Secouée par un séisme de 5,4, Los Angeles se fait peur mais évite le pire

Auteur  
# 30/07/2008 à 00:31 avec yahoo news (site web)
Par Tangi QUEMENER AFP - il y a 6 minutesLOS ANGELES (AFP) - Un séisme de magnitude 5,4 a secoué mardi matin la région de Los Angeles, jetant des centaines de personnes dans les rues mais sans faire a priori de blessés graves ni de dégâts majeurs, selon le maire de la deuxième ville des Etats-Unis.

Ce séisme s'est produit à 11H42 locales (18H42 GMT), selon l'institut de géophysique américain (USGS). Son épicentre était situé à 3 km au sud-ouest de Chino Hills, à 50 km à l'est du centre-ville de la mégalopole californienne, et à 12,3 km de profondeur.

Le tremblement de terre, qui a duré une vingtaine de secondes, a été ressenti jusqu'à Las Vegas, dans l'Etat voisin du Nevada à 400 km de là.

Partout dans la région, des centaines de personnes sont sorties des bâtiments pour se masser sur les trottoirs ou à découvert. Cinq personnes ont été légèrement blessées dans une bousculade au centre de Los Angeles, selon une conseillère municipale, Wendy Greuel.

La secousse a été suivie par 27 répliques dans la première heure, dont une de magnitude 3,6, a indiqué Kate Hutton, sismologue à l'institut de technologie de Californie.

"Cela aurait pu être bien pire (...) notre première analyse montre qu'il n'y a pas de dégâts structurels importants dans la ville de Los Angeles, ni de blessés", a indiqué le maire de la ville de 4 millions d'habitants, Antonio Villaraigosa.

Des dégâts mineurs ont toutefois été signalés sur quelques bâtiments de la région, comme des corniches de briques effondrées et des crépis fissurés. Dans des supermarchés proches de l'épicentre, des bouteilles de vin ont été brisées et des flacons de shampooing projetés à terre, tandis qu'une conduite d'eau s'est rompue dans un magasin, selon ABC7.

"Je remercie Dieu qu'il n'y ait pas a priori de blessures ou de dégâts graves", a déclaré le gouverneur Arnold Schwarzenegger: "les gens sont très nerveux, on peut le comprendre".

"J'étais assis dans mon garage, en train de travailler sur l'ordinateur. Tout d'un coup, j'ai senti que mon garage se tordait. Puis ça a commencé à secouer (...), c'était si violent que je suis tombé de ma chaise", a expliqué à CNN Jerome Howard, un habitant d'Anaheim Hills, à 35 km au sud de Chino Hills.

L'opérateur régional de chemins de fer Metrolink a brièvement suspendu son trafic sur certaines lignes, le temps pour ses ingénieurs d'évaluer l'état des voies. Mais le trafic des aéroports et des dizaines d'autoroutes qui parcourent la région n'a pas été interrompu, selon les autorités locales.

Des coupures d'électricité sporadiques ont été signalées près de l'épicentre, mais trois heures après le séisme, la situation était revenue quasiment à la normale, selon la compagnie Southern California Edison.

Pour mesurer la puissance d'un séisme, l'USGS utilise la "magnitude de moment" (Mw), qui est directement reliée aux paramètres du séisme (surface et quantité de glissement sur la faille). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.

La Californie vit dans la hantise du "Big One", un séisme dévastateur sur la faille de San Andreas dont les scientifiques estiment qu'il a 70% de risques de se produire dans les 30 prochaines années.

En janvier 1994, un tremblement de terre d'une magnitude de 6,7 à Northridge (40 km au nord-ouest de Los Angeles), avait provoqué la mort de 60 personnes et fait 10.000 blessés.

"Ce séisme vient nous rappeler une nouvelle fois qu'en Californie, il nous faut nous préparer à tout", a affirmé M. Schwarzenegger.

Image

# 26/10/2008 à 13:22 avec France info (site web)
Séisme en Californie : plus de peur que de mal. France Info - 29 juillet 2008

Un séisme de magnitude 5,4 sur l’échelle ouverte de Richter a secoué la région de Los Angeles, sans faire de victimes ou de dégâts.


Ce n’était pas le "Big One" tant redouté, mais la terre a bel et bien tremblé pendant une vingtaine de secondes dans la région de Los Angeles. Selon l’USGS (Institut de géophysique américain), l’épicentre du séisme était situé à 3 km au sud-ouest de Chino Hills (à 50 km à l’est de la mégalopole californienne) et à 12,3 km de profondeur.

Le tremblement de terre a été ressenti dans tout le sud de la Californie et jusqu’à Las Vegas, dans l’Etat voisin du Nevada, à 400 km de là. Dans le centre de Los Angeles, les gratte-ciel ont oscillé pendant quelques secondes et la population est descendue dans les rues.

# 07/12/2008 à 17:26 avec yahoo news (site web)
Samedi 5 novembre 2008 yahoo news et AFP

Un séisme de magnitude 5,1 a ébranlé vendredi soir le sud de la Californie (ouest), a annoncé l'institut de géophysique américain (USGS), mais sans faire de victimes ni dégâts, selon de premières informations des médias locaux.

Selon l'USGS, l'épicentre se trouvait dans une zone peu peuplée, en plein désert du Mojave, à 188 km au nord-est du centre ville de Los Angeles et à 57 km à l'est de l'agglomération de Barstow. L'épicentre du séisme, d'abord estimé à une magnitude de 5,5 puis révisé à la baisse à 5,1 par l'USGS, était situé à 5,9 km de profondeur.

Suivie d'au moins huit répliques inférieures à une magnitude de 2,4, La secousse, à 20H18 (samedi 04H18 GMT) a été ressentie dans une grande partie de la Californie du sud, où vivent 22 millions d'habitants, et jusqu'à Las Vegas (Nevada), à 200 km au nord-est, selon l'institut.

Aucun dégât n'a été rapporté, ont indiqué la radio d'informations en continu KNX1070 à l'antenne et le Los Angeles Times sur son site internet.

La localité la plus proche de l'épicentre, Ludlow, ne consiste qu'en quelques commerces et une station-service au bord d'une autoroute.

Il s'agit du deuxième séisme de magnitude supérieure à 5 à frapper le sud de la Californie en moins de cinq mois. Le 29 juillet, une secousse de 5,4 avait causé une grosse frayeur aux habitants de Los Angeles, la deuxième ville des Etats-Unis, jetant des centaines de personnes alarmées dans les rues, mais elle n'avait fait ni blessés graves, ni dégâts importants.

Pour mesurer la puissance d'un séisme, l'USGS utilise la "magnitude de moment" (Mw), qui est directement reliée aux paramètres du séisme (surface et quantité de glissement sur la faille). Sur cette échelle ouverte, un séisme atteignant une magnitude d'au moins 6 est considéré comme fort.

Striée de failles parmi les plus actives au monde, la Californie vit dans la hantise du "Big One", un séisme dévastateur sur la faille la plus importante, celle de San Andreas, dont les scientifiques estiment qu'il a 70% de risques de se produire dans les 30 prochaines années.

Une secousse de type "Big One", de magnitude 7,8, pourrait faire 1.800 morts, 50.000 blessés et 200 milliards de dollars de dégâts, selon un scénario élaboré par 300 experts et publié en mai dernier. La récurrence d'un "Big One" dans le sud de la Californie est d'environ 150 ans et le dernier s'est produit en 1857.

En janvier 1994, un tremblement de terre d'une magnitude de 6,7 à Northridge (40 km au nord-ouest de Los Angeles), avait provoqué la mort de 60 personnes et fait 10.000 blessés.

Le séisme de vendredi intervient quatre semaines après que la Californie a organisé la plus grande alerte au tremblement de terre de l'histoire des Etats-Unis, auquel environ 5 millions de personnes ont participé.

# 22/12/2008 à 00:35 nouveau séisme le 21 décembre 2008
http://albert-nodon.e-monsite.com/forum-lire-143710.html#299967
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site