Masses d'air instables

Auteur  
# 26/08/2010 à 11:26 Nouvelle dynamique par l'ouest
Depuis plusieurs jours la dynamique a pris de l'ampleur par l'Ouest, le vortex polaire se déconcentre par phases successives laissant passer les flux plus chauds. C'est à partir de dimanche que la déconcentration reprendra pour laisser les masses d'air plus froides descendre sous nos latitudes. Le ressenti du fond de l'air risque de devenir plus frais jusqu'au début du mois de septembre.

Ainsi les systèmes cycloniques du bassin Atlantique pourraient provoquer des périodes pluvieuses plus agitées.

run du jour
Image

Prévision pour fin août début septembre
Image
Image

La semaine prochaine les températures fléchiront un peu avant de nettement remonter par le sud-ouest début septembre.

Les passages pluvieux seront à surveiller car ils pourraient se produire de manière récurrente plus ou moins intensément.

températures aujourd'hui
Image

à partir de dimanche elles descendent
Image
le 30 août
Image

le 2 septembre
Image
# 27/08/2010 à 23:55 Conflits de masses d'air
résultat des conflits de masse d'air aujourd'hui

Vague de chaleur en Espagne et Maroc

Une tornade en Alsace fait des dégâts
http://www.youtube.com/watch?v=ioYr0iRe2bI

Inondations meurtrières en Turquie
http://www.youtube.com/watch?v=lslv0zD-YIE&feature=player_embedded

La Corée du Nord doit faire face à la pénurie alimentaire suite aux inondations de l'été.
http://www.la-croix.com/La-Coree-du-Nord-inondee-annonce-un-desastre-alimentaire/article/2437052/4077




# 29/08/2010 à 17:42 autres impacts
Autres effets

l'orage survenu à Nice (pris en photo depuis Cannes)
http://www.hiboox.fr/go/albums/nature-decouverte/orage-ice,430220fa2f29c4587c0a719bd809c14b

Le réveil d'un volcan après 400 ans de sommeil en Indonésie
[quote][Indonésie: le volcan Sinabung se réveille après 400 ans, des milliers d'évacuations
De Arlina ARSHAD (AFP) – Il y a 6 heures

JAKARTA — L'alerte rouge a été déclenchée dimanche sur l'île indonésienne de Sumatra où un volcan est entré en éruption pour la première fois depuis 400 ans, projetant un nuage de fumée et de cendres à 1.500 mètres de hauteur et provoquant l'évacuation de près de 10.000 personnes.

L'éruption du volcan Sinabung, qui culmine à 2.460 mètres d'altitude dans le nord de Sumatra, a dégagé un épais nuage de fumée noire et âcre, mais aucune victime n'a été signalée, selon les équipes de secours.

"Nous sommes devant une situation manifestement dangereuse et nous avons donc relevé le niveau d'alerte au maximum, c'est-à-dire l'alerte rouge", a déclaré à l'AFP Surono, le chef du Centre d'alerte aux catastrophes volcaniques.

"Les fumées et les cendres sont projetées à 1.500 mètres au-dessus du cratère", a-t-il indiqué. "Notre équipe s'organise avec les responsables du district et de la province pour surveiller la situation".

Le volcan Sinabung n'était pas entré en éruption depuis plus de 400 ans, mais montrait des signes "d'activité volcanique" depuis vendredi, selon Surono.

Environ 9.300 personnes ont été évacuées de plusieurs villages vers des villes, notamment Berastagi et Kabanjahe, situées hors d'une zone dangereuse de 6 kilomètres, a précisé un responsable des équipes de secours, Mohammad Agus Wibisono.

Les cendres se sont dispersées jusqu'à 30 kilomètres du volcan. Beaucoup des personnes évacuées sont des agriculteurs qui ont raconté que les cendres avaient recouvert leurs champs de légumes, a-t-il dit. L'éruption n'a en revanche pas perturbé la navigation aérienne.

De nombreux habitants de quatre villages situés au pied du volcan ont fui leur maison juste après le début de l'éruption, avant même d'être évacués, a déclaré à l'AFP le porte-parole de l'Agence pour la gestion des catastrophes, Priyadi Kardono.

"Ils ont dit que le volcan était en train de projeter une épaisse fumée noire, des pierres et du soufre. Ils ont eu tellement peur qu'ils ont décidé de quitter leurs foyers pour aller en ville", a-t-il ajouté.

"La zone est recouverte d'une épaisse fumée et il s'en dégage une forte odeur de soufre", a indiqué le porte-parole, soulignant que l'inhalation de poussière a provoqué de nombreux problèmes respiratoires.

Des masques ont été distribués et les autorités se préparent à envoyer des médicaments pour les infections respiratoires, des tentes et de la nourriture pour les villageois évacués, selon Kardono. "La situation est sous contrôle", a-t-il dit.

Les médias locaux ont affirmé qu'un homme était mort après avoir eu des problèmes respiratoires en fuyant son village, mais un responsable du district de Karo, Andes Mbaga, a déclaré à l'AFP que la victime avait succombé à un arrêt cardiaque.

Les habitants de 18 villages évacués "sont en bonne forme" et ceux qui se sont plaints de troubles respiratoires reçoivent des soins médicaux, a ajouté ce responsable.

L'activité volcanique s'est cependant réduite en cours de journée et la lave émise par l'éruption ne s'est pas écoulée, a-t-il indiqué.

L'Indonésie est située sur le "cercle de feu" du Pacifique, où l'activité volcanique et sismique est très forte. Au cours du mois d'août, le volcan du mont Karangetang (province de Sulawesi, nord) est entré en éruption et quatre personnes ont été portées disparues.
[url][http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h2zm5xPICR-aCbdu9tAcB0XYcTug/url]

Le N de la France est sous les assauts des pluies descendant par la Grande Bretagne


/quote]

# 29/08/2010 à 19:56 Neige sur le Mont Blanc
annulation d'une partie de l'ultra trail du Mont Blanc pour cause de mauvais temps. A 2500 m la neige était annoncée.
CHAMONIX, Haute-Savoie (Reuters) - Des conditions météorologiques exécrables et changeantes ont contraint les organisateurs de l'Ultratrail du Mont-Blanc (UTMB) à mettre fin vendredi soir à la huitième édition de cet "ultramarathon".

Cette course de 166 km pour 9.400 mètres de dénivelé positif en une seule étape autour du point culminant des Alpes a été annulée quelques heures après le départ, donné à 18h30, à Chamonix.

Catherine Poletti, directrice de l'épreuve, a expliqué qu'elle n'avait "pas voulu prendre le risque d'envoyer les coureurs dans ces conditions de vent, de brouillard, de pluie et de neige (à 2.500m)".

"La météo s'est dégradée plus rapidement qu'annoncé initialement par les prévisionnistes. On nous a annoncé en outre qu'une coulée de boue était survenue au niveau de Notre-Dame de la Gorge. Tous ces éléments conjugués nous ont incités à stopper l'UTMB aux Contamines, dernier point bas avant la vraie montagne", a-t-elle ajouté.

Outre le rapatriement des 2.300 coureurs, mené à bien en quelques heures, une course de substitution a été organisée dans l'urgence sur la deuxième moitié du tracé, entre Courmayeur et Chamonix. Environ 1.200 "trailers" ont pris le départ samedi à 10h00.

La Courmayeur-Champex-Chamonix (98km; 5.600 mètres de dénivelé), partie dans des conditions météo plus clémentes vendredi à 10h00 a été remportée par Xavier Thévenard, biathlète de 22 ans, en 11h57min.

Maud Giraud, ancienne skieuse alpine, s'est imposée en 14h10 chez les femmes. La course a également dû être écourtée dans la nuit pour les derniers concurrents.

Jean-Philippe Lefief, édité par Betrand Boucey

http://www.laprovence.com/article/tous-sports/lultratrail-du-mont-blanc-annule


Le lendemain matin très tôt les organisateurs ont relancé la course sur le versant italien en acheminant les coureurs par bus.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site