Un an après Eyjafjoll le volcan islandais entre en éruption

Auteur  
# 22/05/2011 à 23:42 Le volcan Grimsvötn menace le ciel européen
le volcan Eyjafjoll il y a un an
http://albert-nodon.e-monsite.com/forum-lire-255314.html


Image
L'éruption du volcan Grimsvötn a provoqué la fermeture de l'espace aérien de l'Islande dimanche et le panache de fumée a fait resurgir le spectre de l'Eyjafjöll qui a paralysé le ciel européen en avril 2010, tandis qu'une partie de l'île était recouverte de cendres

Le Grimsvötn, situé sous le glacier Vatnajökull dans le sud-est de l'Islande, est entré en éruption samedi 21 mai. C'est le volcan le plus actif du pays, avec neuf éruptions entre 1922 et 2004, dont quatre depuis 1996.

Cette éruption est la plus forte dans sa première phase qui ait été enregistrée sur ce volcan depuis 100 ans, selon les autorités islandaises.

Elle a déclenché un immense panache de fumée qui s'est élevé jusqu'à une altitude d'une vingtaine de kilomètres.

L'organisation européenne de la sécurité aérienne Eurocontrol a annoncé que le nuage de cendres atteindrait le Nord de l'Ecosse mardi et pourrait toucher l'Ouest de la France et le Nord de l'Espagne jeudi si les émissions continuaient avec la même intensité.

Mais dimanche le panache a oscillé entre 10km et 15km de hauteur -il était de 10km en début de soirée- et l'éruption a baissé en intensité par rapport aux premières heures.


Pour réellement menacer le ciel européen, "il faut que l'éruption reste aussi forte qu'actuellement les deux jours qui viennent. Or au moins lors des deux dernières éruptions de ce volcan, l'éruption de cendre n'a pas duré aussi longtemps", a souligné le météorologue Oli Thor Arnason.
"Nous ne pensons pas que l'éruption restera aussi forte plus de quelques jours", a confirmé le géophysicien Magnus Tummi Gudmundsson, de l'Université d'Islande.
L'éruption pourrait déjà être en train de se transformer en éruption de lave, "mais ce n'est pas encore confirmé", a ajouté M. Arnason, soulignant que "plus de lave signifiait moins de cendre".
Les éruptions du Grimsvötn sont généralement courtes, quatre jours pour la précédente et dix jours pour celle d'avant, contre plusieurs semaines pour l'Eyjafjöll en 2010.
Les autorités aéroportuaires islandaises (Isavia) ont fermé dimanche dans la matinée l'espace aérien du pays jusqu'à nouvel ordre. L'Islande est sur la route de certaines lignes transatlantiques, mais seuls les vols en provenance ou à destination de l'île ont été annulés dimanche.
Contrairement à ce qu'il s'était passé au moment de l'éruption de l'Eyjafjöll il y a un an, les vents sont assez faibles et ne soufflent pas vers l'Europe.
Dimanche soir, "au-dessus de 20.000 pieds (7.000 mètres) le nuage de cendre se dirigeait vers le nord. Plus près du sol, il allait vers le sud, sud-ouest et approchait de Reykjavik", a relevé M. Arnason.
Selon lui toutefois, ces cendres "n'effecteront probablement d'aucune façon le trafic aérien international car elles sont trop basses".
L'éruption de l'Eyjafjöll en 2010 avait entraîné la plus grande fermeture d'espace aérien décrétée en Europe en temps de paix, avec plus de 100.000 vols annulés et plus de huit millions de passagers bloqués sur un mois.
Les autorités aéronautiques craignaient en effet que les fines poussières volcaniques n'encrassent les moteurs d'avions.
Des experts de l'Institut météorologique islandais estimaient dimanche que l'éruption du Grimsvötn, bien que de plus grande intensité, ne devrait pas avoir les mêmes conséquences, notamment en raison de la nature même de la cendre qui semble devoir retomber plus vite au sol.
Ainsi, les villages situés aux alentours du volcan en éruption ont été rapidement recouverts de cendre.
"Il fait tout simplement noir dehors et il est difficile de croire qu'il devrait faire grand jour", a déclaré à l'AFP Bjorgvin Hardarsson, un fermier du village de Kirkjubaejarklaustur non loin du volcan.
source : orangeactu.fr


Le panache est monté à 20 km dans le ciel, ce qui est déjà nettement supérieur à la première éruption d'Eyjafjoll l'année dernière.
Ecouter sur france info http://www.france-info.com/monde-volcan-islandais-2011-05-22-eruption-du-grimsvoetn-l-espace-aerien-islandais-temporairement-ferme-538054-14-460.html
# 23/05/2011 à 23:16 Une video du volcan en éruption vue du ciel
http://youtu.be/PAsVhIDVdJ0

les éclairs auraient été 1000 fois plus importants que pendant l'éruption d'Eyjafjoll qui en avait pourtant montré de puissants
# 24/05/2011 à 00:58 Le volcan recouvre l'Islande d'un nuage de cendres (site web)
L'Islande sous le brouillard des cendres du volcan
http://www.liberation.fr/monde/11011503-l-islande-dans-le-brouillard
# 24/05/2011 à 14:31 252 vols annulés mardi, des milliers de passagers bloqués en Ecosse
Image
Le volcan islandais Grimsvötn a continué lundi de cracher un lourd nuage de cendres, mais son activité a diminué, permettant la réouverture des aéroports internationaux en Islande, tandis que de premières pertubations sont intervenues dans le trafic aérien en Europe du Nord.
L'autorité britannique de régulation du trafic aérien NATS (National Air Traffic Services) a annoncé que le nuage de cendres pourrait parvenir au-dessus de l'Ecosse d'ici à 01H00 GMT mardi.
Conséquence de ces événements, le président américain Barack Obama est arrivé lundi soir à Londres, plus tôt que prévu par son programme (son avion devait initialement y atterrir mardi), après une visite effectuée en Irlande.
"A la suite des prévisions (de présence) de (quantités) significatives de cendres volcaniques dans l'espace aérien écossais", la compagnie British Airways a de son côté décidé, également "par précaution", qu'"elle n'assurerait aucun vol entre Londres et l'Ecosse mardi (...) qui arrive en Ecosse avant 14H00 (13H00 GMT, ndlr) ou part d'Ecosse avant 14H00".
La néerlandaise KLM a de même annulé seize vols entre Amsterdam et le nord du Royaume-Uni, notamment l'Ecosse.
La compagnie cargo Loganair a suspendu 36 vols prévus entre lundi 17H00 GMT et mardi 12H00 GMT, pour la plupart des vols intérieurs écossais, mais aussi quelques vols à destination de Birmingham (Angleterre) et de Belfast (Irlande du Nord).
De même, l'Irlandaise Aer Lingus et la compagnie Easyjet ont suspendu leurs vols en direction de l'Ecosse et du nord de l'Angleterre.
La force de l'éruption était toujours jugée "importante" lundi et, selon Peitur Arason, des services islandais de météorologie, "les vents de basse altitude (...) soufflent fort en direction de la Grande-Bretagne, mais à plus haute altitude ils soufflent vers le Nord-Ouest".
L'organisation européenne de la sécurité aérienne Eurocontrol a cependant fait savoir qu'"aucune fermeture de l'espace aérien n'était attendue" lundi ni mardi hors Islande, même si le nuage de cendres devrait bien "affecter" une partie du ciel européen.
Après l'Europe du Nord, le nuage pourrait se diriger vers l'espace aérien français et le nord de l'Espagne jeudi "si les émissions volcaniques se poursuivent avec la même intensité", a pour sa part averti Eurocontrol.
Il n'y a "aucun risque" qu'il touche l'espace aérien français dans les prochaines 48 heures, après "tout dépendra", a à cet égard déclaré le secrétaire d'Etat français aux Transports Thierry Mariani.
Tandis que le Groenland a clos une partie de son espace aérien, l'Islande dont l'espace aérien est fermé depuis dimanche, devait rouvrir lundi soir ses quatre aéroports internationaux et en particulier le plus important, celui de Reykjavik-Keflavik desservant la capitale.
Une porte-parole des autorités aéroportuaires islandaises (Isavia), Hjordis Gudmundsdottir, a précisé que seule une petite partie de l'espace aérien islandais, située dans le sud de l'île dans la région du volcan, demeurerait encore fermée.
Le volcan le plus actif d'Islande connaît depuis samedi son plus violent début d'éruption en un siècle au moins, avec un panache de fumée qui s'est élevé jusqu'à une vingtaine de kilomètres dans les premières heures.
Lundi, le Grimsvötn connaissait toujours une forte activité même si la puissance de l'éruption a diminué avec un panache qui n'atteignait plus qu'entre 8 km et 12 km de hauteur.
Les dernières éruptions du Grimsvötn ont été courtes et leur forte intensité aux premières heures a ensuite rapidement décru.
L'éruption qui a débuté samedi a été très importante et la région aux alentours du volcan a été vite recouverte d'une épaisse couche de cendres.
"La visibilité à Kirkjubaejarklaustur (un village à environ 70 km du cratère) est très limitée et il en est de même dans les îles Westmann (Vestmannaeyjar)" situées au sud-est de l'Islande, a indiqué lundi M. Kjartansson.
Selon de premières constatations, les cendres projetées par le Grimsvötn sont plus lourdes et se déplacent donc moins que celles émises il y a un an par un autre volcan islandais, l'Eyjafjöll, dont l'éruption avait entraîné la plus grande fermeture d'espace aérien décrétée en Europe en temps de paix.
source : orangeactu


les vols annulés http://www.lepoint.fr/monde/volcan-islandais-deux-cent-cinquante-deux-vols-annules-mardi-24-05-2011-1334302_24.php

Aujourd'hui le panache monte à 2 km, prouvant la baisse de l'activité volcanique. La France pourrait être affectée en milieu de semaine selon meteo consult
Image
# 25/05/2011 à 11:47 500 vols annulés à Londres mardi, 400 à Berlin mercredi (site web)
Hier se sont 500 vols qui ont été annulés à Londres aujourd'hui le nuage de cendres est sur l'Allemagne.
Le volcan n'est plus une activité. La France pourrait être épargnée par les perturbations dans le trafic aérien.
http://www.20minutes.fr/article/730212/volcan-islandais-lufthansa-annule-150-vols
# 26/05/2011 à 23:14 Les éruptions de Grimsvötn sont souvent brèves (site web)
http://earth-of-fire.over-blog.com/article-islande-eruption-du-grimsvotn-le-volcan-se-calme-a-qui-le-tour-74668858.html
suivre les commentaires de Bernard Duyck
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site