Le mardi 26 août, fort séisme de 6,6 en Indonésie, alerte au tsunami

Auteur  
# 26/08/2008 à 14:30 avec yahoo news (site web)
AFP - Mardi 26 août, 07h46JAKARTA (AFP) - Un puissant séisme de magnitude 6,6 est survenu mardi au large de l'île indonésienne de Java et une alerte au tsunami a été déclenchée, ont annoncé les services de météorologie locaux.

L'épicentre du séisme enregistré à 10H07 locales (03H07 GMT) a été localisé à 125 km au nord-ouest de Ujungkulon (province de Java Ouest), selon la même source.

Aucune victime ni dégâts n'ont été rapportés dans l'immédiat.

Cependant, la profondeur relativement faible de la secousse (20 km) est susceptible de générer un tsunami, ont indiqué les responsables indonésiens.

L'Observatoire géologique américain (USGS) a quant à lui évalué la magnitude du séisme à 5,8 et situé sa profondeur à 43 km.

Les tremblements de terre sont fréquents en Indonésie, un immense archipel de milliers d'îles et d'îlots situé sur la "ceinture de feu" du Pacifique.


# 26/08/2008 à 14:45 avec yahoo news
Mousson en Inde: un million de personnes bloquées par des inondations
AFP - PATNA (AFP) - Un million de personnes sont bloquées par des inondations dans l'est de l'Inde, provoquées comme chaque année par les pluies de la mousson, qui ont déjà fait 800 morts et deux millions de sinistrés dans tout le pays depuis juin, a indiqué mardi un ministre.

Les fortes précipitations qui s'abattent sur l'Etat du Bihar ont fait déborder le cours d'eau Kosi qui s'est déversé dans le lit voisin d'un ancien fleuve asséché depuis des siècles.

Dans cette nouvelle rivière de 1,6 km de large, le niveau des eaux ne baisse pas, a déploré le ministre régional chargé de la gestion des catastrophes naturelles, Nitish Mishra.

Les pluies torrentielles ont anéanti des villages et "pas moins d'un million de gens sont coincés par les inondations", a dit le ministre local.

Le Premier ministre de cet Etat pauvre, Nitish Kumar, s'est rendu sur les lieux dévastés et a jugé la situation "catastrophique".

Plus de 800 personnes ont déjà trouvé la mort depuis le mois de juin dans l'ensemble du sous-continent et deux millions ont été sinistrées, ont indiqué les autorités fédérales dimanche.

L'Etat septentrional de l'Uttar Pradesh, le plus peuplé du pays (180 millions d'habitants), compte près de 700 victimes, 1,3 million de personnes sinistrés et plus de 3.000 villages affectés.

Chaque année, entre juin et septembre, dans le nord et l'est de l'Inde, les pluies de la mousson font déborder les cours d'eau, tuant des centaines de personnes, balayant des villages, submergeant les rizières et décimant les élevages.

En 2007, l'Inde avait été particulièrement meurtrie par ces intempéries saisonnières, avec plus de 2.200 morts et des dizaines de millions de personnes sinistrées. Au Bangladesh voisin, plus d'un millier de personnes avaient trouvé la mort et 2,5 millions avaient été sinistrées.

# 26/08/2008 à 14:47 avec yahoo news (site web)
La tempête tropicale Gustav se forme dans les Caraïbes

PORT-AU-PRINCE, Haïti - La tempête tropicale Gustav était en formation rapide lundi dans les Caraïbes, et pourrait être devenue cyclone lorsqu'elle frappera mardi matin Haïti, avant de prendre le chemin de Cuba, des Bahamas et de la Floride.

Selon le Centre national des ouragans à Miami, les vents accompagnant Gustav ont déjà atteint 97 km/h. L'alerte a été lancée en Haïti et la population appelée à se préparer à évacuer dans le sud du pays, où Gustav doit frapper. Des inondations et glissements de terrain sont à craindre, et l'oeil de Gustav pourrait frôler la capitale haïtienne Port-au-Prince, où vivent trois millions de personnes.

La semaine dernière, la tempête tropicale Fay avait déjà causé la mort de 23 personnes sur l'île d'Hispaniola, que se partagent Haïti et la République dominicaine.

Mais lundi, fort peu d'habitants de Port-au-Prince semblaient au courant de l'arrivée imminente d'une nouvelle tempête tropicale, alors que la rumeurs de nouvelles manifestations contre les prix des biens alimentaires se répandaient. AP

# 26/08/2008 à 14:49 avec yahoo news (site web)
Fay fait 11 morts en Floride et se dirige vers l'Alabama

Reuters - Dimanche 24 août, 10h12TALLAHASSEE, Floride (Reuters) - La tempête tropicale Fay a balayé pour la quatrième fois la Floride et se prépare à traverser le sud de l'Alabama.

La tempête a fait 11 morts au cours de la semaine écoulée en sillonnant la Floride, ont annoncé les services de secours.

Fay n'a jamais atteint la puissance d'un ouragan en traversant les Caraïbes, mais la tempête a fait plus de 50 morts avant d'atteindre la Floride, la grande majorité en Haïti où un autobus bondé a été emporté par une rivière en crue.

La météo s'attend à ce que Fay quitte la Floride dimanche aux premières heures et, selon le Centre national américain des ouragans, la tempête devrait perdre en force au cours des prochaines 24 heures en poursuivant sa course vers l'ouest.

Michael Peltier, version française Nicole Dupont

# 26/08/2008 à 14:57 avec swpc ace rtsw ACE SWPAM
Image
# 26/08/2008 à 14:59 avec yahoo news
Mardi 26 août 2008

AP - il y a 53 minutesPORT-AU-PRINCE - Gustav est désormais un ouragan. La tempête, dont les vents atteignent désormais les 140km/h, a été requalifiée tôt mardi alors qu'elle s'approchait des côtes sud de Haïti.

L'ouragan pourrait ensuite prendre le chemin de Cuba, des Bahamas et de la Floride. D'ici le week-end, il pourrait se renforcer en ouragan de catégorie trois, avec des vents de 185km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) à Miami.

Les prévisionnistes estiment que l'oeil de l'ouragan pourrait passer près de la capitale haïtienne Port-au-Prince, où vivent près de trois millions de personnes. Une faible pluie tombait sur la ville mardi. Ses rues, souvent très fréquentées dès l'aube, étaient désertes.

"Le gouvernement ordonne à la population de prendre des précautions parce que cette tempête va entraîner beaucoup de pluie", a souligné le ministre de l'Intérieur Paul Antonine Bien-Aimé à la radio.

L'ouragan était situé à 160km au sud/sud-est de Port-au-Prince et se déplaçait vers le nord-ouest à la vitesse de 15km/h. AP


# 26/08/2008 à 22:05 avec yahoo news
PORT-AU-PRINCE - L'ouragan Gustav est arrivé mardi sur la côte sud-ouest d'Haïti, avec des vents soufflant à 150 km/h. L'oeil du cyclone était situé à environ 70 km de Port-au-Prince, la capitale.

L'ouragan de catégorie 1 pourrait ensuite prendre le chemin de Cuba, des Bahamas et de la Floride. D'ici le week-end, il pourrait se renforcer en ouragan de catégorie trois, avec des vents de 190km/h, selon le Centre national des ouragans (NHC) à Miami.

Les prévisionnistes estimaient que l'oeil de l'ouragan pourrait passer près de la capitale haïtienne Port-au-Prince, où vivent près de trois millions de personnes. Une faible pluie tombait sur la ville mardi. Ses rues, souvent très fréquentées dès l'aube, étaient désertes.

"Le gouvernement ordonne à la population de prendre des précautions parce que cette tempête va entraîner beaucoup de pluie", a souligné le ministre de l'Intérieur Paul Antonine Bien-Aimé à la radio.

Les prévisions alarmistes du NHC, qui prévoyait que Gustav pourrait devenir un ouragan de niveau 3 en arrivant sur le Golfe du Mexique dimanche, ont entraîné une hausse de cinq dollars des prix du baril de pétrole. "Tout indique que Gustav sera un ouragan très dangereux dans la mer des Caraïbes dans quelques jours", a souligné le centre des ouragans. Il est difficile de prédire quand Gustav arrivera "mais le marché a réagi", a confirmé Victor Shum, un spécialiste de l'énergie de Purvin & Gertz à Singapour.

A l'aéroport de Port-au-Prince, les voyageurs prenaient d'assaut le comptoir de la compagnie American Airlines après l'annulation de tous les vols. "Je savais que ça arrivait, mais j'espérais pouvoir partir avant son arrivée", a confié Jody Stoltzfus, 27 ans.

Les préparatifs semblaient minimalistes et, dans la ville de Les Cayes, dans le sud-ouest, qui se trouve sur le chemin de l'ouragan, certains habitants n'ayant pas accès à la télévision doutaient même de l'arrivée de Gustav. "Il n'y a pas de vent et de pluie, le ciel est clair, les voitures circulent. Je ne pense pas qu'il y ait un ouragan", a observé Marc André, un chauffeur de taxi de 22 ans.

L'an dernier, plus de 100 personnes ont été tuées à Haïti et en République dominicaine dans des inondations provoquées par des tempêtes et ouragans. En 2004, l'ouragan Jeanne avait fait 3.000 morts dans la seule ville haïtienne des Gonaïves. AP

# 27/08/2008 à 15:36 avec yahoo news
Image

Violent séisme en Sibérie orientale, près du lac Baïkal
Reuters - Mercredi 27 août, 08h54MOSCOU (Reuters) - Un violent séisme a ébranlé mercredi une région de Sibérie orientale proche du lac Baïkal, mais l'on ne signale pour l'instant pas de victimes ou de dégâts importants, ont rapporté les autorités russes.

"Il n'y a pas eu de victimes", a déclaré à Reuters un porte-parole du ministère des Situations d'urgence.

L'épicentre du tremblement de terre, survenu à 01h35 GMT, était à une trentaine de kilomètres au nord-est de la ville de Baïkalsk.

Selon le ministère des Situations d'urgence, le séisme a atteint une magnitude de 9 sur l'échelle de Richter. Mais l'Observatoire de Hong Kong et le Centre de surveillance géologique des Etats-Unis (USGS) l'ont enregistré à une magnitude bien inférieure de 6,3 sur la même échelle.

"On ne signale pas de destructions graves ou de victimes, grâce à Dieu", a ajouté le porte-parole russe, expliquant que les bâtiments, dans cette région, étaient conçus pour résister à des séismes de cette puissance.

A Irkoutsk, importante ville située au sud-ouest du Baïkal, la secousse a provoqué des coupures d'électricité. Les toits de certaines habitations se sont effondrés, écrit l'agence de presse russe RIA.

Le travail a été interrompu pendant une heure dans une usine de pâte à papier en bordure bord du lac, le temps de procéder à des vérifications sur la sécurité.

Tatiana Ustinova, version française Eric Faye
# 28/08/2008 à 23:44 avec yahoo news
Inondations en Inde: une "calamité nationale", selon le Premier ministre Singh

AFP - Jeudi 28 août, 15h46SAHARSA (AFP) - Les inondations provoquées par la mousson dans l'est de l'Inde sont une "calamité nationale", a déclaré jeudi le Premier ministre Manmohan Singh après s'être rendu dans la région où plus d'un million de personnes restaient prises au piège par les eaux.

Pour soulager l'Etat indien pauvre du Bihar, M. Singh a annoncé une enveloppe d'aide de 228 millions de dollars et l'acheminement de 125.000 tonnes de céréales.

"Nous donnerons davantage, s'il y a besoin, et nous souhaitons assurer la population du Bihar du soutien de toute l'Inde dans ces épreuves", a dit le chef du gouvernement fédéral.

Les fortes précipitations qui s'abattent sur le Bihar ont fait déborder il y a dix jours la rivière Kosi qui s'est déversée dans le lit voisin d'un ancien fleuve asséché depuis des siècles.

Dans ce nouveau cours d'eau de 1,6 km de large, plus d'un million de gens sont bloqués et 46 personnes sont déjà mortes, selon le gouvernement du Bihar, qui parlait mercredi de 2,5 millions de personnes coupées du monde.

"Environ 90.000 victimes ont été évacuées de leurs villages inondés", a précisé à l'AFP un responsable de la cellule régionale de gestion des catastrophes naturelles, Prataya Amrit.

L'armée a déployé des hélicoptères et des troupes au sol pour venir en aide au maximum de sinistrés. Des centaines d'embarcations ont pu déjà emmener sur la terre ferme des habitants désespérés et qui ont tout perdu.

Plus de 800 personnes ont déjà trouvé la mort depuis juin à cause des intempéries en Inde et des millions ont été sinistrées. L'Etat septentrional de l'Uttar Pradesh, le plus peuplé du pays (180 millions d'habitants), compte près de 700 victimes.

Chaque année, entre juin et septembre, dans le nord et l'est du sous-continent, les pluies de la mousson font déborder les cours d'eau, tuant des centaines de personnes, balayant des villages, submergeant les rizières et décimant les élevages.

En 2007, l'Inde avait été particulièrement meurtrie par ces intempéries saisonnières, avec plus de 2.200 morts et des dizaines de millions de sinistrés.

Les images yahoo du jour montraient des personnes se sauvant avec de l'eau juste au-dessous de la poitrine
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site