Astronome ingénieur

La Nature - Revue des Sciences et de leurs applications aux Arts et à l'Industrie. Hebdomadaire illustré. Rédacteur en chef, Gaston Tissandier. 17ème année, 1889, deuxième trimestre. Paris, G. Masson éditeur, librairie de l'académie de médecine, 120 boulevard Saint-Germain.

 P. 267. Phénomènes électriques produits par les radiations solaires - 

A la suite de nombreuses observations faites depuis le mois de mai 1885 jusqu'au mois de juillet 1889 j'ai pu établir que les radiations solaires sont la cause de certains phénomènes électriques dont l'étude est résumée dans les lois suivantes :

1) Les radiations solaires en rencontrant un conducteur isolé (métal ou charbon) communiquent à ce conducteur une charge électrique positive

2) La grandeur de cette charge croît avec l'intensité des radiations solaires et décroît avec l'état hygrométrique de l'air. Le phénomène atteint, à Paris, sa valeur maximale en été, vers 1 heure de l'après-midi lorsque l'atmosphère est pure et sèche.

3) Le passage des nuages devant le soleil fait cesser le phénomène.

Le dispositif expérimental adopté est le suivant : Un grand cylindre en métal C (voy. fig.), disposé au soleil, était mis en cmmunication avec le sol et formait cage de Faraday. Une ouverture ménagée dans le couvercle permettait aux rayons solaires de pénétrer à l'intérieur de ce cylindre, et de venir frapper une plaque métallique S disposée en son milieu. Cette plaque était en cuivre et avait été soigneusement isolée sur un support de M. Mascart. Un fil conducteur, recouvert de soie isolée à la paraffine, était fixé à la plaque S et descendait dans une chambre inférieure où étaient disposés les appareils d'observation.

Ces appareils d'observation étaient : un électromètre de M. Mascart E, une pile de charge P de 100 éléments, un élément Daniell étalon D, une échelle graduée G, et un support isolant à l'acide sulfurique M.

La caisse métallique C, l'enveloppe de l'électromtre E, le milieu de la pile charge P et le pôle négatif du daniell D étaient réunis à un même point du sol dont le potentiel était pris comme zéro.

L'aiguille de l'électromètre était reliée à la plaque métallique isolée.

J'ai employé successivement l'électromètre de M. Lippman qui a dû être abandonné à cause de sa capacité trop considérable pour ce genre d'expérience, puis les électrométres de Hankel de MM. Curie et de M. Mascart. Voici maintenant en quoi consistait l'expérience :

Le support isolant M, auquel étaient fixés les fils conducteurs, communiquant successivement avec la plaque S et avec l'aiguille de l'électromètre E, était mis au sol, de telle sorte que le potentiel de la plaque S et de l'aiguille devint égal à celui du sol que l'on prenait comme zéro.

Le support était alors isolé du sol et l'on observait aussitôt sur l'échelle G une déviation de l'aiguille de l'électromètre indiquant une charge positive de la plaque S, variable avec l'intensité des radiations solaires et l'état hygrométrique de l'atmosphère.

On comparait cette déviation à celle produite par le daniell D, dont le pôle positif était réuni à l'aiguille de l'électromètre, et le pôle négatif au sol.

J'avais du reste soigneusement étudié dans les expériences préalables l'influence des phénomènes complexes qui pouvaient fausser les observations en produisant une charge électrique indépendante de la charge due aux radiations solaires.

C'est ainsi que j'ai pu constater qu'en supprimant la cage de Faraday, la plaque métallique se trouvant exposée à l'air libre et à l'ombre, se chargeait sous l'influence seule du vent. Dans les observations cette cause perturbatrice avait été soigneusement écartée par l'emploi de la caisse métallique C dont la présence empêchait l'arrivée du vent sur la plaque S.

Les autres phénomènes secondaires, tels que l'échauffement de la plaque, les actions thermo-électriques, etc. ont été reconnus négligeables devant le phénomène étudié.

 

Google

Sous-pages :

Commentaires (11)

1. orage géomagnétique et expérience au Canada (site web) 05/10/2013

lorsque des orages géomagnétiques se produisent l'imagination n'a plus de limite : splendide image de Brian Drourr prise lors de l'orage géomagnétique produit après une émission phénomènale de filament solaire. il a placé une boule de laine d'acier cela produit les filaments conducteurs plus clairs sur l'image https://www.facebook.com/photo.php?fbid=484815864950046&set=a.139563502808619.26301.139562326142070&type=1&theater

2. conférence de la société française d'électrostatique (site web) 12/08/2013

8ème Conférence de la Société Française d’Electrostatique 3-5 Juillet 2012, Site Universitaire, bâtiment licence, Cherbourg-Octeville, France

Le sujet toujours aussi passionnant n'est pas prêt à s'éteindre

3. rayons X sur oxyde de fer par électrolyse scinderait l'eau en hydrogène et oxygène (site web) 05/12/2012

Voici une découverte qui s'inscrit dans la lignée des travaux de Faraday et Nodon et viennent les confirmer

Vers une production d'hydrogène low cost à partir de l'énergie solaire ?

La production directe d'hydrogène à partir du rayonnement solaire est depuis longtemps de Saint Graal de l'appro- visionnement durable en énergie. L'oxyde de fer est un matériau prometteur pour la réalisation des électrodes nécessaires pour l'hydrolyse photo électrochimique de l'eau – cela parce qu'il est peu onéreux, stable, non polluant et disponible en grandes quantités.
Une équipe internationale de chercheurs placée sous la direction de l'Empa est maintenant parvenue à observer les modifications structurales moléculaires d'une électrode en oxyde de fer au cours de la photolyse de l'eau. Un résultat qui ouvre la voie à une production peu coûteuse d'hydrogène à partir de l'énergie solaire.

L'hématite, la forme minérale de l'oxyde de fer (ou tout banalement la rouille) est un matériau prometteur pour la confection des anodes des cellules photoélectrochimiques (CPE), cela parce qu'elle permet de capter le rayonnement solaire sur un large domaine de son spectre. Bien que l'hématite permette d'atteindre théoriquement un rendement de conversion solaire-hydrogène de 15%, son efficience effective est nettement inférieure à celle d'autres oxydes métalliques. Cela est dû à la structure moléculaire de l'hématite dans laquelle, à l'état excité, les trous électroniques ont une durée de vie extrêmement brève.

Des trous utiles dans l'hématite

Les électrons sont des porteurs de charge négatifs qui ne sont toutefois pas seuls lorsqu'ils jouent ce rôle. Lorsqu'un électron quitte sa place dans la structure cristalline d'un semi-conducteur, il laisse un trou qui peut se comporter comme un porteur de charge positif – à condition que l'électron et le trou restent séparés et ne se recombinent pas. Ces trous sont des porteurs de charge importants dans l'électronique des semi-conducteurs moderne, tout comme dans les piles, les condensateurs, les piles à combustible, les cellules solaires ou encore justement les CPE. Dans les électrodes des CPE, le rayonnement produit en permanence des paires d'électrons et de trous qui diffusent à leur surface et scindent l'eau en hydrogène et en oxygène. Du fait de la structure moléculaire de l'hématite, une grande partie de ces paires se perd toutefois avant qu'elles ne puissent servir à la scission de l'eau à la surface des électrodes.

C'est aussi pourquoi il était important d'obtenir des connaissances plus précises sur l'état des trous électroniques à la surface de l'hématite. Déjà auparavant on soupçonnait que l'hématite formait deux types de trous différents possédant un potentiel lui aussi différent pour la scission de l'eau. L'existence de types de trous différents possédant une réactivité différente pour l'oxydation de l'eau a des conséquences d'une grande portée sur le rendement photoélectrique de l'hématite. La détection de ces trous est cependant difficile, entre autres du fait de leur durée de vue extrêmement brève.

Tous les trous électroniques ne sont pas égaux

Dans leur étude publiée récemment dans le «Journal of Physical Chemistry C», les scientifiques de l'Empa Artur Braun et Debajeet Bora ainsi que leurs collègues de l'EPF de Lausanne, de l'Université de Bâle, de Chine et des Etats-Unis ont examiné les trous générés au cours du fonctionnement d'une cellule photoélectrochimique spécialement conçue à cet effet. Ces chercheurs ont enregistré les spectres d'absorption de rayons X mous alors que la cellule était en fonctionnement sous lumière solaire simulée ou en obscurité et ils ont identifié deux nouvelles signatures spectrales provenant de deux transitions de trou différentes. Selon Braun, c'est la première fois que la structure électronique d'une photoanode d'une CPE a pu être analysée au cours d'une scission de l'eau. «Les travaux préparatoires pour cette expérience des plus complexes ont pris trois ans», explique Braun. «La spectroscopie d'absorption des rayons X ne fonctionne en effet que sous ultravide alors que la photoélectrochimie ne marche que dans les liquides. La combinaison des deux était à elle seule déjà une grande performance sur le plan technique. Toutefois je dirais que nous avons eu une grande chance de découvrir ces deux types de trous d'électrons dans une CPE en fonctionnement.»

Image

Vue schématique d'une cellule photoélectrochimique avec une photonanode en hématite de 30 nm d'épaisseur (orange) en contact avec l'électrolyte (bleu), illuminée par la lumière visible et séparée de son environnement sous vide par une membrane de 100 nm d'épaisseur. Une telle cellule a été soumise à une analyse spectrale aux rayons X mous dans le synchrotron ALS du Berkeley Lab en Californie.

L'expérience révolutionnaire réalisée par cette équipe de chercheurs prouve la formation de deux types de trous d'électrons à la surface de contact entre le semi-conducteur et le liquide – et cela précisément dans les conditions dans lesquelles se crée le photocourant. L'analyse quantitative des signatures spectrales a montré que, contrairement aux spéculations antérieures, les deux types contribuent à la formation du photocourant. «C'est là une étape décisive dans la compréhension de la photolyse de l'eau et une nouvelle encourageante pour les scientifiques du monde entier qui travaillent à l'optimisation de l'hématite pour les photoanodes des CPE», déclare Braun.

4. Double attentat dans des églises au Nigeria 25/12/2011

Selon les dernières infos les dégâts auraient êté minimes dans les archives de l'armée de Terre. Mais autre fait étrange les seules églises chrétiennes (catholiques) à avoir été touchées ce réveillon de Noël sont au Nigéria. Lieu évoqué en première page de ce blog. Comme quoi je n'invente rien quand je dis que les hackers peuvent aller loin dans leurs attaques.
Mais je ne suis pas dupe de toutes ces simagrées, comme dans de nombreux dossiers historiques et politiques, les victimes se révèlent aussi être les auteurs. Ce ne serait pas la première fois que cela se produit, et sûrement pas la dernière.

Que ne ferait-on pour enclencher la Grande Croisade religieuse que beaucoup appellent de leurs voeux, surtout les chrétiens qui se prennent pour des croisés. Alors avant d'échauffer les esprits contre tel ou tel groupe religieux il convient d'étudier à la loupe dans les moindres alvéoles les tenants et aboutissants de chacun des événements funestes qui frappent les communautés religieuses quelles qu'elles soient. Il peut très bien y avoir un embroglio dans cette attaque, savoir qui a fait quoi et qui a donné tel ordre ou non devient chose impossible quand les acteurs sont si éloignés et si confus dans leurs explications.

Connaîtra-t-on un jour la stricte et sincère vérité ? Sans mensonges, mises en scènes macabres.

Des Etats Unis nous vient une nouvelle selon laquelle les jésuites seraient derrière la mort des présidents Lincoln et Kennedy
J'avais aussi l'année dernière abouti à cette conclusion sans connaître ces explications : "les jésuites"

http://www.youtube.com/watch?v=5cZmusIClD4&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=-qNEB0VhvCo&feature=related
c'est pire que la Sonacotra mais c'est le même plan
... ... http://www.youtube.com/watch?v=lzAqShYBOVI

pour ma part je les mets en relation avec le complot du 11 septembre 2001 pour la bonne raison que profitant de la confusion générale pendant les lois liberticides qui ont suivi, ils ont canonisé leur égérie Padre Pio. Balayant des années d'opposition contre ce que les plus réfléchis d'entre nous considèrent comme de la propagande populiste basée sur des pratiques hors du champ de l'intelligence humaine. Cela se rapproche à de la boucherie, la même qui a inspiré la révélation jésuite d'Hitler. Les jésuites et le Vatican sont les premiers inspirateurs des pires holocaustes de la période nazie. Ils poursuivent leur but avec la béatification de Padre Pio, le projet blue beam ne peut que s'inscrire dans ces illusions visant à faire croire aux visions de ces illuminatis. Ce n'est pas en se retranchant derrière la fraternité saint Pie X ou l'orientation sociale du Vatican que nous oublierons comment le Vatican et ses représentants refusent de signer la déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen. Ni le discours subversif du Pape le 1er janvier 2012 pour sa journée de la paix à destination de la jeunesse alors que l'ONU fête la journée internationale de la Paix le 21 septembre. Preuve que le Vatican est opposé à l'organisation mondiale de l'ONU et sa déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen.

5. au sujet des 6 commentaires qui ont précédé le dernier 25/12/2011

En fait ces commentaires ont été écrits peu de temps après un autre de mes messages sur facebook sous une photo qui faisait allusion à Vang Gogh.
Théo Van gogh assassiné en 2004 aux Pays Bas était l'arrière petit de Théodore Van Gogh frère du peintre dont il était question dans mon intervention sur facebook.
Son père, Johan Van Gogh, faisait partie des services secrets néerlandais.
D'où je le pense le "Ioan" évoqué dans les 6 commentaires.
Dans mon message facebook j'évoquais un général de l'Armée de Terre du grand sud qui est de toute évidence responsable des archives qui ont pris feu à Saint Etienne.
Mes écrits sur les essais militaires à Toulon sont certainement au centre de ces déconvenues un soir de Noël. Les lâches qui ont fait cela ne savent qu'offrir et provoquer des malheurs. Ils cherchent à enclencher la troisième guerre mondiale qu'ils nomment la Grande Croisade. Le 11 septembre 2001 ils avaient tout prévu.
Peut-être pour servir leurs entreprises comme celle qui devait reconstruire la pâtisserie Antoine à Bordeaux suite à l'incendie de son enseigne (peu de temps après la visite de Meunier à Bordeaux qui avait trouvé les prix très élevés) convoitée par la coiffeuse voisine pour sa participation à ses activités d'animation de quartier qu'Antoine refusait d'honorer comme elle l'aurait souhaité. Elle et ses relations sont dans l'armée de l'air. Et je soupçonne un homme du staff de la reconstruction du site d'être une des mains qui a aidé l'incendie à se déclarer tout comme celui de Paris le 21 juin dernier et fort probablement celui d'AZF le 21 septembre 2001. Peut-être aussi celui qui doit accueillir les nouvelles archives de la ville de Bordeaux dans le quartier Bastide.

6. Au sujet des 6 commentaires précédents 24/12/2011

Ce soir réveillon du Noël 2011, un grave incendie a détruit les archives de l'Armée de Terre. Ce blog ayant été l'objet de plusieurs hackers depuis sa création, notamment les pages qui évoquent le séisme au large de Toulon après les essais militaires en mediterranée et avant les vagues destructrices qui ont déferlé sur Cannes plusieurs fois ; je soupçonne ces nouveaux liens d'être en étroite collaboration avec ce qui s'est produit à Saint-Etienne ce soir. Les militaires de la navale ne pouvant vraissemblablement pas admettre que les militaires de l'Armée de Terre puissent enquêter sur leurs agissements.
Auriez-vous l'intention de continuer à manoeuvrer contre les citoyens dans leur dos en toute impunité ?
_____________________


Grave incendie dans les locaux des archives de l'armée à Saint-Etienne
le Samedi 24 Décembre 2011 à 20:11 284 vues
Un incendie s'est déclaré à 17h au centre national d'archivage de l'Armée de Terre dans la zone industrielle de Molina-la-Chazotte. 150 sapeurs-pompiers sont mobilisés pour tenter de stopper la propagation des flammes.

Les locaux de l'Etablissement d'impression, de diffusion et d'archives du Commissariat de l'Armée de Terre (Ediacat) sont ravagés par un incendie qui s'ets déclaré en fin d'après midi. Le foyer de cet incendie d'origine indéterminée est une usine de conditionnement d'une superficie de 7.500 mètres carrés, entièrement détruite par les flammes, qui contient d'importantes quantités de carton et de film plastique.

"Un bâtiment du centre d'archivage est déjà atteint par le feu", a expliqué le commandant Gilles Cornaire, joint par téléphone vers 19h au poste de commandement installé sur place, précisant que les secours tentaient de "stopper la propagation" de l'incendie.
source : http://www.franceinfo.fr/faits-divers-incendie/grave-incendie-dans-les-locaux-des-archives-de-l-armee-a-saint-etienne-481071-2011-12-24
___________
L'Etablissement d'impression, de diffusion et d'archives du Commissariat de l'Armée de Terre (Ediacat), qui emploie 156 personnes à Saint-Etienne, est installé depuis début 2010 dans la zone industrielle de Molina-la-Chazotte, où il forme un cube de 32.000 m2 sur trois niveaux. Une plate-forme de courrier de la Poste située à proximité a quant à elle été plus légèrement atteinte par les flammes.




7. résultat des dernières recherches confrmant l'expérience de Faraday 04/09/2009

Nous trouvons cette année une étude qui tend à apporter de l'eau au moulin de l'expérience de Faraday
http://www.tgdaily.com/content/view/42844/181/
à propos du champ magnétique nous lirons avec grand intérêt cette page en anglais http://www.appinsys.com/GlobalWarming/EarthMagneticField.htm

8. meunier 10/07/2008

l'experience de NODON s'explique simplement : le rayonnement solaire chasse des électrons de la plaque métallique,laquelle devient +
Einstein a étudié cet effet quantitativement , vers 1900
A+ jmMEUNIER

9. Patricia Régnier 23/04/2008

Pourrait-on imaginer ce qu'il se passerait si les continent américains se séparaient suite à un séisme majeur. Le gulf stream pourrait peut-être poursuivre à nouveau reprendre sa route à plus à l'Ouest dans la Pacifique...
Sa dérive serait-elle alors toujours orientée vers l'Est ou l'Ouest ? Son mouvement continuerait-il toujours en direction de l'Est ?
Quel serait alors le climat européen avec une dérive Nord Atlantique modifiée suite à l'échappée du gulf stream dans le Pacifique ?

10. Patricia Régnier 23/04/2008

A propos du golfe stream, outre le fait qu'il soit le résultat de la rencontre des eaux froides et chaudes et que l'ionosphère puisse guider son mouvement vers l'Est, il me semble que la sismicité pourrait avoir aussi un rôle.
Le golfe stream est apparu il y a 5 Millions d'années après la faille du rift et la disparition progressive de la circulation circum terrestre équatoriale (fermeture de la Thétys, puis de la Méditerranée et finalement l'Atlantique/Pacifique). Ce qui pourrait aussi expliquer sont mouvement vers l'Est avec le blocage par le soulèvement de l'Amérique centrale.
Enfin je me demandais si les rifts et failles sous-marines ne pouvaient pas entrer aussi dans le processus "électrique" en relation avec le Soleil comme a tenté de l'expliquer Faraday, toujours incompris.

11. Patricia Régnier 28/03/2008

Une autre expérience avec la cage de Faraday a permis de comprendre ceci : " Bien sûr, les courants électriques ont besoin de circuler dans un circuit fermé, mais nous ignorons, à ce jour, où et comment ces circuits se ferment. Pour certains de ces courants, il est dit (sans doute une simplification) que les extrêmités éloignées des lignes de champ qui les transportent, plongent dans le vent solaire (qui peut conduire l'électricité en quelque sorte à la manière des fils que Faraday plongea dans l'eau sous le pont de Waterloo. Ceci générerait une dynamo puisant son énergie à partir du flot du vent solaire."
voir le site donné en lien : la terra de Birkeland http://www.phy6.org/earthmag/magspher_fr.html
et expérience où Faraday imaginait que le gulf stream tirait son énergie de l'électricité atmosphérique (en fait elle poviendrait du Soleil)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site