Cuba placé en état d'alerte pour l'ouragan Paloma qui gagne en puissance

Auteur  
# 08/11/2008 à 00:17 avec yahoo news
Les autorités cubaines ont décrété l'alerte cyclonique pour les régions du centre et de l'est de l'île en prévision du passage dimanche de l'ouragan Paloma qui ne cessait vendredi de gagner en puissance avec des vents soufflant à 165 km/h.

Encore sous le choc des destructions causées il y a deux mois par deux autres ouragans, Cuba a décrété la phase d'alerte cyclonique pour les huit provinces du centre et de l'est, de Sancti Spiritus à Guantanamo, selon un communiqué de la Défense civile.

A 21h00 GMT, l'oeil du cyclone, classé en catégorie 2 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, se trouvait à 70 km au sud de l'île de Grand Caïman, qu'il pourrait balayer vendredi soir ou samedi matin, et à 465 km au sud-ouest de Camaguey (centre de Cuba), selon le Centre national des ouragans (NHC) basé à Miami (Floride, sud-est).

L'ouragan, qui s'est formé près des côtes du Honduras, se déplaçait vers le nord à une vitesse de 9 km/h et la force de ses vents atteignait 165 km/h, contre 130 km/h un peu plus tôt vendredi, selon la même source.

Paloma pourrait encore gagner en puissance au cours des prochaines heures et atteindre "dans la soirée de vendredi ou tôt samedi la catégorie 3", ce qui suppose des vents soufflant à plus de 177 km/h, indique le NHC.

"Un léger affaiblissement" des vents pourrait survenir samedi soir avant que Paloma ne frappe dimanche avant l'aube la côte sud de l'île cubaine, selon la même source.

L'ouragan atteignait un rayon de 35 km autour de l'oeil du cyclone alors qu'une tempête tropicale faisait rage elle jusqu'à 195 km de l'oeil.

Plus de 39.000 étudiants se trouvant dans des camps de vacances dans la province orientale d'Holguin (est de Cuba) et 25.000 autres dans la province de Camaguey (centre) devaient rentrer chez eux vendredi, a indiqué la Défense civile, ajoutant que des refuges étaient en cours de préparation pour les évacuations.

A Ciego de Avila (centre), la Défense civile prévoyait d'évacuer en lieux sûrs quelque 200.000 personnes de zones susceptibles d'être inondées, selon l'agence nationale AIN.

Les habitants des provinces de l'ouest et de la capitale ont eux été appelés à la vigilance pour le passage de Paloma, qui sera le troisième ouragan à frapper Cuba en 60 jours.

Cuba a été dévasté coup sur coup fin août début-septembre par deux ouragans, Ike et Gustav, qui ont fait au total sept morts et pour plus de 9 milliards de dollars de dégâts, selon les dernières estimations des autorités cubaines.

Plus de deux millions de personnes avaient été évacuées pour le passage de Ike début septembre.

Les ouragans ont fait des centaines de morts cette année dans les Caraïbes, majoritairement dans le pays pauvre d'Haïti.

# 08/11/2008 à 00:26 avec yahoo news
Alerte au cyclone au Honduras, avant son passage par Cuba et les îles Caïmans

Alerte au cyclone au Honduras. La tempête tropicale Paloma entrait désormais dans la catégorie des cyclones jeudi, avec des vents à 75km/h, alors qu'elle se dirigeait vers les îles Caïmans et Cuba, selon le Centre national des ouragans à Miami, en Floride. Lire la suite l'article

Et Paloma devrait se renforcer en se déplaçant vers le Nord ce vendredi. De fortes pluies étaient attendues et pourraient entraîner d'importantes inondations. Le cyclone devrait toucher Cuba pendant le week-end. La Jamaïque est également en état d'alerte.

Jeudi soir, Paloma était située à environ 265km au sud de l'île de Grand Cayman (dans les îles Caïmans) et se dirigeait vers le nord à la vitesse de 19km/h, avec un virage progressif vers le nord-est attendu pour vendredi soir. AP
# 08/11/2008 à 00:31 séime au Vanuatu sur la même période
Un séisme de magnitude 6,4 s'est produit vendredi au large de l'archipel de Vanuatu, dans le sud-ouest de l'océan Pacifique, a rapporté l'Institut américain de surveillance géologique (USGS).

Aucune alerte au tsunami n'a été déclenchée et aucune victime n'a été signalée dans l'immédiat.

La terre a tremblé à 18h19 locales (07h19 GMT) ce samedi 7 novembre 2008. L'hypocentre du séisme se situait à 320 km au nord de la capitale, Port Vila, à une profondeur de 35 km, a précisé l'USGS.

Pour suivre les observations en lien avec l'activité solaire se reporter icihttp://albert-nodon.e-monsite.com/forum-lire-118718.html

Le centre des alertes au tsunami pour la région Pacifique, basé à Hawaï, n'a pas émis d'alerte au tsunami.
# 09/11/2008 à 01:10 Avec le monde.fr (site web)
Séisme de magnitude d'au moins 6 au large d'une province indonésienne

Un séisme dont la magnitude était d'au moins 6 s'est produit en mer samedi en début de journée au large de la province de Maluku, dans l'est de l'Indonésie, ont annoncé des sismologues, mais il n'y a pas eu d'alerte au tsunami.

Un responsable de l'Agence indonésienne de géophysique et de météorologie a déclaré que le tremblement de terre n'avait fait ni victimes ni dégâts.


Cette agence a évalué la magnitude à 6,2 sur l'échelle de Richter.

Le séisme a eu lieu à la faible profondeur de 10 kilomètres, à 01h04 heure locale samedi (16h04 GMT vendredi), a précisé le centre américain de surveillance géologique (US Geological Survey, USGS). Il s'est produit à 293 kilomètres de Saumlaki, dans les îles Tanimbar, selon l'USGS.

C'est l'Indonésie qui a subi le plus lourd bilan lors du tsunami géant en Asie déclenché par un séisme en décembre 2004. 168.000 personnes avaient péri dans l'île indonésienne d'Aceh.



# 09/11/2008 à 01:15 avec xinhuanet.com (site web)
WELLINGTON, 7 novembre (Xinhua) -- Un tremblement de terre de magnitude 6,4 sur l'échelle de Richter est survenu vendredi en mer au large du pays insulaire du Vanuatu (Pacifique Sud), a-t-on appris d'une source du Service géologique américain.

On ignore s'il y a des pertes en vie humaine ou des dégâts matériels.

Le séisme a eu lieu à 20H19, heure de la Nouvelle-Zélande (07H19 GMT), et son épicentre a été localisé à 320 km au nord de la capitale du Vanuatu, Port-Vila, à une profondeur de 35 km.

Aucune alerte au tsunami n'a été lancée par le Centre d'alerte au tsunami dans le Pacifique basé à Hawaï.

Le Vanuatu se trouve sur l'"anneau du feu du Pacifique", un arc de zones sismiques et volcaniques s'étendant du Chili en Amérique du Sud à travers l'Alaska en passant par le Vanuatu vers les îles Tonga dans le Pacifique Sud.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×