Le cycle solaire 24

Auteur  
# 28/06/2008 à 22:38 Avec solar cycle 24 de Kevin VE3EN (site web)
Bien qu'ayant fait de brèves apparitions auparavant le cycle solaire 24 a été déclaré débuter le 4 janvier par les scientifiques de la NOAA. En fait il s'agit d'un retour de groupe de taches solaires apparu le 11 décembre 2007 en concordance avec les prédictions de Jean-Pierre Desmoulins.

January 4, 2008 - Sunspot is Harbinger of New Solar Cycle, Increasing Risk for Electrical Systems
A new 11-year cycle of heightened solar activity, bringing with it increased risks for power grids, critical military, civilian and airline communications, GPS signals and even cell phones and ATM transactions, showed signs it was on its way late yesterday when the cycle’s first sunspot appeared in the sun’s Northern Hemisphere, NOAA scientists said.
Story: http://www.noaanews.noaa.gov/stories2008/20080104_sunspot.html

January 4, 2008 - NOAA confirms start of new sunspot cycle
A new solar cycle is under way. The National Oceanic and Atmospheric Administration said Friday that the first sunspot of a new 11-year cycle has appeared in the sun's northern hemisphere.
Story: http://news.yahoo.com/s/ap/20080104/ap_on_sc/sunspot;_ylt=AhvZzE3mKj.HgvVoc7vzPnYPLBIF

December 14, 2007 - Is a New Solar Cycle Beginning?
The solar physics community is abuzz this week. No, there haven't been any great eruptions or solar storms. The source of the excitement is a modest knot of magnetism that popped over the sun's eastern limb on Dec. 11th.
Story: http://science.nasa.gov/headlines/y2007/14dec_excitement.htm
# 01/07/2008 à 19:32 Patricia R
3 petites facules éphémères du cycle 24 sont apparues le 27 juin conformément à ce que nous attendions suite au pronostic de Jean-Pierre Desmoulins.

# 11/07/2008 à 13:49 Avec lDavid Hathaway du Marshall Space Flight Center (site web)
http://science.nasa.gov/headlines/y2008/10jan_solarcycle24.htm
ImageCi-dessus: Images de la première des taches solaires cycle solaire de 24 prises par la NASA / ESA Observatoire solaire et héliosphérique (SOHO). [ Larger image ] [ Movie ] [Agrandir l'image] [Films]

"Les nouveaux cycles solaires commencent toujours aux hautes latitudes, par une inversion de polarité des taches solaires», explique Hathaway.

"Inversion de polarité", signifie qu'une des taches solaires avec une polarité magnétique opposée par rapport aux taches solaires du cycle solaire précédent.

"Hautes latitudes" se réfère à la grille de latitude et de longitude du soleil. Les taches du vieux cycle se rassemblent près de l'équateur du soleil. Les taches du nouveau cycle apparaissent plus haut, à environ une latitude de 25 ou 30 degrés.

Le groupe de taches solaires apparu le 4 Janvier correspond à ces deux critères. Il était à haute latitude (30 ° N) et magnétiquement inversée.
La NOAA a nommé la tache AR10981, ou "groupe de taches solaires 981" en abrégé.

Le groupe 981 était petit - seulement environ aussi large que la Terre, ce qui est petit à l'échelle importante du soleil - et il a déjà disparu. Mais ces trois aspects du 4-6 Janvier a suffi pour convaincre la plupart des physiciens que l'énergie solaire cycle solaire 24 est en cours.
# 11/07/2008 à 14:44 Avec David Hathaway du Marshall Space Flight Center (site web)
Des discours disent que le cycle solaire est comme pendant le Minimum de Maunder. Mais cela n'est pas totalement vrai. "Le soleil est maintenant près du point le plus bas de son cycle d'activité 11 ans" dit Hathaway. "Nous appelons cela minimum solaire. C'est la période calme qui sépare un Maximum Solaire d'un autre".
ImageCi-dessus : Le cycle solaire 1995-2015. Le "bruit" des courbes trace les nombres des groupes de taches solaires mesurés, les courbes lissées sont des prévisions.

Au cours d'un Maximum Solaire, d'énormes taches solaires et les éruptions solaires intenses sont un événement quotidien. Les aurores apparaissent en Floride. Des orages de Radiation détériorent les satellites. Les pannes frustrent les radioamateurs. Le dernier épisode a eu lieu autour des années 2000-2001.

Au cours du minimum solaire, c'est le contraire qui se produit. Les éruptions solaires sont presque inexistantes pendant des semaines entières, sans un seul, minuscules groupe de taches solaires pour rompre la monotonie du soleil vierge. C'est ce que nous connaissons maintenant.

Bien que les minima sont un aspect normal du cycle solaire, certains observateurs s'interrogent sur la longueur du minimum en cours , maintenant très marqué dans sa 3ème année. "Il semble qu'il prend un long moment," s'autorise Hathaway, "mais je pense que nous oublions juste combien de temps un minimum solaire peut durer." Au début du 20e siècle, il ya eu des périodes de calme près de deux fois plus longue que la période courante. (See the end notes for an example.) Most researchers weren't even born then. (Voir la fin des notes pour un exemple.) La plupart des chercheurs n'étaient même pas nés alors.
Hathaway a étudié les comptages internationaux des taches solaires depuis 1749 et il offre ces statistiques: "La durée moyenne d'un cycle solaire est de 131 mois, avec un écart type de 14 mois. Décomposition cycle solaire 23 (celui que nous connaissons aujourd'hui) a ce jour a duré 142 mois - bien dans le premier écart-type et donc pas du tout anormal. Le dernier nombre de taches solaires lissé sur 13 mois disponible est 5,70. C'est plus que 12 des dernières valeurs du minimum du cycle solaire 23."

En résumé, "le minimum actuel n'est pas anormalement bas ou longt." Le plus long minimum enregistré, le minimum de Maunder 1645-1715, a duré pendant une incroyable durée de 70 ans. Les taches solaires ont été rarement observées et le cycle solaire semble avoir été complètement rompu. La période de calme a coïncidé avec le Petit âge glaciaire, une série d'hivers extrêmement durs dans l'hémisphère nord. De nombreux chercheurs sont convaincus que la faible activité solaire, agissant de concert avec l'augmentation du volcanisme et les changements éventuels des modèles actuels de l'océan, a joué un rôle dans refroidissement de ce 17ème siècle.

Image

Pour des raisons que personne ne comprend, le cycle des taches solaires s'est relancé lui-même au début du 18e siècle et a continué depuis avec la période familiaire de 11 ans. Parce que les physiciens solaires ne comprennent pas ce qui a déclenché le Minimum de Maunder ni exactement comment il a influencé le climat de la Terre, ils sont toujours à l'affût des signes qui pourraient se produire à nouveau.

Le calme de 2008 n'est pas la seconde venue du Maunder minimum, estime Hathaway. "Nous avons déjà observé quelques taches solaires du prochain cycle solaire", a-t-il dit. (Voir cycle solaire 24 Begins.) "Cela laisse présager que le cycle solaire progresse normalement."

Hathaway prévoit plus de journées sans taches solaires, peut-être même des centaines, suivies d'un retour à des conditions Solaires Maximum autour des années 2012.
# 26/07/2008 à 23:40 Avec J.Janssens et Data source : SIDC (site web)
http://users.telenet.be/j.janssens/Spotless/Spotless.html
Comparaison des journées sans taches solaires depuis 1849
Image
# 03/08/2008 à 19:23 Avec spaceweather (site web)
Image

Un dipôle magnétique portant la signature du cycle 24 est apparu brièvement. De faible intensité aucun numéro de tache solaire ne lui a été attribué.

Les prévisions d'alerte météo annonce un mois d'août moins sec que juillet http://www.alertes-meteo.com/astrometeo.htm

Mais la courbe de l'hélium est devenue nulle. Le vent solaire, faible au-dessous de 350 km/s. La température des protons baisse, nous avons déjà noté qu'elle pouvait accompagner les séismes quand elle atteignait 1.DE+04.

Cela pourrait également induire sur la dynamique cyclonique avec un retour de températures à la hausse, comme cela est annoncé dans le sud-est de la France.

Image
Image
Image

Cela pourrait contrebalancer la courbe ascendante des protons et assécher l'atmosphère dans une moindre mesure.

La courbe de gsm est à surveiller pour une meilleure interprétation des flux électriques émis. Mais ne sachant comment les lire, nous nous reporterons sur les enregistrements fournis par le site de Kevin3VEN lequel fait un appel à la générosité.

C'est également le souhait de Guillaume Séchet http://www.meteo-bordeaux.com/
TENDANCE à 10 jours sur l’ensemble de la France – dimanche 3 août, 15h10
le mauvais temps qui sévit sur la moitié nord ne va pas durer. Actuellement, c’est la canicule sur les régions Méditerranéennes et cet air chaud aura tendance à gagner vers le nord d’ici à mercredi. Ensuite, de l’air plus frais redescendra des Iles britanniques; la transition se fera jeudi avec l’apparition des premiers orages sur les régions du nord, puis le changement de temps gagnera tout le pays vendredi. La chaleur qui règne dans le sud-est devrait donc redevenir un peu plus supportable le week-end prochain alors que le soleil reviendra sur le reste de la France.
Les prévisions saisonnières pour la 2eme partie de l’été et cet automne viennent d’être réactualisées. Merci de nous soutenir très régulièrement (pubs). Je tiens également à saluer nos correspondants locaux pour leur surveillance quasi-permanente. Passez une bonne semaine ou de bonnes vacances. Guillaume Séchet

# 04/08/2008 à 12:44 Avec spaceweather (site web)
Un nouveau trou coronal a fait son apparition au bord est du soleil
Image

les perturbations électriques passant par les ligne du champ magnétiques commencent à se faire sentir, il y a eu de forts orages et activités cycloniques cette fin de semaine 3 août. Les perturbations devraient être plus importantes vers le 10 comme le signale le site de spaceweather
Image
# 06/10/2008 à 23:03 Patricia Régnier
A la fois le trou coronal (une spectaculaire traînée sombre du convoyeur traversait toute la longitue du Soleil le 28 septembre) et l'apparition de groupe de taches solaires le 3 (brève apparition de minuscules facules) le 5 octobre N° 1003 ont pu expliquer la hausse de l'intensité des RayonX passés en classe B le 6 (avec lèger adoucissement des températures) et les vents qui ont agité certaines partie du monde dont la France. Il nous a été signalé une averse de grêle, en allant sur la Bretagne, accompagnée de vent le 2 octobre.

Voici le trou coronal du 2 toujours pas atone le 5 Image
et le magnétogramme du groupe de taches solaires 1003 Image
http://www.spaceweather.com/archive.php?month=10&day=04&year=2008&view=view

nous pourrons relevé les courbes sur 7 jours des protons et de la vitesse du vent solaire
Image

Pour mémoire et suivant les calculs de Jean-Pierre Desmoulins, nous remarquons que le 6 à 8H23 Jupiter et Vénus formaient un aspect et le c'est Jupiter qui est en aspect avec le Soleil mais aussi Mercure
# 06/10/2008 à 23:08 Patricia Régnier
Image
pour remplacer l'image défaillante du post précédant
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site