Date-Time Saturday, June 06, 2009 at 20:28 UTC
Saturday, June 06, 2009 at 05 :28 PM at epicenter
Time of Earthquake in other Time Zones

Location 23.860°N, 46.084°W
Depth 10 km (6.2 miles) set by location program
Region NORTHERN MID-ATLANTIC RIDGE
Distances 2160 km (1340 miles) ENE of SAN JUAN, Puerto Rico

Location Uncertainty horizontal +/- 3.9 km (2.4 miles); depth fixed by location program
Parameters NST=293, Nph=293, Dmin=>999 km, Rmss=0.92 sec, Gp= 32°,
M-type=teleseismic moment magnitude (Mw), Version=R
Source USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID us2009hnca


Magnitude : 4.7
Sunday, May 31, 2009 at 09:00:38 (UTC) - Coordinated Universal Time
Sunday, May 31, 2009 at 08:00:38 AM local time at epicenter

Location : 47.04S 10.85W
Depth: 10 kilometers
Region: SOUTHERN MID-ATLANTIC RIDGE
Distances : 1110 km (690 miles) S of Tristan da Cunha
1290 km (800 miles) WNW of Bouvet Island
1560 km (960 miles) NE of Visokoi Island, South Sandwich Islands
2850 km (1770 miles) SW of Cape Town, South Africa

Location Uncertainty
Error estimate: horizontal +/- 10.8 km; depth fixed by location program
Parameters
Nst=42, Nph=42, Dmin=2776.9 km, Rmss=1.12 sec, Erho=10.8 km, Erzz=0 km, Gp=76.3 degrees
Source : USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID ushhcq


Magnitude 4.7
Sunday, May 31, 2009 at 0002 (UTC) - Coordinated Universal Time
Saturday, May 30, 2009 at 1002 PM local time at epicenter

Location : 4.52N 32.58W
Depth : 10 kilometers
Region : CENTRAL MID-ATLANTIC RIDGE
Distances : 930 km (570 miles) N of Fernando de Noronha, Pernambuco, Brazil
1125 km (700 miles) NE of Fortaleza, Ceara, Brazil
1890 km (1170 miles) ENE of Belem, Para, Brazil
2805 km (1740 miles) NE of BRASILIA, Distrito Federal, Brazil

Location Uncertainty :
Error estimate: horizontal +/- 8.5 km; depth fixed by location program
Parameters :
Nst=79, Nph=79, Dmin=1200.1 km, Rmss=0.97 sec, Erho=8.5 km, Erzz=0 km, Gp=51.0 degrees
Source : USGS NEIC (WDCS-D)
Event ID ushhab



http://www.rtlinfo.be/rtl/news/article/247207/--Vol+AF+447%3A+lincroyable+hypoth%C3%A8se+dune+secousse+sismique
http://www.rtlinfo.be/pictures/div/2009_06_05/570x427/BELGA_PICTURE_14060636.jpg

ven 5 juin, 18:50 - Dans les médias, on entend toutes sortes d'explications différentes concernant la disparition de l'Airbus A330 d'Air France qui reliait Rio à Paris. En voici une nouvelle... Est-elle incroyable ? Farfelue ? Pas si sûr !
Voilà une hypothèse qui mérite que l'on s'y attarde. Elle provient de Ronald Karel du Meteoquake Research Centre. Ce dernier se base sur une zone sismique que l'avion a survolée seulement 36 heures après une secousse. Il soutient que avant et après les séismes, une zone électro-magnétique se produit sur une vaste zone dans l'atmosphère. Voilà ce qui expliquerait que l'avion ait perdu de l'altitude... En Indonésie, a ajouté Ronald Karel, les pilotes connaissent ce phénomène et sont extrêmement prudents lorsqu'ils survolent les couches sismiques et les volcans.

Ce qui conforte cette hypothèse, sans pour autant la vérifier comme étant une vérité absolue, c'est que l'enroit où a disparu l'avion correspond à l'endroit où le séisme de magnitude 4.8 sur l'échelle de Richter s'est produit.

L'auteur de cette théorie a également indiqué que plusieurs articles existent sur ce phénomène mais que les séismologues s'opposent farouchement à cette idée. Raison pour laquelle cette théorie ne serait jamais retenue.



A propos de l'explosion de la météorite qui a été vue au dessus de la Pologne le 31 mai vers 22 H, http://www.spaceweather.com/archive.php?view=1&day=02&month=06&year=2009
rien nous dit si cela aurait pu se produire au-dessus de la zone concernée. Météo France dit qu'il n'y avait pas d'amas orageux violent à part les habituelles cellules convectives localement bien connues. (si un événement intempestivement violent avait pu se produire les spécialistes auraient normalement dû le lire sur leurs relevés météo)
L'amas de métorites qui traverse notre atmosphère est Arietid meteor shower http://www.spaceweather.com/meteors/arietids/arietids.htm?PHPSESSID=tff8rdbi0smf1t9s1q5083j1j2
Image
Impossible de donner plus de précisions. Il ne s'agit que de remarques qui mériteraient peut-etre d'être quantifiées et étudiées de plus près. Mais Ronald Karel et Jean-Martin Meunier ont déjà usé leur science à faire ces alertes en lien ou non avec les météorites mais avec l'électricité atmosphérique sûrement (Albert Nodon également ;) pour approfondir cela la communauté scientifique devrait trouver un consensus loin d'être acquis à cette heure.

A propos de l'explosion de météorites sur la période nous trouvons plusieurs témoignages sur le site spaceweather.com

l'image d'un sprite du 5 juin dernier photographié en Espagne.
le processus peut se produire en 20 millisecondes à 80 km dans l'atmosphère.
Image

Et le flash lumineux photographié. Nous ne savons pas si le pilote aurait pu lui-même avoir aperçu ce type d'événement.
Image

Nous notons également qu'à cette même période l'activité solaire était plus active avec l'apparition d'un nouveau groupe de taches solaires 1019 - N28E15 - du cycle 24. Il a été suivi d'érupions particulièrement intenses de class B.




# 13/06/2009 à 22:24 Liste des événements ACARS (site web)
Pour compléter le dossier du crash de l'airbus nous reprenons le rapport des événements ACARS Air France sur la période
Image
# 14/06/2009 à 01:17 Un possible erreur de pilotage
Ce jour là, au moment du décollage, la ZCIT était active mais sans plus. Donc, à priori, pas de problème pour passer en slalomant entre les orages. Or, environ 1h avant la traversée de la ZCIT (soit 2h après le décollage), un amas orageux de plus de 600km de long (sur environ 50km de large) s'est brutalement formé et ce en plein sur sa route de vol. Cet amas était tellement étendu que le pîlote n'avait aucune autre possibilité que de le traverser. Enfin si. La seule autre solution qui lui restait était de faire demi-tour et de rentrer à Rio. L'orage était vraiment trop important pour le contourner. Vu l'orage présent sur la zone, le radar devait surement indiqué du rouge intense (ou alors, le radar était lui aussi HS). Le pilote n'aurait jamais du aller dans cet orage selon certaines rumeurs dans le milieu des pilotes. A plus de 90 % les accidents d'avion sont dus à des erreurs humaines.
# 04/07/2009 à 14:54 L'avion aurait chuté de 10000 m en 4 mn ce qui aurait causé son écrasement
Nous apprenons que l'avion n'a pas explosé en vol. Il serait resté entier jusqu'à son contact avec l'océan. Les boîtes noires restent toujours indétectables. Même si les chances de les retrouver restent minimes, les moyens mis en oeuvre pour les repêcher seront toujours dévolus jusqu'à réussite complète.

Nous pouvons lire les divers commentaires de Ronald Karel sur Libération.fr entre le 30 juin et 4 juillet 2009 pour exprimer ce que nous développons sur ce site en la mémoire d'Albert Nodon : L'activité électrique du Soleil et son impact sur notre atmosphère.

H YPOTHESE D UNE SECOUSSE SISMIQUE

L'airbus A330 Rio-Paris n'a pas explosé en vol.
On doit retenir l'hypothèse d'une secousse sismique... Quand RTL Info avait ecrit un article sur ce sujet, j ai eu l'espoir qu'un scientifique prendrait en consideration cette hypothese.. Mais helas.. articles sur ce sujet dans www.meteoquake.org

ENDROIT VOLCANIQUE

Les îles de l’archipel des Comores ont été formées par une activité volcanique. Le mont Karthala, le volcan actif qui se trouve à Ngazidja, est le point culminant de l’île à 2.361 m. Ces dernières années, concernant les LAIC (lithosphère, atmosphère, ionosphère coupling) sur les anomalies avant, pendant et après les séismes et les activités volcaniques, il y a eu énormément d’articles scientifiques qui ont été publiées dans le monde entier. VOIR lartilce sur www.meteoquake.org

IL NOUS FAUT LES BOITES NOIRES

Quand j'avais publié mes pensées concernant AF 447 sur l'internet www.meteoquake.org pas seulement le grand journal Turc Milliyet mais aussi RTL Info ont publié mon article ""Un séisme s'est produit sur la couche sismique Mid Atlantic Ridge juste avant que l'avion est tombée"".. Comme d'habitude les scientifiques n'ont pas pris ça au serieux... Comme déja l'avait prevu RTL Info dans son article..

Je veux écouter les boites noires.. Je veux entendre les voix des pilotes... Les derniers messages automatiques envoyés par l'avion indiquaient que les appareils éléctroniques ne fonctionnaient pas... et elles tombaient en panne une par une... puis l'avion perdait de l'altitude...

J'ai aussi publié dans meteoquake.org les travaux scientifiques de DEMETER concernant la relation des couches sismiques avec l'atmosphère et ionosphere

http://libeplus.liberation.fr/membre/meteoquake/commentaires



L'un des commentaires fait allusion à un autre airbus disparu en mer entre Sanaa et les Comores. Nous savons que cet avion a traversé lui aussi des cellules convectives importantes. Mais à l'inverse de l'airbus écrasé au large du Brésil celui-ci ne répondait pas aux normes de sécurité minimales telles que le définit la France et l'Europe.
# 31/08/2010 à 04:18 laptop batteries (site web)
If you are looking for the best brand new laptop batteries at the most preferred price, you have come to the right place.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×