La plaque eurasienne pourrait montrer son mouvement amplifié

Auteur  
# 14/04/2010 à 12:01 Crise sismique et volcanique
Alors que hier soir je faisais le bilan sur ces dynamiques qui se mettent en place je remarquais en catimini une anomalie du côté de la Chine voilà qu'aujourd'hui 2 crises simultanées sont annoncées :

un séisme au Tibet et une aIerte volcanique en Islande.

AFP - 14/04/2010
Chine: 400 morts et 8000 blessés dans un séisme près du Tibet
Un puissant séisme a fait au moins 300 morts et des milliers de blessés mercredi dans la province isolée du Qinghai (nord-ouest de la Chine), proche de la région autonome du Tibet, ont annoncé les autorités provinciales



swissTXT, le 14 avril 2010 à 10:06

Une activité volcanique accrue sous un volcan islandais provoque l'évacuation de 800 personnes
Quelque 800 Islandais ont été évacués mercredi matin en raison d'un risque d'éruption d'un volcan situé sous le glacier Eyjafjallajokull, dans le sud de l'île. Le mois dernier, environ 600 personnes avaient déjà dû évacuer la zone suite à une première éruption.


on dirait que la plaque eurasienne secoue.

En plus la dynamique est-ouest signalée dans l'article du post* est celle qui a favorisé l'épisode plus froid depuis le 9 avril. Il correspond aussi à la disparition des traces de l'activité solaire, nouvelle corrélation bien étrange quand même. Il deviendra bientôt impossible de nier les faits :oops:

* http://www.lepost.fr/article/2010/03/24/2002366_apres-une-crise-sismique-le-volcan-eyjafjoll-rentre-en-eruption-le-21-mars-2010.html

Il est dit dans cet article que Katla se réveille tous les 40 à 80 ans et la dernière fois était en 1918 et tout laisse penser qu'il pourrait recommencer dans un avenir proche car
L'éruption de l'Eyjafjöll cessa lorsque le volcan Katla rentra, à son tour, en éruption.


Beau voyage en perspective mais pas sans risques. Les tours opérateurs doivent se frotter les mains vu l'engouement pour ce tourisme volcanique :P

# 14/04/2010 à 12:26 Suivi de la dynamique est-ouest
http://albert-nodon.e-monsite.com/forum-lire-249053.html
# 14/04/2010 à 12:45 position de l'Islande
Image
# 14/04/2010 à 13:16 Situation lac Qinghai et séisme
http://fr.wikipedia.org/wiki/Lac_Qinghai
lire l'histoire de ce lac (dont l'origine de la propagation du virus H5N1) et sa localisation : 36° 58′ Nord 100° 6′ Est /

localisation du séisme de magnitude 6.9 le 13 avril à 23N49 -33.271°N, 96.629°E
http://neic.usgs.gov/neis/eq_depot/2010/eq_100413_vacp/neic_vacp_h.html
http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/recenteqsww/Quakes/us2010vacp.php#maps



# 14/04/2010 à 13:46 Répliques de deux séisme de magnitude 5.5 et 5.6 (site web)
http://www.ameriquebec.net/actualites/2010/03/24/deux-seismes-frappent-le-xizang-tibet-region-frontaliere-avec-le-qinghai-chine-3277.qc
Deux séismes frappent le Xizang, Tibet, région frontalière avec le Qinghai, Chine
Une succession de deux tremblements de terre de magnitude 5.5 et 5.6.

Ces deux séismes de magnitude 5.5 et 5.6 se sont produits dans l’axe du front d’attaque des plaques lithosphèriques Eurasienne et Australo-indienne, convergentes.

Ce 24 Mars 2010, à 2h06 Temps Universel, 10h06 heure Locale, latitude 32.53° Nord, longitude 92.82° Est, un séisme de magnitude 5.5 sur l’échelle ouverte de Richter a frappé la région frontalière entre le Xizang, Tibet, et le Qinghai, Chine. Son épicentre se trouve à 40 kilomètres au Nord-Est de Niainrong, à 84 kilomètres au Nord-Nord-Est de Nagqu, à 98 kilomètres à l’Est-Nord-Est d’Amdo, à 101 kilomètres au Nord-Ouest de Sogxian, à 329 kilomètres au Nord-Ouest de Nyingchi et à 350 kilomètres au Nord-Nord-Est de Lhassa, capitale de la région autonome du Tibet. Son hypocentre se situe à 10 kilomètres de profondeur

Il est suivi, à 2h44 Temps Universel, 10h44 heure Locale, latitude 32.51° Nord, longitude 92.83° Est, par une nouvelle secousse de magnitude 5.6, circonvoisine à la première et avec un hypocentre identique en profondeur, 10 kilomètres. L’épicentre se trouve à 50 kilomètres au Nord-Est de Niainrong, à 102 kilomètres au Nord-Nord-Est de Nagqu, à 110 kilomètres à l’Est-Nord-Est d’Amdo, à 107 kilomètres au Nord-Ouest de Sogxian, à 340 kilomètres au Nord-Ouest de Nyingchi, à 359 kilomètres au Nord-Est de Lhasa.
Ces deux séismes, tout comme ceux des :

18 Mars, dans le Xigang Oriental, Tibet, de magnitude 4.6
19 Mars, dans la région frontalière Myanmar-Chine, magnitude 4.7
21 Mars, dans la région de l’Hindu Kusk, Afghanistan, de magnitude 4.6
21 Mars, dans le Myanmar, magnitude 4.3
…se sont produits dans l’axe du front d’attaque des plaques lithosphériques Eurasienne et Australo-indienne, convergentes:

La plaque eurasienne est en contact avec les plaques nord-américaine, africaine, de la mer Égée, anatolienne, arabique, indienne, birmane, de la Sonde, du Yangtsé, de l’Amour et d’Okhotsk. Le déplacement de la plaque eurasienne se fait vers le nord-ouest en Europe et vers le sud-est en Asie à une vitesse de 1 centimètre par an
La plaque indienne est en contact avec les plaques eurasienne, arabique, somalienne, australienne et birmane. Le déplacement de la plaque indienne se fait vers le nord à une vitesse de 6 centimètres par an.

Image
Image

Conjoncture géologique

D’après la théorie de la tectonique des plaques, l’Himalaya est le résultat de la collision de la plaque indienne et de la plaque eurasienne. Cette collision a commencé au crétacé supérieur, il y a environ 70 millions d’années. La plaque indienne qui se dirigeait vers le nord à la vitesse de 15 centimètres par année, a heurté la plaque eurasienne. Cette portion de l’océan Téthys, qui les séparait, a totalement disparu il y a environ 50 millions d’années. La plaque indienne continue à se déplacer à la vitesse constante d’environ 6 centimètres par année, s’enfonçant sous la plaque eurasienne et provoquant ainsi l’élévation de l’Himalaya et du plateau tibétain.

L’Himalaya fait partie d’un ensemble montagneux plus vaste encore que l’on désigne par Aire Hindu Kush-Himalaya, laquelle comprend outre les chaînes de l’Hindu-Kush et du Pamir, celles du Karakoram qui prolonge la chaîne himalayenne à l’ouest. Ce vaste ensemble chevauche huit pays et abrite plus de 140 millions de personnes.

L’Inde se comporte comme un poinçon qui emboutit et qui déforme la lithosphère asiatique sur plus de 3000 kilomètres au nord de l’Himalaya. Le Tibet est coupé par de grandes failles qui absorbent cette déformation.

Cette intense activité tectonique rend la région très active du point de vue sismique. D’ailleurs, des séismes historiques de magnitude 8 et plus sont documentés sur le front sud de l’Himalaya.

Sismicité régionale

Image

11 Mai 1988, magnitude 6.2
30 Juillet 1992, magnitude 6.1
29 Juin 1994, magnitude 5.8
10 Juillet 2000, magnitude 5.3
14 Novembre 2001, magnitude 7.4
18 Novembre 2001, magnitude 5.5
19 Novembre 2001, magnitude 5.3
7 Juillet 2003, magnitude 5.5
18 Août 2003, magnitude 5.4
27 Mars 2004, magnitude 6.0
24 Août 2004, magnitude 5.4
26 Février 2006, magnitude 5.4
14 Avril 2006, magnitude 5.6
6 Octobre 2008, magnitude 6.1
8 Octobre 2008, magnitude 5.4

# 14/04/2010 à 14:13 Plusieurs plaques tectoniques en action
à moins que ce soit la plaque africaine

Un tremblement de terre de 6,3 secoue l’Espagne
Aucun blessé grave ou dégât important ne sont actuellement à déplorer

Un séisme de magnitude 6,3 sur l’échelle du moment s’est produit lundi à 00h08 (heure locale) en Espagne. Localisé à une profondeur de 616,7 kilomètres, l’épicentre est situé à 25 kilomètres au nord de Grenade

Un séisme de magnitude 6,3 sur l’échelle du moment s’est produit lundi à 00h08 (heure locale) en Espagne, rapporte l’USGS1. Localisé à une profondeur de 616,7 kilomètres, l’épicentre est situé à 25 kilomètres au nord de Grenade, 106 kilomètres au nord de Málaga et 341 kilomètres au sud de Madrid. Des secousses ont également été ressenties jusqu’à Cadix et Murcie.

Selon CNN, aucun blessé grave ou dégât important ne sont actuellement à déplorer. En effet, la sismologue Susan Potter a expliqué à CNN qu’un tremblement de terre si profond n’occasionne généralement que peu de dégâts, la terre absorbant l’énergie sismique.

Cependant, le 1er mars dernier, le géologue espagnol Luis Eugénio Suárez, avait estimé que la province de Grenade pouvait subir à court terme un séisme d’une intensité similaire à celle du tremblement de terre de février dernier au Chili, tout en précisant qu’il existait une différence entre ces deux pays, le Chili étant situé dans une zone de fréquence sismique élevée. D’après M. Suárez, un séisme destructeur a lieu dans la péninsule Ibérique au moins une fois par siècle.

Le dernier important séisme en Espagne a été enregistré à Arenas del Rey, déjà dans la province de Grenade, il y a 126 ans, atteignant une magnitude de 6,6 sur l’échelle de Richter et provoquant entre 750 et 900 morts, des milliers de blessés ainsi que d’importants dégâts matériels.

Image

http://www.ameriquebec.net/actualites/2010/04/13/un-tremblement-de-terre-de-63-secoue-lespagne-3422.qc#identifier_0_3422



ou bien encore la plaque américaine
http://www.videouf.fr/2010/04/05/sisme-en-basse-californiedimanche-4-avril-2010/

Comme en témoigne la crise sismique autour de la Californie
Image

Un violent séisme d'une magnitude de 7,2 sur l'échelle de Richter a secoué, dimanche 4 avril, l'Etat mexicain de Basse-Californie, faisant au moins un mort et une centaine de blessés légers à Mexicali, capitale d'Etat de 900 000 habitants, ont annoncé les autorités. La secousse s'est produite à 0 h 40 à 10 km de profondeur, à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, a indiqué l'Institut de géophysique américain. A Mexicali, l'état d'urgence a été décrété par le gouverneur. Un responsable de l'institut sismologique national, Adriana Gonzalez, a précisé que la population avait ressenti la secousse à travers une large partie de la Basse-Californie et dans l'Etat voisin du Sonora.

Le séisme, qui a duré, selon plusieurs témoins cités par des médias locaux entre 30 et 40 secondes, a été suffisamment puissant pour faire trembler des bâtiments à Los Angeles et San Diego (Californie), ainsi qu'à Phoenix (Arizona) et Las Vegas (Nevada). A San Diego, les autorités n'ont signalé aucun incident majeur, si ce n'est un mur endommagé dans un vieux bâtiment. A Los Angeles, les pompiers ont annoncé avoir survolé la ville pour un premier contrôle et n'avoir relevé ni dégâts ni incendies.

http://earthquake.usgs.gov/earthquakes/eqinthenews/2010/ci14607652/
# 15/04/2010 à 02:11 Nouvelle Lune, fonte des glaces, dynamique des fluides.
A propos du séisme et de l'alerte volcanique je pense que la Lune a aussi un impact sur ces phénomènes.

Aujourd'hui c'est la Nouvelle Lune.

Pour les séismes je pense qu'elle a une influence du fait quelle agit sur les fluides. Combiné à la probable actuelle fonte des glaces saisonnière (voir les anomalies positives pour le mois de mars
http://www.climat-evolution.over-blog.com/article-indicateurs-climatiques-de-mars-2010-47922444.html


Il y a de la glace sur le volcan islandais et probablement à Qinghaï (il y en a au moins sur le lac de la région comme précisé sur l'article plus haut)

Ces endroits sont marqués par des systèmes de Hautes Pressions comme nous pouvons le voir sur les runs de la rubrique météo.

Par ailleurs comme précisé sur le groupe wxsatpictures
Un trou dans la calotte du glacier laisse apparaître un nouveau volcan. La fissure volcanique ferait 2km de long.

L’eau de consommation des îles Westman est sous haute surveillancesa source étant située au pied de l’Eyjafjallajokul.

Le niveau de la rivière Markarfljót est monté d’un mêtre bloquant 45 personnes à Thorsmork. Le secteur a été évacué dans la nuit et les premiers signes d’un jokulhaup ont été relevés sur une langue glaciaire au nord de l’Eyjafjallajokul.

Un séisme de magnitude 3.5 a été mesuré à 10h11 locales ce matin sous le Vatnajokul.

La webcam en direct par moment une pluie de cendre sont visible
http://eldgos.mila.is/eyjafjallajokull-fra-valahnjuk/


Un pont sur la Markjaflot a été emporté. Une brèche dans la route n°1 a été aménagée afin de permettre à l’eau de s’évacuer sans emporter les ponts. Deux autres brèches devraient être ouvertes sous peu.
Vidéo best of :
http://www.visir.is/article/20100414/FRETTIR01/366638533

Volcan Eyjafjöll sur Wikipedia :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Eyjafj%C3%B6ll_(volcan)


Patricia
# 15/04/2010 à 14:26 Le pire des scenario se produit : arrêt du trafic aérien à cause du volcan
En effet, non seulement l'activité solaire était à la baisse mais surtout la Nouvelle Lune a comme à chaque fois agi sur les fluides. Cela explique la crue des rivières tout comme les phénomènes de marées (voir Xynthia).

C'est comme pour le séisme en Haïti l'eau a dû faire gonfler les couches souterraines et pour le volcan faire monter le magma. Phénomène accentué pendant les positions lunaires qui exposent les mouvements des fluides tous les 14 jours avec de probables excès à chaques solstices, ce d'autant plus quand l'activité solaire est à la baisse ou que des éruptions solaires se produisent pendant une période calme.

Les touristes auront peut-être à reporter leur projet islandais. Quoiqu'il en soit déjà tout le traffic aérien est perturbé sur l'hémisphère Nord, vers la Norvège, la GB du fait des fumées et panaches de cendres élevés (historique des moteurs d'avion arrêté du fait des éruptions volcaniques : Pinatubo 1991, Japon 2000). C'est exactement comme lavait prévu les pires scenarii, toute l'Europe du Nord serait perturbée. Le Canada n'est pas concerné. Et cela est prévu pour durer encore quelques jours du fait que les cendres disparaissent lentement et que le volcan n'est pas encore éteint. La situation est d'autant plus inquiétante que le Katla tout proche pourrait se réveiller dans quelques années. Comme il l'a fait en 1918. Et quand nous savons que le cycle 24 et suivant pourrait ressembler à ceux du début du 20° siècle, les risques sont d'autant plus élevés.

Il faut noter que les Hautres Pressions étaient positionnées au-dessus de l'Islande et la région du Tibet quand il y a eu les crises en période de Nouvelle Lune, phénomène physique qui a la particularité de favoriser séisme et volanisme.
# 15/04/2010 à 17:40 A propos des séismes s'étant produit fin 19° début 20° siècle
Nous retiendrons celui qui a surpris le sud-est de la France le 11 juin 1909. Attention donc à nous souvenir de l'étude initiée par Albert Nodon à la même période en lien avec l'activité solaire et que nous poursuivons sur ce blog. Il est donc normal d'éveiller à nouveau les nouvelles générations sur les risques pesant sur cette partie sud de la France. Mais les normes de construction aux risques sismiques sont plus contraignantes et la technique plus adaptée qu'elles l'étaient au début du 20° siècle.

http://www.rinamed.net/fr/casos/lambesc_seismo/lambesc_seismo.htm

sÉisme de Lambesc. 11 juin 1909

Centre Méditerranéen de l'Environnement, Région Provence Alpes Cote d'Azur.

Image

Le séisme du 11 juin 1909, dit séisme de Lambesc.

Plus grave séisme du XX° siècle en France métropolitaine.

Date de l'événement : 11 juin 1909, 21h00

Epicentre : 43°39' N, 5°21' E, près du village de Lambesc ( 50 km au nord de Marseille, 23 km au nord-ouest d'Aix-en-Provence et 55 km au sud-est d'Avignon).

Profondeur au foyer : inférieure à 10 km .

Magnitude : 6.2

Intensité maximale : IX M.S.K,

Aire macrosismique : Le séisme a été ressenti très nettement dans un rayon de 180 Km autour de l'épicentre, mais aussi, plus faiblement cependant, jusqu'aux Pyrénées, à l'Italie et au Massif Central.

Nombre de morts : 46 dont 14 à Lambesc, 14 à Rognes, 10 à Saint-Cannat, 4 à Pelissanne, 2 à Vernègues et 2 au Puy Sainte Réparade.

Nombre de blessés : 250 réparties dans de nombreuses communes des départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse.

Montants des dégâts : entre 1,5 et 2,25 Milliards de francs (entre 0.23 et 0.34 Milliards d'Euros). Des milliers de maisons sont détruites, à des degrés divers dont près de 2000 uniquement sur Salon-de-Provence où miraculeusement aucun décès n'a été enregistré.

Commentaires :

D'après une étude faite en 1982 par le Centre d'étude technique de l'équipement, si un séisme de même magnitude et issu du même foyer avait eu lieu le 11 Juin 1982 à 21h c'est à dire un séisme identique à celui de 1909,

ce n'est pas 46 morts qu'il y aurait eu mais 400 à 970;

ce n'est pas 250 blessés qu'il y aurait eu mais 1850 à 5650

ce n'est pas pour 1,5 milliards de francs de dégâts qu'il y aurait eu mais pour plus de 4,6 Milliards de francs.

De plus les conséquences financières sur l'activité économique de la région auraient été de d'environ 500 Millions de francs.

Sites Internet :

http://www.reseau-sismique.u-3mrs.fr/sishistl.htm : Pages sur le séisme sur le site du réseau sismique Provence, université d'Aix-Marseille.
http://beaufix.ipgp.jussieu.fr/~lacassin/LambescWeb/Lambesc.html : Cartes du séisme sur le site de l'Institut de Physique du Globe de Paris.

http://eost.u-strasbg.fr/pedago/fiche2/lambesc82.html : résultats de la simulation du séisme en 1982, site de l'Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre , Strasbourg.

http://membres.lycos.fr/afps/ : Site de l'Association Française du Génie Parasismique

http://sismalp.obs.ujf-grenoble.fr/sismalp.html : Réseau de sismologie des Alpes

http://www.ac-nice.fr/svt/aster/menu.htm : Site pédagogique réalisé par le réseau d'enseignants et d'élèves « le sismo des écoles » en PACA

ANNEXE :
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×