Intense activité cyclonique en octobre dans l'Atlantique, selon des experts

Auteur  
# 02/10/2008 à 22:47 avec yahoo news (site web)
MIAMI (AFP) - L'activité cyclonique dans l'Atlantique en octobre sera plus intense que d'habitude, avec la formation de trois tempêtes tropicales parmi lesquelles deux deviendront des ouragans, dont un sera majeur, ont prédit mercredi des climatologues de l'Université du Colorado.

Alors que la saison 2008 des ouragans est déjà très active, l'activité cyclonique en octobre sera quasiment deux fois plus importante que la moyenne actuelle de ce mois, a indiqué une équipe d'experts.

En septembre, 12 tempêtes tropicales se sont formées, dont six sont devenues des ouragans, parmi lesquels trois ont été majeurs (de catégorie 3 à 5 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5).

Au premier octobre, 74,5 jours de tempêtes tropicales ont été comptabilisés, soit près du double de la moyenne pour fin septembre. La saison des ouragans dans l'Atlantique débute le 1er juin et s'étend jusqu'au 30 novembre.

"Nous continuons à observer dans l'Atlantique des pressions basses au niveau de la mer et des fortes températures", indique le directeur de l'équipe de climatologues Phil Klotzbach, expliquant que "normalement la combinaison de ces facteurs conduit à une importante activité cyclonique".

"Nous prédisons qu'octobre sera un mois assez actif, en nous appuyant sur les signes météorologiques observés en septembre", a dit l'expert William Gray.

Pour l'ensemble de la saison 2008, les climatologues ont déjà prévu une activité plus importante que la moyenne dans l'Atlantique, mais moins soutenue qu'en 2004 et 2005, l'année du cyclone Katrina. Une saison normale compte 11 tempêtes dont 6 ouragans, parmi lesquels 2 très violents.

Image
# 20/11/2008 à 00:15 avec yahoo news
Forte activité cyclonique en 2008 dans l'Atlantique Nord

La saison 2008 des ouragans dans l'Atlantique Nord a été caractérisée par une forte activité avec 16 tempêtes, dont huit sont devenues des ouragans, qui ont fait un grand nombre de victimes et causé d'importants dégâts, selon un rapport publié mercredi. Lire la suite l'article

La saison a été "plus active" que la moyenne, et "très active" pour le territoire américain, indiquent des experts en ouragans de l'Université du Colorado (centre), qui ont établi ce rapport.

La saison des ouragans dans l'Atlantique Nord a démarré le 1er juin et prend fin le 30 novembre, mais les météorologues ne s'attendent pas à la formation de nouvelles tempêtes tropicales d'ici là.

Sur les huit ouragans qui se sont formés au cours de la saison, cinq ont été de forte intensité (catégories 3, 4 ou 5 sur l'échelle de Saffir Simpson qui en compte 5), selon les météorologues, citant les "ouragans Gustav et Ike (qui) ont causé beaucoup de dégâts aux Etats-Unis et dans les Caraïbes".

Une saison normale compte 11 tempêtes tropicales dont 6 ouragans, parmi lesquels deux sont très violents.

Bien qu'aucun ouragan de forte intensité n'ait frappé cette année les Etats-Unis, Gustav et Ike ont eu des vents qui ont atteint 175 km/h, une force proche de celle des ouragans de catégorie 3 (au-delà de 178 km/h).

Les dommages causés par l'activité cyclonique en 2008 aux Etats-Unis sont estimés à plus de 20 milliards de dollars, un record pour le pays, selon le rapport.

"Cette année a été une des plus destructrices jamais enregistrées en termes de dommages", estime Phil Klotzbach, un des experts ayant participé à l'étude.

Le seul ouragan Ike, qui a frappé en septembre les côtes américaines du Texas (sud), face auxquelles se trouvent de nombreuses installations pétrolières, a causé des dommages couverts par les assurances d'un montant de huit milliards de dollars, indique le rapport. Au moins 52 personnes sont mortes dans le sillage de Ike qui a traversé 11 Etats américains.

En août, la tempête tropicale Fay, qui avait traversé à plusieurs reprises en zigzag la péninsule de Floride (sud-est), a provoqué d'importants dégâts et fait 11 victimes. La tempête a aussi fait quatre morts en République dominicaine.

Haïti, le pays le plus pauvre du continent américain, a aussi été durement touché au cours de cette saison. Les tempêtes tropicales Fay et Hanna et les ouragans Gustav et Ike ont frappé le pays entre août et septembre faisant 793 morts --466 dans la seule ville des Gonaïves (nord)-- et quelque 300 disparus, selon le bureau de la Protection civile haïtienne.

Des vastes zones du pays ont été totalement inondées et 22.702 maisons ont été totalement détruites et 84.625 partiellement.

L'île de Cuba a elle été frappé successivement entre fin août et début novembre par trois ouragans: Gustav, Ike et Paloma. Ils ont fait au moins sept morts. Les dégâts sur l'île atteignent neuf milliards de dollars après la destruction d'un demi million d'habitations et de nombreuses infrastructures et plantations, selon les autorités.

Avant d'atteindre Cuba, l'ouragan Gustav avait causé d'importants dégâts en République dominicaine, où il a fait près d'une dizaine de victimes et en Jamaïque, où 11 personnes sont mortes.

Les ouragans Gustav et Paloma ont été les plus intenses de la saison (catégorie 4) avec des vents dépassant 210 km/h.

# 26/11/2008 à 23:08 Avec alerte météo (site web)
Il est écrit sur le site alerte météo ceci
La question qu'on peut dès à présent se poser, comment se comportera t-il l'hiver 2008/2009 sur l'europe occidental et dont la France?
Il est pour le moment difficile à dire comment sera l'hiver car le climat dans les zones tempérées ( donc surtout sur l'europe occidental) est trop difficile à prévoir à des échéances à plus de 2 mois.
Il est cependant plus facile de prévoir la circulation atmosphérique de l'europe du nord et du nord-est d'après certains paramètres qui sont:
- L'ENSO dans le pacifique ( El nino, la NINA ou le neutre)
- les anomalies STT sur l'atlantique
- les températures stratosphériques sur l'arctique ( publiées à partir du mois de novembre jusqu'au mois d'avril).
- la couverture de neige et d'englacement sur le pôle nord et l'europe ( carte qui sera d'ailleurs publiée chaque jour), élément qui sera déterminant pour les réserves d'air froid au fur et à mesure qu'on avance dans l'hiver.
- L'activité cyclonique dans l'atlantique

Les anomalies STT ont pas mal évolué en cette année 2008. L'océan atlantique a tendance à devenir beaucoup plus froid que les années précédentes. L'englacement de l'arctique a été très rapide au mois d'octobre, dépassant à présent les 3 années passées.
L'activité cyclonique a été plus forte que la normale dans l'atlantique. Qui dit activité cyclonique plus forte dit moins d'énergie et de chaleur sur l'océan dit jet stream moins fort. ( tout dépendra également l'évolution des températures dans la stratosphère).


bien qu'amateur je pense que ce qui est écrit n'est pas totalement juste car nous avons vu que bien souvent la position du jet stream est à relier des plus violents événements climatiques et il aurait une influence sur les cyclones notamment en jouant l'agitateur lors de convections verticales à la fin des chaleurs quand la température de l'eau a été réchauffée par les UV du Soleil.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site