La mission PICARD : les nouvelles données du diamètre du soleil par satellites

http://smsc.cnes.fr/PICARD/Fr/

  

PICARD est une expérience de mesure simultanée de l'irradiance solaire absolue totale et spectrale, du diamètre et de la forme du soleil, et de sondage de son intérieur par la méthode de l'héliosismologie. Ces mesures obtenues au cours de la mission permettront de connaître la variabilité des paramètres précédents en fonction de l'activité solaire.

Son objectif est d'apporter des mesures spécifiques pour approfondir notre connaissance :

- du fonctionnement de notre étoile grâce à de nouvelles observations,
- de l'influence de l'activité solaire sur le climat de la Terre.

La mission PICARD a été ainsi nommée en hommage à l'astronome français Jean Picard (1620-1682) qui fit les premières mesures de précision du diamètre solaire au XVIIe siècle. Ces mesures ont d'autant plus d'importance qu'elles furent effectuées pendant une période d'activité solaire très réduite caractérisée par un soleil presque dépourvu de taches entre 1645 et 1710. Cette période mise en évidence par G. Spörer est maintenant appelée minimum de Maunder. En comparant la valeur du diamètre pendant le minimum de Maunder avec celle lorsque le Soleil reprit son activité, une variation a été trouvée ouvrant une question encore actuellement sans réponse "diamètre et activité sont-ils liés". Or à cette époque, un climat anormalement froid s'établit en Europe.

La charge utile PICARD comporte les instruments suivants :

- SOVAP (SOlar VAriability PICARD): un ensemble constitué d'un radiomètre différentiel et d'un capteur

 

 

 

bolométrique pour mesurer l'irradiance solaire totale (autrefois appelée constante solaire).
- PREMOS (PREcision MOnitor Sensor) : un ensemble de trois photomètres pour étudier la variabilité de l'ozone et observer les oscillations solaires (héliosismologie), et d'un radiomètre différentiel pour mesurer l'irradiance solaire totale.
- SODISM (SOlar Diameter Imager and Surface Mapper) : un télescope imageur associé à un CCD qui permet de mesurer le diamètre et la forme du soleil à quelques milliarcsecondes près, et d'effectuer un sondage de l'intérieur solaire (héliosismologie).

L'académicien Jean Picard (1620-1682) selon l'ouvrage "Le ciel" de A. Berget (1923).

Jean Picard 1620-1682

 

 

 

 http://smsc.cnes.fr/Fr/Rights.html

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site