Fortes intempéries dans les pays du sud

Auteur  
# 09/09/2009 à 01:02 Météo et Prévisions météo
Huit morts dans des inondations en Turquie

Huit personnes ont été tuées et trois autres étaient toujours portées disparues mardi 8 septembre suite à des inondations dues à des pluies torrentielles dans le nord-ouest de la Turquie, selon les autorités.

Les corps d'une mère et de ses trois filles ont été découverts dans la ville de Saray, et les services de secours étaient toujours à la recherche du père emporté par les eaux, selon le maire Nazmi Coban.

Les corps de deux personnes âgées ont également été retrouvés dans une maison de cette ville qui n'a pas résisté aux inondations, a rapporté l'agence de presse Anatolie. Saray se trouve dans la province de Tekirdag, à proximité de la frontière avec la Grèce.

Deux corps ont aussi été retrouvés à Catalca, dans la banlieue d'Istanbul, a déclaré le maire Yuksel Ayhan à la chaîne de télévision privée NTV. Deux autres personnes étaient portées disparues à Silivri, également dans la banlieue d'Istanbul.

Plusieurs centaines de maisons ont été inondées dans la région de Saray, et les pluies torrentielles ont également entraîné des inondations en banlieue d'Istanbul, selon Anatolie. Deux grands axes de circulation menant à Istanbul ont été fermés. AP
==============================================================
Le bilan des inondations en Afrique de l'Ouest est de 159 morts

Le bilan des inondations depuis juin en Afrique de l'Ouest est de 159 morts, annoncent les Nations unies.

Quelque 600.000 personnes, touchées par ces inondations qui ont détruit ou endommagé leurs maisons, courent des risques sanitaires, a précisé le Bureau de coordination des Affaires humanitaires des Nations unies (OCHA).

Dimanche dernier, cet organisme avait fait état de 70 morts et de 430.000 personnes affectées.

"Il n'y a pas eu (depuis dimanche) de nouveaux décès ou de nouvelles personnes déplacées mais nous avons actualisé le bilan en fonction des informations reçues de plusieurs pays sur la situation depuis le début de la saison des pluies", a expliqué à Reuters un porte-parole de l'OCHA à Dakar.

Les inondations, phénomène annuel qui a frappé cette année seize pays d'Afrique de l'Ouest, ont détruit des réserves de céréales et risquent de provoquer une crise alimentaire dans les prochaines semaines.

Le bilan le plus lourd est en Sierra Leone, où 103 personnes ont péri.

En 2007, les inondations avaient fait 300 morts et affecté plus de 800.000 personnes en Afrique de l'Ouest avec la destruction de maisons, de récoltes et d'infrastructures.

Le cycle des inondations et de la sécheresse qui frappe chaque année de nombreux pays africains est un obstacle au développement économique et les dirigeants africains souhaitent que le sommet sur le changement climatique convoqué en décembre à Copenhague reconnaisse qu'il est lié au réchauffement climatique.

George Fominyen, version française Nicole Dupont et Guy Kerivel
===============================================================
La discussion au sujet de ces fortes dégradations pluvio orageuse a été ouverte sur le forum du site La Terre du Futur
http://www.laterredufutur.com/html/modules.php?name=Forums&file=viewtopic&p=34381#34381
# 10/09/2009 à 13:08 Les organisations se mettent en place (site web)
Graves inondations en Afrique de l'Ouest
Par LEXPRESS.fr, publié le 10/09/2009 08:33 - mis à jour le 10/09/2009 08:45
Sénégal, Burkina Faso, Niger, Bénin, Ghana... Toute l'Afrique de l'Ouest a été affectée par de terribles inondations après des pluies d'hivernage chaque année plus abondantes.

Plus de 592 000 personnes sont affectées par les inondations en Afrique de l'Ouest, dans une dizaine de pays, d'après un représentant régional du bureau de la Coordination des Affaires humanitaires (OCHA) des Nations Unies au Sénégal.

Dans ce pays, OCHA estime que 264 000 personnes sont touchées par les inondations consécutives aux pluies d'hivernage de ces dernières semaines.

Au Burkina Faso, où 263 millimètres d'eau sont tombés mardi en 12 heures selon les services météorologiques, huit personnes sont mortes (dont 7 dans la capitale) et 150 000 personnes sont sans abri, rappelle OCHA.

Le Niger compte près de 67 000 personnes touchées, le Ghana 55 000, le Bénin 20 000, la Guinée (Conakry) 15 000, la Gambie 8 700, la Mauritanie entre 8 000 et 10 000, la Côte d'Ivoire à peu près 2 000, la Sierra Leone 1 500, selon les estimations collectées par les Nations unies.

Ces intempéries sont dues au dérèglement climatique, les pluies d'hivernage étant beaucoup plus abondantes depuis quelques années, ainsi qu'aux négligences en terme d'urbanisme comme l'absence de système d'évacuation des eaux, et la construction d'habitations en zones inondables, a estimé le responsable de l'information au bureau d'OCHA à Dakar, Yvon Edoumou.

Des Etats peu préparés, d'après OCHA

Face à ces pluies saisonnières, OCHA pointe "le manque de préparation des Etats" dont les infrastructures sont touchées voire paralysées.

Au Sénégal, le président Abdoulaye Wade a demandé à son Premier ministre de mettre en place "une entité dans laquelle seraient représentés le gouvernement, les partis politiques, les syndicats, les mouvements associatifs, les mouvements religieux et la société civile", entité qui aurait "les pleins pouvoirs", pour faire face à la situation dramatique.

Au Burkina-Faso, le gouvernement appelle à "la solidarité nationale et internationale" pour une "assistance d'urgence", "au regard de l'ampleur du sinistre et des besoins qui en découlent, afin de faire face à cette situation douloureuse et d'entreprendre des actions de réhabilitation appropriées".
# 14/09/2009 à 23:51 L'été finit sa saison, l'automne prend tranquillement ses quartiers
Alors que les intempéries continuent de causer des morts en Algérie notamment avec les crues diluviennes des oued, une alerte à la sècheresse est lancée en Vendée (restriction et aménagement des circuits d'eau) et dans la région de Grenoble en France.

Après une deuxième semaine estivale les températures commencent à fléchir, surtout la nuit. Un vent du nord se fait sentir et les vêtements plus chauds sont de rigueur. Les foulards refont leur apparition.

Une descente froide venant du Groënland explique ce vif vent froid.

Jusqu'à mercredi les températures resteront fraîches pas au-delà de 18°C en moyenne maximum.

Pluies au menu d'abord au N et SE puis NO et SE et façade ouest ainsi que le S-SE de mardi à mercredi des cellules orageuses seront sévérement à craindre se déplaçant du Roussillon à la Corse

# 16/09/2009 à 13:43 la mousson africaine de juin à octobre (site web)
dossier de presse sur la réunion du 10 septembre 2009 au sujet des dernières connaissances sur la mousson africaine qui se produit de juin à octobre chaque année
# 16/09/2009 à 15:34 A propos des cellules orageuses entre mardi 15 et mercredi 16
Inondations dans les Alpes-Maritimes: retour à la normale

Le 16/09/2009 à 11:54

La situation était revenue à la normale mercredi matin après les soudaines inondations qui se sont produites la veille à Cannes et Mandelieu, dans les Alpes-Maritimes, sans faire de victime, ont indiqué les pompiers.

"On a terminé nos interventions. Le secteur est calme", a indiqué à l'AFP le capitaine Patrick Brunaud.

Mardi après-midi, de fortes précipitations ont inondé certains secteurs de la ville de Cannes ainsi que la zone industrielle de Mandelieu.

Les pompiers sont intervenus à plus de 200 reprises.

Une trentaine de véhicules, qui se trouvaient sous les ponts ou dans des parkings souterrains, ont été endommagés, a précisé le capitaine Brunaud. Une dizaine de personnes, qui se trouvaient prisonnières de leur véhicule, ont dû être "mises en sécurité", a indiqué le capitaine, précisant toutefois qu'"il n'y avait rien eu de dramatique".

Trois ou quatre parkings ont été inondés, a-t-il dit.

La municipalité de Cannes, qui a demandé la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, n'était pas en mesure d'évaluer mercredi matin l'ampleur des dégâts. Des écoles, des crèches et des bâtiments municipaux ont été endommagés, a indiqué à l'AFP le directeur général des services Alain Jouanjus.
============================================================
En début d'après-midi, mardi, à Cannes: une vague d'eau a déferlé sur un boulevard de la République, une artère commerçante. Panique chez les commerçants. "Un flot de boue est entré dans le magasin!" déplore l'une d'elles sur RTL. "2 bouches d'égout se sont soudainement levées de 80 cm et toute ma terrasse est partie sur la rue..." raconte un autre. RTL précise que les pompiers sont intervenus pas moins de 200 fois.

"Les clients nous ont aidé à porter à l'étage les chaises en bois. Tout le monde a donné un coup de main, raconte Marianne, sur France Info. La moitié du bar a été inondée. Heureusement, c'était après le service!"

La preuve sur cette vidéo impressionnante (envoyée par versaone sur Youtube). D'abord à l'intérieur de sa maison...

Puis à l'extérieur

La posteuse angela donova aurait bien voulu faire de même... mais n'a pas osé: "Hier j‘ai eu peur, j’ai jamais vu ça de ma vie, je voulais sortir pour faire un petit film pour vous faire voir mais impossible!"

Bis repetita (en plus light) à Marseille ce matin. Les riverains sont manifestement habitués. Au micro de RTL, ils racontent: "Il y a eu un sacré orage. Il y a une bouche d'égout devant, toute l'eau est remontée dans le restaurant. Ca fait une sorte de geyser. On avait de l'eau jusqu'au mollet, et on n'a pas pu ouvrir le restaurant... Moi qui suis du Nord-Est, je peux vous dire qu'à Marseille, quand il pleut, il pleut!" Un autre commerçant est plus fataliste, sur Europe 1: "Quand il tombe des trombes d'eau comme ça, nous sommes obligés de subir."

Sur France Bleu Provence, René Jourdan, prévisionniste à Météo France, nuance: "pour l'automne, c'est un évènement standard, mais ça marque car c'est le premier..."
========================================================
Sur France info nous entendions qu'une inondation a envahi un quartier de Marseille

Certaines rues de Marseille ont été transformées en rivières en raison de fortes pluies orageuses dans la nuit de mardi
Les inondations ont fortement perturbé la circulation mercredi en début de matinée, alors que la pluie faiblissait. Dans le 3e arrondissement, un mur a été emporté par une coulée de boue et s'est effondré sur une maison.

Le bulletin de vigilance orange pour les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes a été levé en milieu de matinée.

"Il est tombé 35 à 40 mm en moins d'une heure en début de matinée sur la ville de Marseille, ce qui porte le cumul à 138 mm depuis mardi après-midi", a indiqué Météo-France.

Peu avant 8 heures, les rues en pente proches du centre s'étaient transformées en cours d'eau. Sur le Vieux-Port, le quai des Belges, au pied de la Canebière, était totalement inondé et les véhicules projetaient des gerbes d'eau à leur passage.

Les pompiers sont aussi intervenus dans des caves du centre-ville. Aucun blessé n'a été signalé.

Les pluies abondantes ont rendu la circulation délicate dans les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes. A Vitrolles la circulation a été coupée au niveau de l'échangeur reliant les RD113 et RD9 où la chaussée était inondée.

Sur l'autoroute A51 en direction de Marseille, en raison d'un accident, la circulation s'effectuait sur une voie. Dans le Var, à Hyères, la RD559A a été coupée au niveau de la RD98 en raison d'une inondation.




# 19/09/2009 à 12:53 La situation pluvio orageuse se maintient dans le Sud-Est
Après une journée d'accalmie, avec des températures de fin d'été ensoleillé, les précipitations continuent de semer le désordre dans le Sud-Ouest et le Sud-Est
Image

la prévision donnait des risques pluvieux intenses plus au nord des Pyrénées Atlantique, sur la Gironde et les Landes
Image

Alerte vigicrue du 18 pour le 19.09.09

Alerte aux fortes précipitations dans les Pyrénées-Atlantiques

Le 18/09/2009 à 15:44
Météo-France a émis vendredi après-midi un bulletin de vigilance orange valable jusqu'à 23H00 en raison de fortes précipitations dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

Sur l'extrême sud-ouest, l'activité pluvio-orageuse est quasi continue depuis vendredi matin avec de "forts cumuls ponctuellement", qui ont atteint 130 mm à Bayonne, indique Météo-France dans un communiqué.

"Sur le département des Pyrénées-Atlantiques, l'activité pluvio-orageuse se poursuivra au cours des prochaines heures". D'ici le milieu de la nuit, des "cumuls significatifs" de précipitations de 50 à 80 mm pourront être relevés.

En raison de ces précipitations, la visibilité peut être réduite et des inondations sont possibles.

Les conditions de circulation sur les routes peuvent être rendues difficiles, souligne Météo-France, qui recommande la prudence. Quelques perturbations peuvent affecter les transports ferroviaires, ajoute le centre national de prévisions météo.


Bulletin Vigicrue du 19
Bulletin vigicrue :
Etat maximal de vigilance sur la France :
Jaune

--------------------------------------------------------------------------------

Commentaire général sur la situation nationale actuelle :
La situation pluvio-orageuse se maintient sur le pays, en particulier sur le Sud-Est de la France qui est concerné par un flux de sud instable. En cette matinée de samedi, ce flux génère des précipitations orageuses sur la région PACA. Ces précipitations viennent s'ajouter aux cumuls importants déjà observés durant la journée de vendredi et la nuit de vendredi à samedi sur le littoral.

Des précipitations concernent encore le Sud-Ouest du pays. Néanmoins, les cours d'eau de la région ont retrouvé des niveaux habituels pour la saison.

Evolution prévue :

Les précipitations orageuses perdurent toute la journée de samedi sur la région PACA. Par moments, ces précipitations peuvent être intenses et générer des montées rapides des cours d'eau, en particuliers de l'Aygues et l'Ouvèze (département 84), et de l'Huveaune (13) placés en vigilance jaune.

Pour plus de précisions, veuillez vous référer aux bulletins des services de prévisions des crues Méditerranée Est et Grand Delta.

En ce qui concerne le Sud-Ouest du pays, les précipitations prévues pour ce samedi ne devraient pas avoir de conséquences notables sur les cours d'eau surveillés.

--------------------------------------------------------------------------------

Conséquences possibles :
Tenez-vous informé de la situation.
Les premiers débordements peuvent être constatés.
Certains cours d'eau peuvent connaître une montée rapide des eaux.
Conseils de comportement :
Soyez vigilant si vous vous situez à proximité d'un cours d'eau ou d'une zone habituellement inondable.
Conformez-vous à la signalisation routière.


Image

Situation actuelle :
Pluies et orages ont évacué les Bouches du Rhône et concernent actuellement le Var et les Alpes Maritimes. D'autres orages éclatent en mer Méditerranée, remontant vers le sud-est de la France.Les hauteurs d'eau relevées atteignent 30 à 50 mm en moins de 3 h sur le sud-ouest du Var. Il est tombé sur Cassis 40 mm en moins de 2 heures et les données des radars de précipitation montrent un maximum de 50 à 60 mm en 3 h sur le sud-est du département des Bouches-du-Rhône.

Evolution prévue :
Le temps en France va rester agité. Aujourd'hui samedi, les cumuls de précipitations les plus conséquents sur de courtes périodes sont attendus sur les trois départements placés en vigilance orange. En effet la zone pluvio-orageuse actuellement en Méditerranée remonte en direction de la Provence-Côte d'Azur et devrait provoquer de nouvelles pluies orageuses localement intenses sur les départements placés en vigilance orange jusque dans la nuit de samedi à dimanche.

Faits nouveaux :
Prévision confirmée.

Qualification du phénomène :
La situation météorologique en cours est favorable à des précipitations abondantes dans de courts laps de temps, qui peuvent perturber les activités humaines.
# 19/09/2009 à 14:09 La position persistante du jet stream laisse craindre la poursuite des inte
Image
# 19/09/2009 à 16:13 Pluies torrentielles et inondations dans le sud
Trafic ferroviaire interrompu, inondations, glissements de terrain, rencontres sportives reportées : les fortes pluies - 200 litres d’eau au m2 en une journée - qui se sont abattues dans le sud de la France hier ont fait de nombreux dégâts.


De nouvelles fortes précipitations sont attendues dans les heures à venir.
-----------------------------------------


--------------------------------------------------------------------------------

"Nous n’avons pas eu de bulletin d’alerte de Météo France" indique notamment Jean Grenet.

La circulation très perturbée

Sur la route, les conditions de circulation étaient très difficiles. La circulation des bus a été temporairement interrompue dans la communauté d’agglomération Biarritz-Anglet-Bayonne. Difficultés également pour le trafic ferroviaire. Selon la mairie, quelque 500 passagers ont ainsi été bloqués en gare de Bayonne (les lignes St Jean Pied de Port, Puyoo étaient inondées). Et 600 autres été pris en charge à Hendaye, selon la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

Un match annulé

Le match de Top 14 entre Bayonne et Montpellier prévu hier soir a été reporté. L’Aviron Bayonnais présente sur son site internet une photo de son terrain inondé par les intempéries.

Le maire évoque la proximité de la rivière Adour séparant les quartiers de la ville (267 mm estimés)(évocation de la proximité de la rivière Préconil également à Ste Maxime (250 mm estimés, 300 véhicules emportées par le Préconil se jetant dans la baie de Ste Maxime)
(le samedi matin la SNCF annonçait un retour à la normale pas avant le mardi suivant)
http://www.france-info.com/spip.php?article344812&theme=9&sous_theme=13#ancreduplaye
http://www.dailymotion.com/video/xaj6ln_innondation-bayonne-18-septembre-20_news
==============================================================
METEO -Les rues de plusieurs villes inondées

Il y a deux jours, c’était Cannes ou Antibes, ce samedi, ce sont les rues de Sainte-Maxime, Fréjus et Montoroux qui se sont transformées en rivière. Des habitants de Saint-Maxime affirment que l'eau a pu monter jusqu'à une hauteur d'un mètre.

Les Bouches-du-Rhône, le Var et les Aples-Maritimes sont placés en vigilance orange par Météo France jusqu’à dimanche matin.

Au plus fort de l'épisode orageux, vendredi soir, entre 20h et 23h, il y a eu une très forte montée des eaux de rivières qui ont débordé dans les villes. «Il y a eu de nombreuses interventions pour mettre en sécurité les personnes et des opérations de reconnaissance se poursuivent ce matin (samedi matin, ndlr)», a indiqué un porte-parole des pompiers à l’AFP, précisant qu'il n'y avait pas eu de blessés.

Des véhicules ont pu être emportés par les eaux, a-t-il ajouté, précisant qu'un «hélicoptère est aujourd'hui sur la zone pour effectuer une reconnaissance aérienne».

Une vidoé des inondations à Cannes cette semaine:
<div><object type="application/x-shockwave-flash" data="http://www.dailymotion.com/swf/xaige6&related=0" width="480" height="365"><param name="movie" value="http://www.dailymotion.com/swf/xaige6&related=0"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowScriptAccess" value="always"></param><a href="http://www.dailymotion.com/video/xaige6_inondation-du-boulevard-de-la-repub_news?embed=1"><img src="http://www.dailymotion.com/thumbnail/video/xaige6" width="480" height="360" /></a></object><b><a href="http://www.dailymotion.com/video/xaige6_inondation-du-boulevard-de-la-repub_news">Inondation du Boulevard de la R&eacute;publique &agrave; Cannes</a></b><br /><i>envoy&eacute; par <a href="http://www.dailymotion.com/WEBCANNES-TV">WEBCANNES-TV</a>. - <a href="http://www.dailymotion.com/fr/channel/news">L'info video en direct.</a></i></div>
http://www.dailymotion.com/video/xaige6_inondation-du-boulevard-de-la-repub_news
Image
------------------------------------------------------------
Samedi 19 septembre 2009, 11h31
Le sud de la France a été touché par de violents orages et des précipitations intenses entraînant débordements de rivières et coulées de boues qui ont fait quelques blessés légers mais provoqué de sérieuses perturbations dans les transports.

Dans le sud-est, vendredi soir, les très fortes chutes de pluie ont fait déborder certaines rivières, notamment dans les environ de Sainte-Maxime (Var) et la ville a été envahie par les eaux pendant quelques heures.

"Il y a eu de nombreuses interventions pour mettre en sécurité les personnes et des opérations de reconnaissance se poursuivent ce matin (samedi matin, ndlr)", a indiqué un porte-parole des pompiers, précisant qu'il n'y avait pas eu de blessés.

Selon la même source, l'eau a pu y monter jusqu'à un mètre.

Entre "150 à 200 voitures ont été inondées ou emportées par les flots, dont 45 dans le parking souterrain d'un immeuble. De nombreux bâtiments industriels et commerciaux (...) sont endommagés. 40 personnes ont dû être relogées dans la nuit", a précisé la préfecture du Var.

Les eaux se sont retirées dès que les orages se sont calmés.


Des voyageurs patientent le 18 septembre 2009 dans la gare de Bayonne touchée par de fortes précipitations. (Photo Daniel Velez/AFP)
Agrandir la photo

Selon les pompiers, un "hélicoptère est aujourd'hui (samedi, ndlr) sur la zone pour effectuer une reconnaissance aérienne" afin de prévenir de nouvelles difficultés.

Les villes de Fréjus et de Montoroux (Var) ont également été touchées mais dans une moindre mesure.

Dans les Bouches-du-Rhône, les pluies ont perturbé le trafic SNCF, à la suite d'un accident vendredi soir et lié à une coulée de boue. Six passagers d'un TER ont été légèrement blessés près de Berre-l'Etang (Bouches-du-Rhône), le train étant "légèrement sorti de la voie, tout en restant debout", selon la SNCF.

Suite à l'accident, qui s'est produit sur la ligne Marseille-Miramas via Rognac, le trafic a été interrompu à la hauteur de Berre-l'Etang, provoquant d'importants retards de trains TER et Corail Teoz entre Nice et Bordeaux. Il devait rester perturbé samedi matin.

Dans les Alpes-maritimes, les orages ont provoqué des inondations, bloquant deux trains et endommageant plusieurs dizaines de véhicules mais sans faire de victimes.

Le plus fort des pluies s'est produit entre minuit et une heure du matin dans la région de Mandelieu, à l'ouest de Cannes, où les services municipaux nettoyaient samedi matin la boue qui recouvrait les rues.

Trois départements du sud-est, les Bouches-du-Rhône, les Alpes-maritimes et le Var ont de nouveau été placés sous vigilance orange pour samedi.

Le sud-ouest de la France a également été frappé par les orages mais la situation revenait progressivement à la normale, samedi matin.

Le trafic ferroviaire, interrompu vendredi après-midi entre Dax (Landes) et Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) en raison d'inondations sur les voies a pu être rétabli dans la soirée en ce qui concerne la ligne TGV, a indiqué la SNCF.

Les passagers bloqués en gare de Biarritz, Bayonne et Dax ont pu être acheminés par autocar mais la reprise du trafic régional sur deux lignes (Puyoo-Bayonne et Saint-Jean-Pied-de-Port) n'est en revanche pas attendue avant mardi.

Selon Météo France, il est tombé 267 mm de pluie en 24 heures sur Bayonne, dont 147 mm entre 13H00 et 16H00. Cela représente le double d'un mois de septembre moyen sur les Pyrénées-Atlantiques (152,6 mm).
http://www.linternaute.com/actualite/depeche/afp/17/658694/orages_dans_le_sud_debordements_de_rivieres_coulees_de_boue_et_transports_perturbes.shtml
# 20/09/2009 à 00:15 Bayonne demande l'état d'urgence
Hélène Chawin

Dégâts importants après les fortes pluies qui ont provoqué des inondations, bloqué le trafic ferroviaire et routier.
Ce matin, le député-maire (UMP) de Bayonne, Jean Grenet, a fait un état des lieux. Il a indiqué qu'il allait demander la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour sa ville, au lendemain des pluies torrentielles tombées sur le Pays basque.

Météo-France a levé son alerte orange tôt ce matin. Les pompiers continuent d'assécher les caves et voies de communication.

Il est tombé 267 mm d'eau tombés en 24h, l'équivalent de deux mois de pluie. C'était aussi une marée à fort coefficient. L'eau n'a pas pu s'évacuer et a causé de nombreuses inondations. Bayonne a été frappé de plein fouet. Boucau, Saint-Pierre d'Irube et Anglet ont également subi des dégâts : caves inondées, établissements scolaires sinistrés, routes impraticables et trafic de bus suspendu. Les pompiers sont effectués près de 500 interventions.

A Bayonne, les urgences de l'hôpital ont du monter d'un étage. 15 cm d'eau avaient envahi le service. Le stade a du être fermé, les rencontres sportives reportées. C'est le cas pour la rencontre de rugby en top 14 Bayonne-Montpellier, et en football pour le match de national Bayonne-Beauvais.

Le trafic ferroviaire au ralenti

Les voies de chemin de fer ont été, elles aussi, inondées et la SNCF a du interrompre le trafic entre Dax et Biarritz. Près de 500 passagers se sont retrouvés bloqués en gare de Bayonne, autant à Dax, 600 à Hendaye. Le trafic a repris dans la soirée. Les passagers ont été acheminés par bus. Les salles mises à disposition par les municipalités n'ont pas été utilisées.
Seule la liaison Bayonne-Puyoo et Bayonne-Saint-jean-Pied-de-Port est toujours coupée. elle sera rétablie mardi.
http://aquitaine.france3.fr/info/aquitaine/L%27%C3%A9claircie-apr%C3%A8s-les-trombes-d%27eau-sur-Bayonne-57403206.html
LES VIDEOS
http://medias.francetv.fr/common/playerVideo.php
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site