Atlantique/Caraïbes: la tempête tropicale Ike devient un ouragan

Auteur  
# 04/09/2008 à 00:28 avec yahoo news
AFP - il y a 16 minutesMIAMI (Etats-Unis) (AFP) - La tempête tropicale Ike, qui se trouvait mercredi dans l'Atlantique à un millier de km à l'est des Caraïbes, est devenue le cinquième ouragan de la saison, a annoncé le Centre national américain des ouragans (NHC).
Image

A 21H00 GMT, Ike se trouvait à 1.080 kilomètres des îles Leeward, dans le nord des Petites Antilles et se déplaçait à la vitesse de 30 km/h, avec des vents soufflant à 130 km/h, selon le NHC.

L'ouragan devrait se renforcer dans les prochains jours, mais "il est encore trop tôt pour savoir quelles zones terrestres pourraient éventuellement être touchées par Ike", a précisé le NHC.

Après Gustav, qui a fait une centaine de morts dans les Caraïbes et aux Etats-Unis, la tempête tropicale Hanna qui a fait au moins 38 morts en Haïti, devait redevenir un ouragan jeudi ou vendredi, avant d'atteindre la Caroline du Sud samedi, alors que la tempête tropicale Josephine devrait s'affaiblir, selon le NHC.
# 04/09/2008 à 21:53 avec yahoo news
La tempête tropicale Hanna frappe les Bahamas, suivi de près par l'ouragan Ike, Joséphine arrive par derrière

Par Mike Melia AP - NASSAU, Bahamas - Les Caraïbes toujours touchées par des intempéries dévastatrices. Après avoir fait 61 morts à Haïti, la tempête tropicale Hanna frappait jeudi les côtes des Bahamas, passant par l'est de l'archipel avant de remonter vers la côte est des Etats-Unis, qu'elle pourrait atteindre d'ici samedi.

Pendant ce temps, au milieu de l'Atlantique, l'ouragan Ike, classé en catégorie 4 avec des vents soutenus de quelque 220km/h, progressait à 26km/h vers l'ouest-nord-ouest. Et plus à l'est encore, au large des côtes africaines, une tempête tropicale, Josephine, s'est formée et avançait en direction de l'ouest-nord-ouest.

A Haïti, la Protection civile a annoncé jeudi qu'Hanna a fait 61 morts lors de son passage sur l'île mercredi, essentiellement en raison des inondations provoquées par les très fortes pluies accompagnant la tempête. Selon Abel Nazaire, porte-parole du service de protection civile, 21 personnes sont mortes dans la ville des Gonaïves (nord), qui a été presque totalement inondée.

Jeudi en milieu de journée, le centre de la tempête se trouvait à environ 400 kilomètres à l'est de Nassau (Bahamas), et à 1.160 kilomètres sud/sud-est de Wilmington, en Caroline du Nord, et se déplaçait vers le nord-ouest à près de 19km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) de Miami.

Ses vents ont diminué d'intensité jeudi, atteignant encore 100km/h, mais les météorologues pensent que la tempête pourrait se transformer en ouragan avant de frapper les Etats-Unis -touchés lundi par le passage du cyclone Gustav sur la Nouvelle-Orléans.

D'Okracoke Inlet, en Caroline du Nord, à Edisto Beach, en Caroline du Sud, les habitants ont été avertis des risques causés par Hanna, alors que la Georgie pourrait également être touchée. Selon les météorologues, Hanna pourrait prendre la direction nord-est après avoir touché les côtes américaines, et faire sentir ses effets au-delà de New York.

La tempête a coupé les lignes de téléphone dans l'île bahaméenne de San Salvador (est), mais on ne faisait pas état de blessés.

"Je suis soulagé. Nous sommes tranquilles", a déclaré Stephen Russell, directeur intérimaire de l'Agence des services d'urgence des Bahamas. Mais il s'inquiétait déjà d'un possible passage, prochainement, de Ike et de la tempête tropicale Josephine.

"Dès que Hanna sera passée, nous devrons tourner nos yeux vers Ike", a-t-il souligné.

Jeudi en fin de matinée, Ike était accompagné de vents atteignant près de 220km/h. Il était centré à 845 kilomètres au nord-est des îles Leeward. D'après les météorologues, il pourrait toucher les Bahamas lundi. Il se dirigeait dans la direction ouest/nord-ouest à 26km/h.

Ike est le troisième ouragan majeur de la saison (qui s'étale du 1er juin au 30 novembre) dans l'Atlantique. Les deux autres ont été Bertha et Gustav, qui a fait quelque 112 morts dans les Caraïbes selon un dernier bilan, dont 76 à Haïti.

Josephine, qui arrive derrière, est accompagnée de vents soutenus atteignant près de 85km/h. Elle se dirigeait vers l'ouest/nord-ouest à une vitesse de 17km/h. AP
# 05/09/2008 à 00:04 avec JP du groupe yahoo wxatpicture http://wxsatpicture.free.fr (site web)
Dans la nuit de mercredi à jeudi 4 septembre de vrais déluge et orages pendant 1h environ, se sont abattus dans le nord ouest du var.
# 05/09/2008 à 22:01 avec yahoo news
Cinq jours après le passage d'Hanna, l'aide d'urgence commence tout juste à arriver à Haïti

Par Jonathan Katz AP -
GONAÏVES, Haïti - Les secours peinent à s'organiser pour venir en aide à la population démunie, bloquée sans eau ni nourriture aux Gonaïves, quatrième ville d'Haïti dans le nord du pays. L'aide d'urgence commence tout juste à arriver, après le passage en début de semaine de la tempête tropicale Hanna qui a fait 137 morts dans toute l'île, selon un dernier bilan officiel.


Les efforts visent désormais à secourir les rescapés, plus qu'à retrouver les corps. Un bateau affrété par le Programme alimentaire mondial de l'ONU avec à bord plus de 33 tonnes de vivres, d'eau et de matériel d'urgence a réussi vendredi à accoster aux Gonaïves.

Les soldats des Nations-Unies ont travaillé toute la nuit pour réparer un ponton endommagé par la tempête. Ils déchargeaient vendredi quinze tonnes de bouteilles d'eau, 36.000 comprimés destinés à purifier l'eau, seize tonnes de riz, et d'autres fournitures de première nécessité. Il s'agit désormais de les distribuer rapidement dans les abris où quelque 40.000 personnes sont réfugiées.

L'Union européenne a débloqué deux millions d'euros pour aider les victimes de la tempête tropicale Hanna. L'argent de l'UE permettra de payer de la nourriture, de l'eau potable, des abris pour accueillir des sinistrés, de l'équipement de base pour les familles touchées et de l'assistance médicale.

Beaucoup d'habitants entamaient vendredi leur cinquième jour sans manger. Et le répit risque d'être de courte durée. L'ouragan Ike, actuellement classé en catégorie 3, pourrait toucher l'île ce week-end, alors même que les organisations humanitaires ont toujours du mal à atteindre les milliers de sinistrés.

"Je suis inquiet parce que le sol est complètement gorgé d'eau, et que les rivières ne peuvent pas absorber une goutte de plus" a déclaré le Dr Max Cocsi, qui dirige la mission belge de Médecins sans Frontières à Haïti. Arrivé jeudi aux Gonaïves, il a déclaré à l'Associated Press que personne ne savait exactement combien il y avait de victimes.

Jeudi, un convoi de camions a tenté de quitter la base locale de la Mission des Nations unies à Haïti, située sur les hauteurs de Gonaïves pour tenter de gagner le centre de la ville. Mais après avoir roulé trois quarts d'heure dans la boue, la demi-douzaine de véhicules transportant du riz, des boîtes de haricots et de l'eau potable pour trois orphelinats a dû s'arrêter, selon l'ONU.

"Toutes les routes d'accès aux Gonaïves ont été coupées, soit parce que les ponts se sont effondrés, soit parce que des arbres sont tombés, soit parce que l'eau n'a pas pu s'évacuer", a déclaré l'une des représentantes du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations-Unies, Myrta Kaulard.

Hanna a touché lundi Haïti, déversant pendant plusieurs jours sur l'île des pluies diluviennes à l'origine d'inondations dévastatrices: cultures submergées, arbres emportés, maisons détruites. Des familles se serraient sur les toits émergeant des flots boueux. Quelque 250.000 personnes ont été affectées ou sinistrées par les intempéries dans la région des Gonaïves et 54.000 autres vivent dans des abris dans tout le pays, selon des estimations du gouvernement.

"La situation aux Gonaïves est catastrophique", souligne Daniel Rouzier, responsable d'une organisation caritative d'Haïti. "Comme le reste des victimes, on a une mobilité réduite. On ne peut pas faire passer de bateau, de camion ou acheminer par air quelque chose aux victimes", a-t-il expliqué.

Ad Melkert, administrateur du Programme de Développement des Nations-Unies, qui revient tout juste d'Haïti, a lancé un appel aux dons internationaux. "La pauvreté que j'ai vue à Haïti, sous la pluie et dans la boue, est une honte" a-t-il déclaré. "Beaucoup d'acteurs essayent de jouer leur rôle, depuis le gouvernement jusqu'aux donateurs, en passant par les organisations humanitaires. Ils ont tous besoin de faire plus et mieux".

La colère de la population grandit, a averti le sénateur Youri Latortue qui a survolé la région en hélicoptère. "S'ils n'ont pas de quoi manger, ça peut devenir dangereux. Ils ne peuvent pas attendre". AP
# 07/09/2008 à 15:00 avec yahoo news
Ouragans: La Havane demande à Washington de lever son embargo, Ike s'approche de Cuba

AFP - Dimanche 7 septembre, 10h20LA HAVANE (AFP) - Cuba a appelé les Etats-Unis à lever leur embargo pour permettre aux sociétés américaines d'ouvrir des crédits et aider les Cubains affectés par l'ouragan Gustav, alors que les provinces orientales de l'île ont été placées en état d'alerte à l'approche de Ike.

AFP - Dimanche 7 septembre, 10h20LA HAVANE (AFP) - Cuba a appelé les Etats-Unis à lever leur embargo pour permettre aux sociétés américaines d'ouvrir des crédits et aider les Cubains affectés par l'ouragan Gustav, alors que les provinces orientales de l'île ont été placées en état d'alerte à l'approche de Ike.

(Publicité)
Ike doit frapper dimanche ces régions avec des vents de 215 km/h avant de balayer tout le centre de l'île jusqu'aux environs de la station balnéaire de Varadero (centre), selon les météorologues.

"Si le gouvernement des Etats-Unis a la volonté réelle de coopérer avec le peuple cubain face à la tragédie causée par l'ouragan, il lui est demandé de (...) lever l'embargo qui empêche les sociétés américaines d'offrir des crédits commerciaux privés" à Cuba "pour acheter des denrées alimentaires aux Etats-Unis", a indiqué un communiqué du ministère cubain des Affaires étrangères.

Les autorités cubaines avaient "remercié" plus tôt samedi Washington pour ses "regrets" pour les graves dégâts causés il y a une semaine par Gustav, tout en dénonçant son embargo, mais sans dire explicitement, dans leur communiqué de presse, si elles refusaient ou non l'aide financière offerte par les Américains.

Washington avait annoncé vendredi avoir offert le 3 septembre une aide d'une valeur de 100.000 dollars à Cuba, qui serait délivrée à travers une ONG.

Les Américains avaient aussi offert d'envoyer une mission d'évaluation des dégâts, selon les autorités cubaines. Washington maintient un embargo depuis 1962 contre l'île communiste, sauf pour les produits pharmaceutiques et alimentaires. Les autorités cubaines ont accepté les offres d'aide de plusieurs pays, dont celle de la Russie qui a déjà dépêché sur place deux avions d'aide humanitaire.

Une semaine après le passage de l'ouragan Gustav qui a dévasté l'ouest du pays, Ike "représente une menace sérieuse" pour Cuba alors qu'il a atteint la catégorie 4 sur l'échelle Saffir-Simpson qui en compte 5, en "s'approchant de la côte Nord orientale de Cuba" avec des vents soutenus de 215 km/h, a indiqué le Centre de météorologie de Cuba (Insmet) dans un communiqué.

La Défense civile cubaine a décrété samedi la "phase d'alerte cyclonique" pour les provinces orientales de Guantanamo, Santiago de Cuba, Granma, Holguin, Las Tunas et Camaguey, afin de permettre l'évacuation des zones risquant d'être inondées, selon la télévision nationale cubaine.

Les provinces centrales de Ciego de Avila, Villa Clara, Sancti Spiritus et Cienfuegos, ainsi que celle occidentale de Matanzas, voisine de celle de La Havane, ont été de leur côté appelées à la vigilance par la Défense civile.

Après son passage sur les Bahamas, Ike doit frapper dimanche soir les côtes cubaines de la province d'Holguin puis remonter sur un axe nord-ouest en balayant tout le centre de l'île. L'oeil du cyclone devrait quitter mardi le pays non loin de La Havane et de la plus grande station balnéaire du pays, Varadero (province de Matanzas, 140 km à l'est de La Havane), et poursuivre sa route vers le sud des Etats-Unis, selon le Centre américain des ouragans (NHC), basé à Miami (Floride).

Cette trajectoire peut cependant encore changer au cours des prochaines heures, selon les météorologues.

Selon le NHC, Ike doit ensuite se diriger dans le Golfe du Mexique et l'Etat américain de la Louisiane, selon le NHC.

Les vagues qu'il pourrait former sont annoncées entre 4 et 5,5 mètres de plus que la normale. Quant aux très fortes pluies attendues, elles pourraient se transformer en inondations avec 10 à 20 cm annoncés en accumulation, jusqu'à 30 cm au Bahamas et jusqu'à 50 cm à Cuba. Des coulées de boues sont également à craindre, selon le NHC.

L'ouest de Cuba avait été dévasté il y a une semaine par un ouragan de catégorie 4, Gustav, qui, sans faire officiellement de mort sur l'île communiste, y a détruit ou endommagé plus de 100.000 bâtiments avec des vents soufflant en moyenne à 240 km/h et des rafales atteignant même 340 km/h, un record pour Cuba.

Gustav avait fait plus de 100 morts ailleurs dans les Caraïbes et dans le sud des Etats-Unis.

A Haïti, Gustav et un autre ouragan, Hanna, ont fait plus de 500 morts

Les autorités cubaines ont accepté les offres d'aide de plusieurs pays, dont celle de la Russie qui a déjà dépêché sur place deux avions d'aide humanitaire.

# 14/09/2008 à 13:49 avec groupe yahoo alertemeteo (site web)
Page dédiée au cyclone Ike
http://www.alertes-meteo.com/news/cyclone-ike-in-midtown-houston.php

Image
http://www.youtube.com/v/1qPxFxpGaDM&hl=en&fs=1
# 15/09/2008 à 12:49 données satellite ace MAG SWEPAM de la NOAA
http://albert-nodon.e-monsite.com/forum-lire-127568.html#259523

Les données satellite de la NOAA seront retrouvées en suivant ce lien
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site