Nouveau record à M6.6 et inversions de polarité du cycle 25 possibles dans 18 mois

Auteur  
# 14/02/2011 à 21:41 L'activité solaire du cycle 24 s'emballe
suite de ce post du 10 mars 2010 http://albert-nodon.e-monsite.com/forum-lire-240550.html

Exactement 1 an après le record du cycle 24 à ce jour (M8.3 le 12 février 2010), nous vivons en direct un nouveau record (le premier de l'année) le 13 février 2011 à M6.6.

Etonnant n'est-ce pas ?

Selon le physicien solaire Leif Svalgaard le trou coronal a l'hémisphère nord sera désormais quasiment invisible. Cela signifie que l'inversion de polarité commence à s'opérer pour annoncer le prochain cycle. Il se base sur cette situation pour établir ses prévisions sur les cycles solaires. C'est ainsi qu'il a prévu l'apparition de la nouvelle polarité dans 18 mois en moyenne à l'Hémisphère Nord (HN). Dans l'Hémisphère Sud (HS) cela devrait prendre davantage de temps car le trou coronal y est toujours largement visible.
voir l'image stéréo
Image
Le maximum du cycle pourrait alors se produire à ce moment là. Dans l'immédiat le physicien solaire l'annonce autour de la mi 2013.

Il nous informe sur le forum solarcycle24.com
X-posted from WUWT:
The polar fields have been changing of late. There are several points to make here:
1) because of the large pixel size [1/11 of the solar diameter] the polar fields measured at WSO will be seen to reverse about a year before they actually do. See paragraph [7] of http://www.leif.org/research/Cycle%2024%20Smallest%20100%20years.pdf
2) the polar fields in the two polar caps are not strongly correlated, one can change a year or more before the other one.
3) the reversal is not a slow, regular progression, but proceeds in random jerks or ‘surges’ of opposite polarity moving towards the poles. On average there are about five such surges.
http://obs.astro.ucla.edu/torsional.html
4) the total polar flux is small, only a one thousandth of the sunspot flux [over the cycle].
5) the past few months have seen a very powerful surge of positive polarity towards the north pole [but none so far towards the south]. Because the polar fields were already weak, this surge has completely cancelled the north polar fields, even to the point that the polar coronal hole that normally lives there has virtually disappeared. You can see that here: http://stereo-ssc.nascom.nasa.gov/beacon/beacon_secchi.shtml
6) since we expect more surges in the year(s) to come it thus seems possible that the north polar fields might build to be stronger than they have been at this last minimum, thus presaging a large cycle 25. We don’t know this for sure, of course, but it seems very possible to me. This is somewhat unexpected, so, yes, these are interesting times
http://solarcycle24com.proboards.com/index.cgi?board=general&action=display&thread=1558&page=5


Il prévoit toujours un maximum autour de la mi 2013 à cause du trou coronal HS encore important.

Williams Fondevilla astronome amateur nous indique que selon la loi de GO le cycle solaire 25 devrait être plus faible que le cycle 24.

Image du groupe 1158 qui a émis cette éruption de CME de classe M6.6
Image
# 14/02/2011 à 22:12 Comparatif des moyennes mensuelles proches de 0 selon les cycles les plus h
L'inversion de polarité pourrait commencer en juillet 2012dans l'hémisphère nord, plus tardivement dans l'hémisphère sud vu l'importance du trou coronal actuelle dans cette zone. Le maximum commencer entre juillet 2012 et juillet 2013.

Comme je le précisais dans le post du 7 février à 10H19 en comparant les courbes http://www.solen.info/solar/cyclcomp2.gif une probable augmentation du cycle 24 pourrait se produire. En se basant sur le modèle du cycle 10 qu'il suivait de près pendant les 16 premiers mois. La récente reprise d'activité avec 9 nouveaux groupes en 4 jours plaide pour cette thèse.

Pour comparaison et pour montrer que l'activité peut grimper vite malgré un passage à presque 0 comme nous venons de le voir avec le cycle 24. Voici mes remarques :

Le 8 février le flux sfu passait brutalement de 82 à 90 vers 21H. Le 12 il était à 96 et aujourd'hui il est 107 (avec un passage à 126 le 13 et 114 actuellement mais parasité par les enregistrements satellitaires).

Le décompte en est au groupe 1160, soit 9 groupes en 4 jours.

Pour montrer que de faibles relevés mensuels ne signifient pas nécessairement que le cycle sera faible voici ce qui s'est passé en 1954.

Je viens de repérer que la dernière fois où les valeurs ont été aussi basses que celles repérées dans le cycle 24 (approchant "0") c'était justement en 1954 (je n'en n'ai pas trouvé d'autre depuis 1950, vous pourrez vérifier). Or 1954 est englobée dans le cycle 18 avec 151.8 taches et 19 avec 201.3 soit les deux cycles les plus hauts de toute la série de cycles solaires tels que nous décomptons internationalement.


1951 59.9 59.9 55.9 92.9 108.5 100.6 61.5 61.0 83.1 51.6 52.4 45.8
1952 40.7 22.7 22.0 29.1 23.4 36.4 39.3 54.9 28.2 23.8 22.1 34.3
1953 26.5 3.9 10.0 27.8 12.5 21.8 8.6 23.5 19.3 8.2 1.6 2.5
1954 0.2 0.5 10.9 1.8 0.8 0.2 4.8 8.4 1.5 7.0 9.2 7.6
1955 23.1 20.8 4.9 11.3 28.9 31.7 26.7 40.7 42.7 58.5 89.2 76.9
4 valeurs

2006 15.3 4.9 10.6 30.2 22.3 13.9 12.2 12.9 14.4 10.5 21.4 13.6
2007 16.8 10.7 4.5 3.4 11.7 12.1 9.7 6.0 2.4 0.9 1.7 10.1
2008 3.3 2.1 9.3 2.9 3.2 3.4 0.8 0.5 1.1 2.9 4.1 0.8
2009 1.3 1.4 0.7 0.8 2.9 2.9 3.2 0.0 4.3 4.8 4.1 10.8
2010 13.2 18.8 15.4 8.0 8.7 13.6 16.1 19.6 25.2 23.5 21.6 14.5
2011 19.0
6 valeurs dont un 0

pendant le minimum de Dalton les valeurs étaient plus fréquentes à 0. Ce qui pourrait peut-être se produire pour le cycle 25, 26 ou 27. Mais pas pour le 24, du moins ce serait surprenant ou alors à la fin.
1796 22.0 23.8 15.7 31.7 21.0 6.7 26.9 1.5 18.4 11.0 8.4 5.1
1797 14.4 4.2 4.0 4.0 7.3 11.1 4.3 6.0 5.7 6.9 5.8 3.0
1798 2.0 4.0 12.4 1.1 0.0 0.0 0.0 3.0 2.4 1.5 12.5 9.9
1799 1.6 12.6 21.7 8.4 8.2 10.6 2.1 0.0 0.0 4.6 2.7 8.6
1800 6.9 9.3 13.9 0.0 5.0 23.7 21.0 19.5 11.5 12.3 10.5 40.1
5 valeurs qui sont uniquement des 0

1806 39.0 29.6 32.7 27.7 26.4 25.6 30.0 26.3 24.0 27.0 25.0 24.0
1807 12.0 12.2 9.6 23.8 10.0 12.0 12.7 12.0 5.7 8.0 2.6 0.0
1808 0.0 4.5 0.0 12.3 13.5 13.5 6.7 8.0 11.7 4.7 10.5 12.3
1809 7.2 9.2 0.9 2.5 2.0 7.7 0.3 0.2 0.4 0.0 0.0 0.0
1810 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0

1811 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 6.6 0.0 2.4 6.1 0.8 1.1
1812 11.3 1.9 0.7 0.0 1.0 1.3 0.5 15.6 5.2 3.9 7.9 10.1
1813 0.0 10.3 1.9 16.6 5.5 11.2 18.3 8.4 15.3 27.8 16.7 14.3
1814 22.2 12.0 5.7 23.8 5.8 14.9 18.5 2.3 8.1 19.3 14.5 20.1
1815 19.2 32.2 26.2 31.6 9.8 55.9 35.5 47.2 31.5 33.5 37.2 65.0

31 valeurs dont 26 sont des 0

En 1954 les valeurs proches de "0" étaient sur 6 mois de janvier à juin
En 2008-2009 elles étaient sur un an entre juillet 2008 et juillet 2009.

Les valeurs nulles se trouvaient entre mai 1798 et avril 1800
et entre décembre 1807 et octobre 1813 pour les valeurs nulles ou approchant du minimum de Dalton, soit une échelle de 2 et 5 ans comparée aux 6 mois et 1 an du 20° siècle.
# 14/02/2011 à 22:42 webcam des aurores polaires (site web)
http://alomar.rocketrange.no/webcam.html
en direct les aurores polaires créées par les éruptions solaires
# 14/02/2011 à 22:59 les derniers relevés F10.7
Penticton 1700Z, 2000Z, 2300Z:
2011 Feb 7 2800 82 82 82
2011 Feb 8 2800 91 90 91
2011 Feb 9 2800 90 89 88
2011 Feb 10 2800 91 91 90
2011 Feb 11 2800 92 91 91
2011 Feb 12 2800 95 96 97
2011 Feb 13 2800 126 107 104
2011 Feb 14 2800 114 113 ---

# 16/02/2011 à 00:02 Nouveau record du cycle 24 à X2.2
Ce 15 février le nouveau record du cycle24 est établi à X2.2 vers 3H UTC. Dirigé vers la Terre ces émissions l'atteindront dans les 24H à 48H.

Voir la video sur solarcycle24 http://www.solarcycle24.com/pictures/archive/x2.2cme.gif
http://www.spaceweather.com/swpod2011/15feb11/x2flare.gif?PHPSESSID=r8aenvfnli1vnrlp3c9cm4ip15

voir l'aurore polaire générée par les émissions de ce groupe 1158
http://www.spaceweather.com/aurora/images2011/14feb11/Aystein-Lunde-Ingvaldsen1_strip.jpg

Selon le Dr Svalgaard maintenant les trous coronaux HS et HN ne sont plus reliés. L'activité semble s'emballer. Un nouveau groupe 1161 est officialisé.

# 16/02/2011 à 22:56 pic de protons 10MeV
Avec le record à X2.2, un pic de protons 10MeV a été émis le 15 à 7H selon les relevés GOES-13. Ce groupe 1158 était alors classé beta-gamma-delta magnetic.

Les records similaires
50 records : http://users.telenet.be/j.janssens/Flares/Powerflare.html
30 records : [url]http://www.spaceweather.com/solarflares/topflares.html

5 records : http://umtof.umd.edu/pm/flare/5flares.gif

Les explications du dr Svalgaard à propos de ces émissions :
Large flares spew out high-energy particles, protons and electron. These travel much faster than the solar wind so get here in hours rather than days. The particles spiral around magnetic field lines and for us to observe them requires that there is a field line connecting Sun and Earth. Such there are. Because of solar rotation the field [but not the solar wind] has the shape of a spiral and we are generally connected to a point 45 degrees west of central meridian.


traduction
Les importantes éruptions crachent des particules de haute énergie, les protons et les électrons. Ils voyagent beaucoup plus vite que le vent solaire de sorte qu'ils arrivent en quelques heures plutôt qu'en jours. La spirale des particules autour des lignes de champ magnétique et pour nous que nous les observions cela exige qu'il y ait une ligne de champ de connexion Soleil et la Terre. Les conditions sont là. En raison de la rotation du Soleil champ [mais pas le vent solaire] a la forme d'une spirale et nous sommes généralement connecté à un point situé à 45 degrés ouest du méridien central.



# 20/02/2011 à 22:25 Au sujet de la position des planètes
certains nous rappelle que la position des planètes pourrait servir de régulateur à l'activité solaire, queston de champs magnétique paraît-il.
Voici la position des planètes du système solaire externe le 14 février
http://ftp.fourmilab.ch/cgi-bin/Solar?di=DAAAEAB0E27BF37E0AE83C653FC5DD20E2CCA59A8AE09B739C0C96F7C82024275A4D532D42272AAE5618C8250EAC281DC88400300F703BD5C3F3F56D7C26BE24A51BBA61EAD71D4CB35AF5AF9A301451B919
et interne
http://ftp.fourmilab.ch/cgi-bin/Solar?di=A2D292C89A038B067290441D47BDA5589AB4DDE2F298E30BE474EE8FB0585C5F22352B553A5F52D62E60B05D76D45065B0FC7848770843ADB484821A0B51C953D26CCD169DA06A3BC42D82D8ED476326CE19

Différents enregistrements sur la période voir les 21 vues précédentes de ce lien montrant l'activité du 3 au 20 févrierhttp://www.blog.ca/media/photo/13_20_f_ier_2011/5362202#content
Image
image de Stereo quelques heures avant le record à X2.2

Cette émission s'est produite près du pôle. Il paraît que la matière éjectée du pôle aurait plus de mal à s'échapper et retomberait sur le Soleil par manque de vitesse (la rotation est plus lente aux pôles qu'à l'Equateur.

# 21/02/2011 à 11:51 Suivre l'actualité aurorale suite à cette activité solaire
le graphique du 18
http://astronomynorth.com/2011/02/auroramax-alert-first-cme-wave-produces-minor-g1-event/

Le 15 février
http://astronomynorth.com/2011/02/latest-image-yellowknife-auroras-feb-15-2011/

ce blog donne en commentaire une activité à la baisse.

Le groupe 1158 qui a émis les plus importantes CME entame sa rotation au bord NO. Les groupes 1161 et 1162 persistants sont moins actifs.
# 22/02/2011 à 12:07 Les relevés Stereo (site web)
http://stereo-ssc.nascom.nasa.gov/browse/2011/02/15/insitu_7day.shtml
Suivre les relevés STEREO sur la période
Image
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×